Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'antre noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur
MJ
MJ
avatar

Nombre de messages : 160
Armes favorites : -
Attribut(s) élémentaire(s) : -
Renom : 1080

MessageSujet: L'antre noire   Ven 20 Juil - 13:40

Au fin fond du Massif des Pics Blancs, au delà de ravin et de crevasse apparemment infranchissable, là ou le blizzard mugissait avec une violence inouïe, telle qu'il en étrécissait le champ de vision à une valeur extrêmement dangereuse par ces monts traîtres, là ou seuls quelques rares animaux devraient prendre le risque de vivre, il y avait pourtant un temple. Ou plutôt ce qu'il en restait. Aujourd'hui il fallait plutôt parler d'une grotte dont l'intérieur était effondré en de multiple endroit. Et seule l'architecture de la pièce laissait deviner qu'il avait jadis pu s'agir d'un temple resplendissant créé en l'honneur des Déesses. Un temple religieux, imposant et sacré. Dans ce temple, un homme avait élu résidence. Un jeune homme, mais que la capuche, maintenant son visage dans l'ombre, nimbait d'une aura de mystère. Il dégageait une impression mystique, soutenu par son assurances et ses convictions. Et ses nombreux fidèles, aux visages tous cachés par une capuche, brune, elles, quand celle du gourou était mauve, priaient tous les jours avec ferveur. Exécutant les volontés de leurs Maître qui prétendait agir au nom du divin.

Aujourd'hui était un jour différent. Car aujourd'hui beaucoup de choses se mettaient en place. Le plan du Culte Noir, aux finalités inconnus du plus grand nombre, allait débuter. Le Gourou devait en parler avec l'un de ses missionnaires. Son premier, son plus important. Son pion le plus stratégique, d'une certaine manière, car le plus haut placé et le plus influent. Il devrait en user avec sagesse, le brosser dans le sens du poil, et néanmoins savoir lui faire comprendre quelle était sa place. Un fidèle masqué vint lui murmurer à l'oreille. L'homme en pourpre lui donna quelques directives avant de se diriger vers une autre pièce au mobilier spartiate. Une simple table de bois, et quelques chaises. Des torches accrochées aux murs projetaient des ombres dansante dans la pièces, lui donnant une allure lugubres, comme si des démons farceur n'attendaient qu'une proie dont se jouer.
L'homme entra. Il était grand et imposant. Sa stature massive ne trahissait néanmoins nulle trace de graisse quelconque. Il rejeta son capuchon, dévoilant un visage sévère et austère. Il s'assit avec raideur sur l'humble chaise qui sembla craquer sous son poids, avant de se stabiliser. Des flocons de neiges fondaient sur son épais manteau de fourrure.

- Vous m'avez mandé? Commença-t-il.
- Juste. J'ai besoin que nous parlions.
- Le sujet doit être de la plus haute importance, j'espère. C'est un rude voyage que de venir ici, vous savez?
- J'en suis conscient et je vous en sais gré. Mais pensez à nos objectifs, vous réaliserez vite que ces petits désagréments sont mineur au regard du but que nous nous sommes fixés.
- Venez en au but, je vous prie.
- Où en est la recherche des pierres? Dit alors le Gourou d'une voix sèche.
- Elle n'avance guère. Nous limitons énormément nos mouvements pour échapper aux espions des différents Empire. Cela ralentit nos recherche et les perturbe.
- Toujours ces Empire... Qu'attendez vous pour les détruire? Ils sont en guerre? Frappez maintenant!
- Sire, ce n'est pas si simple, je ne peux taper du poing sur la table du conseil et commander une attaque. Il faut du temps, des préparatifs... Commença le Noble.
- Et tout ceci ne devrait-il pas avoir déjà commencé? Siffla l'homme en pourpre.
- Nous avons purgé nos effectifs de tout les infiltrés ennemis et avons commencer à rassembler nos armées, dans la discrétion la plus totale mais... Sauf votre respect...
- Oui?
- Je pense qu'il vaudrait mieux tenter d'abord la voie diplomatique. Comme vous le savez, la Princesse sera bientôt en âge de régner. Cela nous offre une occasion magnifique de lui "préparer un Royaume paisible". Le peuple nous soutiendra si nous commençons par de calmes négociations.
- Son soutient est-il si crucial? Demanda l'homme d'une voix pleine de mépris.
- Il l'est, Santirs. Vous connaissez ces hommes comme nous, ils ne se rendront pas comme ça. Un peuple qui les hait ne les aidera pas. S'ils doivent s'enfuir, nous saurons exactement où les trouver, grâce à lui.
- Je vois... Faite comme bon vous semble... Norgate (Il prononça le mot avec un certain dégoût qu'il masqua habilement). Les moyens m'importent peu, seule la fin compte.
- Ne vous inquiétez pas. Je vais agir à la prochaine réunion du conseil, dès mon retour à la Citadelle.

Sur quoi il se leva, faisant racler la chaise sur le sol nu, fit une très légère révérence et s'en alla.

- Qu'il est bon de vous commander, Norgate... Souffla le Gourou dans un soupir de satisfaction.

Note Narrateur : N'oubliez pas que ma parole est la vérité faites mots. Si on me rapporte que quelqu'un est au courant de ce qui se trame à la Citadelle in rp sa sentence sera un exemple pour tout les autres. À bon entendeur...
Revenir en haut Aller en bas
 
L'antre noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l'antre noire
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Hyrule :: Massif des Pic Blancs :: Les Montagnes-
Sauter vers: