Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Senja Siranis Version 2.0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senja Siranis
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Attribut(s) élémentaire(s) : Terre (Contact animal)
Renom : 33

MessageSujet: Senja Siranis Version 2.0   Jeu 30 Mai - 4:21


Identité


Prénom : Senja
Nom de jeune fille : Siranis
Race : Hylienne
Armes : Double épées et arc/flèches
Age : 21 ans
Clan : Altiméria
Code : Validé
Lieu de Naissance : Mont du Péril, Altimeria
Image Complète : Senja Siranis (Complet)
Armes Préférées : Arc et flèches, lance et deux épées courtes



Caractère
Rapidement, on pourrait dire de Senja qu'elle est courageuse, noble, délicate, gracieuse, attentionnée, loyale mais, par-dessus tout, naïve. Car, malgré tout son caractère bien trempé, des fois assez sauvage, elle reste la personne la plus naïve que vous n'aurez jamais croisée, pouvant débaler toute sa vie à un inconnu sans s'en rendre compte. Elle est intelligente, vive d'esprit et pourtant, si naïve. Noble au point de mourir sans broncher, sans laisser un seul bruit de douleur la traverser même si elle souffre le martyr, elle aussi si courageuse que, même au prix de sa propre vie. Perverse sur les côtés, elle aime le plaisir et la fête, comme toute altimérienne normale. Elle a la grâce d'une hirondelle et la délicatesse de la porcelaine.

Oui, comme toute personne normalement constituée, Senja a un côté plus penché sur les ténèbres et le bondage. La seule différence entre la guerrière en quête de sensations fortes et les autres, c'est qu'elle assume ce côté plus sombre d'elle-même. Facilement fascinée par l'environnement qui l'entoure, elle passerait des heures à décrire une fleur qui tangue sous le vent. Certaines fois, on peut apparenter Senja à sa dragpnne Lebensstern; un animal sauvage domestiqué. Un très bel animal sauvage, il faut le préciser. Malgré la mort de sa mère par l'un d'eux, elle n'a développé aucune hantise des dragons car elle a un contact privilégié avec les animaux, qui s'assimile un peu à la télépathie mais seulement avec les animaux.


Physique

Majestueux ou divins sont des adjectifs que l'on emplois souvent pour qualifier la silhouette tonique et envoûtante de Senja. Toute en finesse, les courbes de sa poitrine et ses hanches sont alléchantes, pour ne pas dires carrément bavantes. Son ventre plat, dénudé de tout relief, témoigne une alimentation saine et un entraînement assidut. Ses longues jambes fines sont terminées par de petits pieds tout délicats. Ses bras, quant à eux, minces mais musclées, comme ses jambes, sont terminés par des mains gracieuses aux longs doigts qu'ont typiquement les archers. Sa peau diaphane semble aussi fragile que de la porcelaine, bien qu'elle habite une force, une agilité et une endurance presque qualifiée de divines obtenues à force d'entraînements depuis sa tendre enfance.

Le visage de Senja est une vraie merveille. En tant qu'hylienne, elle a naturellement des oreilles pointues, dissimulée sur son extrêmement long chevelure aussi sombre que l'ébène mais aussi douce que le satin. Sa crinière d'encre semble appeler les caresses. Passé la surprise de ses cheveux fins et doux comme du velours qui émanne une odeur de vanille et de lavande, comme sa peau, qui encadre le joli minois de l'héritière, on voit premièrement ses fines lèvres qui donnent envie de les embrasser, le dessin de sa délicate mâchoire comme le vol d'une hirondelle, son petit nez retroussé légèrement et, finalement, en gardant le meilleur pour la fin, les yeux de Senja. Ses yeux en ont fait baver plus d'un. D'un bleu acier captivant bien trop souvent inexpressif, ils sont surplombés par des sourcils fins et brodés de longs cils. La forme un peu triangulaire de son visage est magnifique, sa longue et unique chevelure est fantastique, son nez est gracieux, ses lèvres invitantes et ses yeux envoutants.

Histoire
Senja est née dans l'empire d'Altimeria. Hylienne pure souche, elle passa sa plus tendre enfance à jouer avec des hochets en argent, dans la capitale de l'empire, au sommet du mont du péril, ses parents étant de grands éleveurs de dragons pur race. Aimée et dorlotée par Hamna, sa nourrice, Senja grandis comme une vraie petite princesse. Elle était l'héritière du titre de son père, le maître dragonnier Dorion Siranis qui accompagnait l'entourage direct du roi. Les Siranis habitaient dans des appartements luxueux du siège, la mère de l'enfant étant une cavalière Wyverne. Senja atteignit ses cinq ans lorsque sa mère et quelques cavalières partirent faire un raid au-dessus de tout Hyrule. Elen avait donné à sa projéniture un oeuf de dragon blanc comme la neige juste avant de partir. Sans vraiment expliquer pourquoi, au retour, deux des cavaliers de la troupe traînaient Élen sur le sol. Dorion, le maître Dragonnier et mari de la fougueuse et puissante Élen se jeta devant le corps inerte déchiqueté par la folie d'un des jeunes dragons qui avait perdu la tête. Senja, appuyée sur l'encadrement de l'entrée des appartements, ne comprenait pas pourquoi sa mère dormait. Hamna la prit donc dans ses bras et la mis à l'écart de la vision de son père, ce pillier de puissance, s'écrouler sous la terrible perte de la femme avec qui il avait fait Senja. Il se promit de ne jamais plus prendre femme car elle pouvait mourir et initia sa fille unique aux arts de la guerre et de la cavalerie pour qu'elle puisse se défendre. Ainsi, Senja dut se séparer de toutes ses poupées de chiffon, ses hochets d'argent, ses suces et de ses jouets pour les échanger contre des poignards acérés, des épées fraîchement forgées et des flèches aux pointes mortelles. L'échange était peut-être injuste, elle mena la seule progéniture des Siranis à ce qu'elle est aujourd'hui. C'est ainsi que Senja perdit sa mère, Dorion sa femme et Hamna sa meilleure amie qui l'avait sortie de la pauvreté pour la servir dans les hautes sphères de la société.

Les années qui suivirent la mort d'Elen Siranis, Danlkrad de naissance, Senja grandis en beauté, force, agilité et intelligence. Sa force physique n'avait plus à faire ses preuves car à dix ans elle battait la plupart des guerriers qui retenaient leurs coups, bien sûr, pour ne pas tuer le trésor de Dorion qui auraient pu envoyer les dragons les plus dangereux à leurs trousses. Son agilité faisait l'envie de plusieurs cavaliers car elle pouvait combattre debout sur un dragon et non car elle avait un certain lien avec les dragons, car elle le pouvait, c'était tout. Son intelligence vive et alerte lui a valu beaucoup de commentaires positifs sur son esprit tactique développé mais aussi sur sa capacité a stocké de l'information dans sa tête, jusqu'au moindre petit détail. Les frères Damnias avaient la charge de l'héritière Siranis, Andalos pour l'escrime et Astadan pour l'archerie. Tous trois, qui avaient à peu près le même âge, étaient quasi inséparables, liés par quelque chose qui dépassait la camaraderie. Andalos et Astadan apprirent à apprivoiser cette demoiselle revêche au caractère bien trempé et au tempérament noble et courageux. Avec le temps, les deux frères, qui apparaissaient comme la lune et le soleil aux yeux de Senja, tombèrent amoureux de cette dernière. Sa beauté était enviée par bien des femmes et seuls les deux frères Damnias, ses protecteurs et maîtres, pouvaient l'approcher, outre son père car ses deux hommes séduisants étaient rongés par la jalousie, surveillant étroitement leurs protégée lors des fêtes légendaires de l'empire.

Senja avait dix-sept ans lorsque Astadan, qui avait dix-huit, se décida à lui avouer son amour accompagné d'un bébé tigre géant qu'elle nomma Anarkia. Lorsque l'archer eut fini sa déclaration qui dégoulinait de clichés et de phrases idiotes, la cavalière elle sourit, le remercia et retourna à la célébration de ses dix-sept ans, lui promettant de lui redonner une réponse le surlendemain. Andalos, qui avait entendu l'évènement, avait fulminé et quitté la fête. La nuit même où son frère cadet avait fait ses aveux, l'homme de dix-neuf ans pénétra dans les appartements des Siranis, entrant dans la chambre de la demoiselle qui dormait. Il s'installa dans une chaise à haut dossier et réveilla Senja en chantonnant. Sous le clair de lune du balcon de la chambre à son amour, l'escrimeur de haut niveau avoua son amour avec détachement, restant fidèle à son image de jeune garçon ténébreux, souvent comparé à l'astre de minuit par l'héritière d'un éleveur de dragon riche. Surprise, elle promis de lui donner sa réponse le surlendemain, en même temps que Astadan. Acceptant sans broncher, l'homme enjamba le balcon et s'évanouit dans la nature.

Le surlendemain, comme promis, la cavalière, après sa chevauchée matinale, attirée dans la cour du siège, laissa sa monture rejoindre les autres sous les soins des palefreniers de son père et entra dans le bâtiment imposant. Dans le salon de ses appartements attendaient patiemment les deux enfants Damnias. Astadan, aux cheveux blonds et aux yeux bleus, était installé dans un siège, sa tunique blanche ouverte sur son torse bronzé et ses braies moulant ses jambes musclées. Andalos était, quant à lui, adossé à une colonne dans une position désinvolte, ses cheveux noirs supprimant toute couleur de sa peau naturellement diaphane et ses grands yeux noirs suivants tous mouvements. C'étaient vraiment deux opposés. Andalos promettait une vie impulsive, vivant jour pour jour dans la luxure et l'intensité alors que Astadan promettait une vie calme, cassée, sécuritaire et romantique. Senja entra dans la pièce, sa courte tunique imprégnée de sa sueur et son pantalon collé contre ses jambes longues et définies. Elle traversa la pièce d'un pas léger, ouvrit les portes en vitrail et s'installa avec légèreté sur la rambarde de marbre avant que les deux hommes ne la rejoignent. Les deux étaient tendus et épuisés par l'attente de la réponse, voulant savoir lequel repartirait avec le joyeux le mieux caché de tout Hyrule et Termina. Elle regarda longuement les deux hommes, le soleil et la lune qui se tenaient devant elle et leur dit ce qu'elle pensait au fond d'elle. Que s'ils ne voulaient pas la partager, elle n'appartiendrait à aucun des deux et ferait en sorte de trouver d'autres tuteurs. C'était facile; soit ils la partageaient soit ils la perdaient car Senja ne pouvait pas se remédier à donner son coeur à un des deux cars elle les aimait tous les deux de manières différentes

C'est ainsi qu'une vraie compétition s'installa entre les deux frères. En fait non, d'Astadan à Andalos, il y avait compétition mais Andalos n'en ressentait aucune, préférant continuer le train-train de la vie normale, fessant comme si rien n'était arrivé pour garder Senja à ses côtés. Lors de leurs entraînements, la proximité corporelle entre eux était de plus en plus mince et les moments intimes au milieu de la nuit arrivaient plus souvent, à l'insu du frère blond. C'est ainsi que Senja perdit sa vertu aux mains d'Andalos, le frère ténébreux, sous l'astre de minuit qui le représentait parfaitement.

Un matin brillant, elle se réveilla avec vingt et une années derrière elle d'études, d'entraînement, d'équitations. La grosse tête de son dragon baptisé Lebensstern était dans son champ de vision. Elle le chevauchait depuis qu'il avait atteint sa taille adulte, il y a trois ans. Elle se leva dans son lit, pensant aux choses qu'elle n'avait jamais faites, c'est-à-dire combattre pour de vrai, dans une situation réelle, elle ne voyait que les hauts pics du mont du péril et les alentours. Elle n'était même jamais descendue jusqu'à Cocorico. Ce matin-là, elle décida qu'elle en avait assez et fils ses bagages, enjamba Lebensstern et s'enfuit, aussi libre que les vents, aussi légère qu'une danseuse et aussi fougeuse que le feu.

Animals de compagnie
Anarkia est une tigresse géante que Senja utilise principalement comme coursier personnel. Rapide et menaçante, la créature dédaigne le combat, contraîrement au grand dragon Lebensstern. Elle est endurante et fidèle. Elle portera un message jusqu'à ce qu'elle atteigne sa cible directement et non avant. Elle a un pelage aussi blanc que l'hivers parcourut de fines rayures bleutées. Elle aussi porte l'étrange émeraude et Dorion a émis l'hypotèse que cette emeraude lie Senja aux animaux qui la porte.

Les créatures lui deviennent alors totallement dévoué mais ce sans trahir les leurs ou leurs nature. Anarkia fait fuir beaucoup de curieux et est le symbole distinctif de Senja qui ne fais aucunement confiance au coursier qui cours partout dans Hyrule pour mener le courier. C'est peu être la seule marque de bon sens qui habite le joyaux d'Altiméria.

Lebensstern, en allemand, veux dire ''Vivre d'Étoile''. L'oeuf en écailles blanches a éclos une semaine après la mort d'Elen et même si ce n'est pas cité dans l'histoire de Senja, la créature a toujours été a ses côtés. Elle a toujours été silencieuse, observant, toujours observant. Elle est d'une nature protectrice incroyable et à tout épreuve. Un lien lie Senja et Lebensstern que nul ne comprend vraiment, pas même ses deux-là. Dorion, malgré sa peur que Leb ne mange sa Senja, crois que c'est un lien prévilégié que les déesses Farore, Din et Nayru on mis entre les deux êtres.

La dragonne est couverte de fin poils aussi doux que la soie et aussi blancs que la neige. La poitrine de l'imposante créature est faite de la plus résistante des armures; les écailles d'un dragon wyverne. L'envergure des ailes en plumes de la monture de Senja doit faire dans les 25 mètres. La longeur totale de Leb est incalculable. Ses pattes puissantes sont terminées par des griffes accérées. Son corps, contraîrement encore ici à la majorité des dragons, est fait sur le long et non sur le large et le poid.

La tête du dragon est étrangement orné d'une émeraude qui semble être le point de communication entre Lebensstern et Senja car la demoiselle porte une emeraude autour du cou. Entre ses oreilles, la majestueuse bête a des cornes dorées dont bien des braconniers mourraient pour avoir cet ivoire unique.





ATTENTION


Tout les rp de Senja spécifiés plus bas sont annulés et le personnage repars de zéro. Mes raisons sont totallement simples. Le fait que Senja devienne tranquillement reine des dragons me semble largement trop puissant, compte tenus qu'elle chevauche un dragon chinois super épique, es passé maître aux armes blanches et est d'une beauté à faire se damner n'importe quel homme.

Il faut comprendre que Célestra (ou quelque chose comme cela) deviens Lebensstern. Même si le dragon es physiquement différent, il reste blanc et je m'en fiche ^^. Et prendre consience qu'Anarkia est toujours présente.

Les seuls rps que je décide de garder dans l'historique de Senja est simple ;

- L'Esprit de l'Aube avec Fernall
- Par Une Belle Journée d'Été avec Sigma et Akiërynn
- Valse au Crépuscule avec Istomir

Les Rps annulés sont ;

- Le Ciel et la Terre avec Istomir
- La Tour des Dragons avec Istomir
- La Reine des Dragons avec Moon Shadow
- La Terre des Dragons avec Istomir et Soul Caster
- 22 Ans Plus Tard avec Istomir et Mistgun
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 22
Armes favorites : Masamune
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu (80%) et glace (20%)
Renom : 228

MessageSujet: Re: Senja Siranis Version 2.0   Dim 2 Juin - 17:04

Ouais en gros t'as juste changé ton dragon et ton niveau de combat à l'épée quoi...mouais, j'suis pas sûr de devoir considérer ça comme une nouvelle fiche...enfin, c'toi qui aime te faire maltraiter, c'est marqué en haut de la présentation *sort*
Donc rebienvenue miss mas...nan, traumatisons pas les ptits enfants innocents si ça peut encore exister.

_________________________________________________________
"Il existe plus d'une façon de souffrir...ne me tentez pas de vous les montrer toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Senja Siranis
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Attribut(s) élémentaire(s) : Terre (Contact animal)
Renom : 33

MessageSujet: Re: Senja Siranis Version 2.0   Lun 3 Juin - 1:27

Merci Sephichou ;)

Tu veut bien être mon prisonnier ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 22
Armes favorites : Masamune
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu (80%) et glace (20%)
Renom : 228

MessageSujet: Re: Senja Siranis Version 2.0   Lun 3 Juin - 22:31

Désolé, je tiens trop à ma liberté. En revanche, si toi tu désire t'abandonner à mes "soins" ♥

_________________________________________________________
"Il existe plus d'une façon de souffrir...ne me tentez pas de vous les montrer toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Ashiyu
Vagabonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 403
Age : 24
Armes favorites : Poignard, nommée Arhion , et fils de fer.
Attribut(s) élémentaire(s) : Ashiyu : Neutre / Arhion : Ténèbres
Renom : 77

MessageSujet: Re: Senja Siranis Version 2.0   Lun 3 Juin - 22:37

*ligote Senja quelque part* touches pas à mon Seph a moi ! Ville gueuse !
Revenir en haut Aller en bas
http://siya.forumactif.org/
Senja Siranis
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Féminin
Nombre de messages : 90
Attribut(s) élémentaire(s) : Terre (Contact animal)
Renom : 33

MessageSujet: Re: Senja Siranis Version 2.0   Mar 4 Juin - 21:38

Mais de quoi parles-tu voyons ! Youpie ! Sephiiiiiiiii <3 Tu viens quand en ALtiméria ? WOUA !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Senja Siranis Version 2.0   

Revenir en haut Aller en bas
 
Senja Siranis Version 2.0
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Nouvelle mise à jour ForumActif : Version Mobile
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Parodie YuGiOh (version chevaliers du zodiaque abrégé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Index obligatoire :: Présentation-
Sauter vers: