Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaluna Dragomir
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Nombre de messages : 59
Armes favorites : 2 Griffes + 2 double lames
Attribut(s) élémentaire(s) : 95 % Glaçe ~ 5% Eau
Renom : 20

MessageSujet: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Lun 1 Avr - 20:10





Derrière les Portes Closes
Amaluna Dragomir, Asenath Kelen et Kimara Von Striken

Un mois a passé depuis qu'Amaluna Dragomir, à peine remise de ses blessures, a pénétrer dans la citadelle d'Hyrule en piètre état, un cadavre recouvert de lin entre ses bras. Elle criait Rain, le nom d'une famille noble de la citadelle. L'enfant du Massif des Pics Blancs fut guidé à la demeure qu'elle demandait et que ne fut pas l'horreur de la découverte de l'identité du corps. Ashantha Rain, enfant de cette famille et aventurière chevronnée, son corps tellement brisé que même sa mère eu de la misère à l'identifier. Tous jettèrent le blâme sur l'adolescente glaciale et sa quête insencée qui avait menné à la perte de la petite.

Amaluna ne pouvait pourtant pas juste laisser Ashantha seule en attendant les funérailles. Elle passa nuit après nuit dans la pièce ou l'on concervait le corps en s'occupant du sort de criogénisation empéchant la putréfaction qu'elle avait mise. Un soir, alors qu'elle s'était assoupie, la jumelle d'Ashantha, Juvia, vint à elle. Sous la demande de la petite, Amaluna lui raconta comment sa soeur était morte en échange de quoi Juvia annonça la date des funérailles. Winter enoya des missives à ses trois autres partenaires de quête; Etun, Asenath et Kimara.

Attention : Derrière les Portes Closes es la suite directe de L'ange, le mécano et le chevalier.
© Never-Utopia


La pluie tombait du ciel comme les pleurs des nuages gris couvrant la Cathédrale du Temps. Il y avait foule qui s'attardaient sous la pluie, comme pour échapper à la cruauté de la mort d'un enfant. Au bas des marches, je regardais la foule vêtue de noire sans la voir. Les Rain, qui avaient finalement accepté ma présence sur leurs terres et le fait que j'avait risquer ma vie pour leurs ramener la dépouille de leurs fille. Mes vêtements blancs étaient ruinés par le sang et les fluides de mes combats alors Katara, l'ainée des quatre filles et qui faissait miraculeusement la même taille que moi m'avait passer des vêtements. La longue robe noire de dentelle que je portait comportait une traîne dans le dos et les souliers qu'elle m'avais passé s'emplissaient lentement des fluides du ciel. Mes longs cheveux blancs, désigner comme trop pur pour une cérémonie si solonelle et macabre avaient été gracieusement recouverts de noir via une potion magique.

Bref, je ne me sentait pas moi-même. Un voile en tule recouvrait une partie de mon visage et mon parapluie de dentelle aidait à stopper les gouttes de pluie. Comme je m'était oppossée vivement à sortir sans armes, Juvia, une aventurière aussi, m'avais passer une lame automatiquement rétractable de poignet qui se dissimulait aisément sous les manches de ma robe. Je grimpa lentement les marches de marbre, passa devant les pierres mojo et fendus la foule. Je remonta l'allée la peine au coeur, regardant avec l"âme en peine le cercueil finement décoré de bois sombre devant l'autel. Je continua ma progression vers le nouveau lit de ma partenaire en pensant à son aide, sa magie, sa vivacité d'esprit, son bonheur de vivre et nos combats. Elle avait en elle une lumière que je n'atteindrait jamais...

Je caressa du bout des doigts le couvercle clos en espérant vainement de me réveiller au manoir et découvrir que tout de cela ne serait jamais réellement arriver. Mais non. Je ravala ma peine en refermant mon parapluie et rejoignit les Rain au premier rang. Assise au centre du banc entre Juvia, la jumelle d'Ashantha qui avait un caractère plus sombre et plus sanguinaire que la trépassée et Staphro, l'ainé de tous les 8 enfants Rain. Juvia portait elle aussi une robe de dentelle et un voile de tule sur le visage, comme toute les femmes Rain. Les hommes portaient des costumes d'encre macabre.

Lorsque tous furent à leurs places, on ferma les grandes portes et le prêtre, vêtu de blanc et d'or, remonta le tapis écarlate vers l'autel derrière lequel il se dressa, fier et droit. Ses cheveux grisonnant et son visage avenant l'identifiant sans l'habit comme homme fidèle serviteur des déesses. Sa voix puissante résonna dans toute la cathédralle jusqu'à en faire trembler les vitraux.

-Din ... Avec ses solides bras enflammées, elle a cultivé la terre et créa la terre rouge. Farore ... Avec son âme riche, produit toutes les formes de vie qui défendent la loi. Nayru ... Versa sa sagesse sur la terre et a donné l'esprit de la loi dans le monde.

Elles auront créer une enfant qui possédait la sagesse de Nayru, le courage de Farore et la puissance de Din. Enfant ultime des déesses, elle a trouver la mort et la rédemption réçament. Ashantha Rain portait non seulement la bénédiction des déesses mais une part de magie d'Hyrule. Elle portait la forme la plus pure et élémentaire de la magie des forêts dont le vent de Farore balaye. Elle portait en elle la magie de la transformation animale.

Elle laissera derrière elle malgré son jeune âge 7 frères et soeurs, ses parents et des camarades d'aventures. Comme la tradition le veut, la personne qui auras le plus réçament vu Ashantha Rain vivante dira quelques mots sur ses derniers instants. Amaluna Dragomir, fille de la sagesse et de l'eau de Nayru, enfant du Massif des Pics Blancs, veuillez venir ici.

Les trois personnes qui me bloquaient le chemin se levèrent et je sortis dans l'allée, la peine et la rage me prenant à la gorge. Je vit du regard amusé de la mère d'Ashantha que elle savait pertinament que j'allais devoir parler devant une telle assemblée et elle ne m'avais aucunement informé de cela. Mais je garda la tête droite et me dis que j'était une Dragomir. Une noble, moi aussi. Dans cette salle, certaines personnes connaissaient encore ce que voulais dire Dragomir, se rapellaient de la gloire de ma longue lignée.

Je rejoinit le prêtre qui, après une légère tape sur l'épaule, me mena devant la table de marbre dans laquelle, encastré, se trouvait les joyaux des peuples kokiri, gorons et zora. Je pensait en respirant régulièrement à mes mots puis me ravisa au dernier moment. Je savait ce que j'allais dire.

-Je me nomme Amaluna Dragomir. Je ne vais pas vous mentir, Ashantha es morte de façon horrible. Je vous épargnerais les détails sanguignolents mais je ne mentira pas en disant que cette enfant es morte sans douleur en fermant les yeux lentement. Mes lames sont encores tachées de son sang. Elle sera morte en se battant vaillament contre un dragon de cristal, une des bêtes les plus dangereuses qui m'ai été donné de voir. Nous étions en mission avec trois autres personnes. Nous étions tout 5 très conscient du danger que représentait cette quête qui, aujourd'hui je m'en rend compte, était insencée.

Je suis responsable de la mort d'Ashantha Rain comme aussi des blessures physiques et psycologiques de nos autres compagnons de quête. Je porte le noir, je porte le deuil et je porte la responsaiblité de la mort d'Ashantha. La vie vaut la peine d'être vécue, je ne dis pas le contraire et lorsque l'on voyais cet enfant, on comprenais enfin vraiment pourquoi certains gens ne sont pas capables d'être heureux. Elle était la puretée incarnée et ce royaume sera bien plus sombre sans sa lumière. Elle ne laisse pas derrière elle qu'un monde entier démuni d'une lumière blanche mais aussi quatre personnes portant dans leurs êtres un souvenir bien trop vif d'une mort sanguignolante.

On dit de moi que je suis la princesse des glaces mais je sais que je ne porte ce titre juste car je porte la magie de la glace car je ne suis pas froide et sans coeur. Pourtant, lorsque Ashantha guerroyait à mes côtés, je pouvais sentir quelque chose en moi fondre et un besoin incroyable de protéger les miens s'éveiller.

J'ai vu en Ashantha une remarquable duelliste, une sage aide et une petite soeur. Elle aura été le plus grand trésort que j'ai découvert lors de cette ultime quête qui a mené à sa perte. Je garderais toujours en moi le souvenir de sa mort mais aussi celui du peu de sa vie que j'ai partager. J'ai faillit à ma tâche de la protéger mais au moin, elle ne passeras jamais du coeur à la mémoire si nous nous souvenons tous de ce qu'elle était et non de ce qu'elle aurait pus être.


Je balaya la foule des yeux, droite et fière. Certaines personnes se levèrent et brandirent leurs paume gauche ouverte devant eux, leurs poingt droit dans le creux de la main ouverte. La majorité des gens qui faissaient se symbole qui m'était inconnu étaient tout de même âgés et majoritairement masculins. Je mémorisa quelques visages pour les questionner lors de la réception et regagna ma place sous le regard scandalisé de la mère Rain. Juvia me félicita, tout comme Staphros.
Revenir en haut Aller en bas
Asenath Kelen
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 28
Armes favorites : Bras mécanique, Energie
Attribut(s) élémentaire(s) : Energie 35%
Renom : 13

MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Lun 1 Avr - 21:46

Cela faisait quelques semaines que la quête avait été clôturée et en lui marmonnait la rancœur de la disparation de la petite Ashanta.

Le discours d’Amaluna l’avait ému … tout autant que l’avait été son invitation. Il revivait ses derniers instants avec elle et dans un sentiment fugace ressenti en lui les battements de son cœur alors que celui de la fillette s’estompait.

Le mécano soupira, détourna son regard de ceux de ses voisins et monta à son tour sur l’estrade.
Il savoura le silence un instant et la puissance des regards qui se portaient sur lui avant de commencer.


« Parfois la vie est étrange. Nous courrons après les futilités de la vie sans se soucier des conséquences et quand nous nous en soucions … il est déjà trop tard.
La vie d’aventurier est faite de très haut et de très bas. Le peu d’attache fait de nous des envieux ou des enviés mais les compagnons de routes que nous y rencontrons sont comme autant de famille.

Parfois nous nous perdons de vues et parfois nous nous lions à jamais.

Ashanta était de celle dont les liens étaient forts et puissants. Notre première rencontre
*il sourit en se la remémorant* était franche et chaleureuse. J’avais froid et sa main chaude qu’elle m’a tendue était comme un réconfort. Elle était notre ombre, nous suivant et nous conseillant de ces paroles. Nous avions énormément de choses à apprendre d’elle et *sa voix se noua* tant à lui apprendre.

Nous pouvons lui offrir ici entre nous tous nos larmes … pleurer de son avenir qui n’est plus et trouver des raisons de se consoler. Mais peut-être que ce n’est pas rendre hommage à ceux pour quoi elle se battait.

Son sourire était communicatif. Peu importe ce qui se passait … si elle souriait, nous devons sourire.

C’est très étrange je l’ai connu l’ombre de quelques jours et j’avais l’impression de lire en elle comme un livre ouvert.

Regardons-nous tous dans cette assistance. Nous la pleurons alors qu’il faudrait rire d’avoir eu la chance de la connaitre…

Je présente mes condoléances les plus sincères à chacun d’entre vous. »


Il descendit de l’estrade se muant dans une bulle de silence. Il s’agenouilla devant le cercueil d’Ashanta comme une ultime marque de respect et effleura de sa main valide le cercueil en murmurant :

-Je suis désolé que ça se soit passé comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Kimara
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 25
Armes favorites : Marteau
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu
Renom : 12

MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Mer 3 Avr - 19:57

La quête n'avait pas été aussi dure que l'avait prévue Kimara, mais ce n'était pas non plus une partie de plaisir. Après le combat contre la gigantesque créature, les compagnons avaient pris des chemins différents et pris du repos pour pansé leurs blessures. Kimara avait simplement pris une chambre à l'auberge la plus proche et il avait dormir, flâner et réfléchit pendant tout ce temps. Alors que ses blessures légères avait pris le temps de guérir, son bras était toujours emmitoufler dans un nuage de plâtre. Lors du combat il avait tenté de parer un coup et son os avait éclaté en morceau, la restructuration de l'os prendrai du temps mais qu'importe...lui était encore en vie.

Kimara faisant partit du groupe il fut convient à l'enterrement. Il n'avait malheureusement que peu de Rubis et refusait de toute façon de porter un costume noir pour la cérémonie, comment pourrait-il se défendre en cas d'attaque avec si peu d'acier sur lui? C'est donc à contrecoeur que les Rain, ne voulant pas voir le Chevalier venir dans son armure habituelle, lui donnèrent une armure de cérémonie pour le temps de l'enterrement. Le plastron était en acier, de bonne facture, et les décorations étaient noires de jais. Un sublime loup de profil était représenté sur l'armure, un croisant de lune en argent dans son dos. Kimara n'avait aucune idée de la signification du symbole, mais peu importe, avec un plastron il se sentait en sécurité. Pour accompagner son armure il était vêtue d'un pantalon, de bottes et de gants noirs ainsi que d'une cape rouge sang...bref, une armure de cérémonie. Alors que la cérémonie débuta, Kimara aperçue Amaluna et Asenath dans la foule, ses deux compères eurent d'ailleurs un discours à faire et il en déduit que c'était son tour. Sans un mot, quand Asenath fut rassit, Kimara se leva et se dirigea lentement vers le cercueil. Il prit dans sa main droite un pendentif, qu'il avait fait forgé avec un croc venant d'un des golems gardiens et commença son élocution.


"Je ne suis pas le plus douée pour les discours, ainsi, je resterai simple. Dans ma vie j'ai croisée des milliers de personnes et malgré toutes ses rencontres c'est celle de Ashanta qui me marqua le plus. Pourquoi? Car ce n'est pas forcement l'aventurier le plus fort, le plus agile ou le plus intelligent qui nous permet de vaincre, c'est le plus courageux et je peux vous assurer qu'avec quelqu'un comme Ashanta la victoire n'était jamais impossible. Nous ne l'oublierons pas...car le courage est éternelle.."

Levant lentement sa main, il déposa le pendentif sur le cercueil. Légèrement émus, il se retint de laisser paraître la moindre émotion. C'étais comme cela qu'on montrait son respect lors d'un enterrement dans son pays natal, en silence. Kimara s'agenouilla alors devant le cercueil et murmura une petite prière a l'attention des dieux avant de se relever et de repartir à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Amaluna Dragomir
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Nombre de messages : 59
Armes favorites : 2 Griffes + 2 double lames
Attribut(s) élémentaire(s) : 95 % Glaçe ~ 5% Eau
Renom : 20

MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Mar 9 Avr - 5:41



Je vécut le reste de la cérémonie avec un poids sur le cœur, une main de fer se refermant lentement et cruellement sur cet organe pompant le sang à travers mes veines. Le prêtre fit monter aussi la famille proche d'Ashantha et certains discours furent plus émouvant que d'autres. Lorsque le prêtre nous donna congé et que tous se levaient pour se rendre à la villa Rain pour la réception où l'on servirait des plats succulents portés par des serveurs vêtus de bleu royal au regard blasé et au ton hautain. Je laissa la foule évacuer la cathédrale, absente et lorsque je me crus seule, je m'extirpa de ma rangée et m'avança vers la cercueil. Derrière mes pieds la pierre se couvrait de glace, preuve de mon manque de contrôle. Je posa une main sur le bois en frôlant du bout des doigts la chaîne de Kimara. Je soupira longuement et sentis une large main se poser sur mon épaule. Je me retourna vivement en observant Étun. Son étrange bras reposait le long de son corps, à demi caché par sa cape de cérémonie. Son regard de cendres me communiquait sa douleur. Avec un piètre sourire, je me logeât dans l'étreinte tangible et rassurante de ses bras. Il me caressa le sommet du crâne.

-Les déesses doivent êtres bien jalouses de nous, tu sais, murmura le guerrier
-Je sais, nous sommes mortels et pouvons nous effacer à chaque seconde alors qu'elles sont éternelles... Raisonnais-je
-Ashantha n'est pas morte par ta faute, Amaluna, elle a décider de perdre la vie et es morte le sourire au lèvres. Ne lui en veut pas d'avoir choisis une mort si courageuse !

Il me serra un peu plus fort et me mena hors de la cathédrale vers le manoir des Rain. Mes cheveux noirs flottaient contre mes genoux, nuage d'ombres mouvantes. J'avais ressortis mon parapluie sous la fine tempête que nous envoyais les déesses et tout deux nous nous y abritions en cherchant l'une la chaleur et l'autre la froideur. Ainsi nous arrivâmes dans la salle de réception secs. Un groupe jouait dans un coin et la joueuse d'ocarina me fascinait. Elle avait un tempo si léger et si volatile qu'il correspondait totalement à Ashantha. J'avisa un coin tranquille et m'y rendus avec Étun.

-Je me demande si Kimara et Asenath sont ici ou déjà retournés dans leurs demeures, avouai-je à mon interlocuteur vêtu de noir.
Revenir en haut Aller en bas
Asenath Kelen
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 28
Armes favorites : Bras mécanique, Energie
Attribut(s) élémentaire(s) : Energie 35%
Renom : 13

MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Lun 1 Juil - 11:22

Asenath était passé au buffet. Manger alors que le glas avait raisonné n'était pas son fort. Mais le buffet était comme une archive animalière. On voit qui sont les prédateurs, qui sont les proies. On voit surtout qui est là pour la compagnie et pour la "réception" plus que pour Ashanta.

En voyant la foule d'amasser procher de la nourriture, parler, rigoler, se remémorer qu'untel n'avait pas vu machin depuis des lustres :

-Je suis content de te revoir.
-Ahah plaisir partagé. Comment va ta femme ?

Le mécano senti la nausée monter en lui.
Il inspecta la salle et vit Amaluna et Etun parler dans un coin.
Il traversa la foule avec aisance.

-Alors ? A part pour Ashanta ... pourquoi es-tu ici ?

La quete qu'ils avaient fait ensemble ne s'était pas bien passée mais Asenath en savait assez pour remettre en question la simple émotion d'Ama. Elle était froide, distante, la douleur la laissait indifférente et toute cicatrice se referme avec le temps ... et chez elle surement plus rapidement que chez le commun des mortels.

-Qu'est-ce que tu fais ici exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Kimara
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 25
Armes favorites : Marteau
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu
Renom : 12

MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Mer 31 Juil - 20:33

Les enterrements n’étaient vraiment pas le fort de Kimara, celui-ci suivit docilement la foule pour assister à la réception. Le guerrier suivait donc la foule, repensant avec émotion aux quelques moments qu’il avait pu partager avec la jeune Ashanta. Son armure d’apparat n’était vraiment pas pratique pour la marche et il se promit de la rendre aux Rain dès que possible… dès qu’ils arriveraient dans leur manoir d’ailleurs. Lorsque la réception débuta, Kimara se dirigea directement vers la salle d’armes, remettant l’armure à sa place et enfilant sa vielle armure d’acier, préférant le contact rassurant de l’acier que les fanfreluches de cérémonie. A peine eut-il l’idée de revenir dans la salle de réception qu’il se rendit compte qu’il ne connaissait vraiment pas du tout le château…don sens de l’orientation lui faisait de plus, souvent défaut. Le chevalier commença donc à chercher un garde et il se dirigea d’instinct vers la d’où provenait d’une bruit. A mesure qu’il approchait de la source du brouhaha, une délicieuse odeur de viande rôti lui parvint au nez et Kimara pénétra ainsi dans la salle de garde ou ceux-ci s’occupait en mangeant, buvant et jouant. Dévêtu de son armure d’apparat, le chevalier ressemblait à un aventurier quelconque plutôt qu’a un convive et il dû prendre le temps de se présenter à celui qui semblait être le capitaine pour obtenir un interlocuteur digne de ce nom.

"Excusez-moi je suis perdu, vous sauriez pas ou se tiens la réception par hasard?"

Alors que Kimara tentait désespérément de trouver ses compagnons, deux gardes justes à côté de lui était en train d’éprouver leurs forces dans un bras de fer plutôt palpitant. Le capitaine sirota alors sa bière et enfourna une bouchée de viande rôtie dans sa bouche avant de répondre en s’essuyant avec le revers de sa manche.

"Ah? Vous allez bien rester pour faire un ou deux paris avec nous, fort comme vous êtes!"

"C'est que je..."

A peine Kimara eut-il le temps d’ouvrir la bouche qu’il se retrouvait en face d’un jeune garde, surement le plus faible de la troupe qui voulait faire ses preuves face à un brave aventurier. Malgré son bras gauche encore sous le plâtre, Kimara réfléchit un instant…il ne pouvait pas être mal de s’oublier un peu et de prendre du bon temps, le chevalier dégrafa son épaulière droite pour avoir une meilleure position et il posa sa main droite sur celle de son adversaire.

"Et puis âpres tout, pourquoi pas!]"

D’un coup sec, le chevalier concentra toute sa force dans son bras droit, aplatissant la main du jeune garde sur la table, même s’il revenait d’un combat rude, le chevalier était encore fier de sa force. En rigolant a gorge déployer, il se retourna vers le reste de la troupes en souriant, posant deux rubis sur la tables pour augmenter la mise.

"Hahahaha! Au suivant!"

__________

Le chevalier aplatissait encore une fois la main de son adversaire, doublant ses gains dans cette lutte de force interminable, même le capitaine de la garde avait perdu face à lui et l’hylien se sentait pousser des ailes…avec ses gains, il se trouverait un nouveau bouclier, remplaçant ainsi celui qui c’était détruit face aux créatures. Kimara levait alors sa chope de la main droite, célébrant sa victoire.

"J’empoche encore la mise!"

D’un geste, toute la troupe vida son verre, savourant l’arôme d’une bonne bière. Kimara regarda alors autour de lui, il avait fini par vaincre tellement de garde, qu’aucun d’entre eux ne semblait vouloir venir se mesurer à lui…l’hylien se leva donc, sa bourse pleine d’argent et il commença lentement à se diriger vers la sortie lorsque le chef de la garde l’interpella.

"Hey...vous comptiez pas partir comme ça?"

Le capitaine de la garde posait la main sur l’épaule de Kimara, l’ivresse se lisait dans son regard et se sentait dans son haleine pleine d’alcool et le chevalier sourit, les bagarres de taverne lui manquait parfois…c’était l’occasion rêver. Kimara se propulsa en avant, donnant ainsi un coup d’épaule au capitaine qui tomba sur un groupe de garde tentant de jouer aux cartes. Ceux-ci se bousculèrent alors et de fils en aiguilles, toute la salle de garde se transforma en un immense champ de batailles, les chaises éclataient, les chopes volaient et les hommes se battaient. Le chevalier se tenait appuyer contre la porte de sortie, savourant le spectacle qui s’offrait à lui, repoussant parfois un ou deux gardes avec sa main valide.

"Hahahaha"
Revenir en haut Aller en bas
Amaluna Dragomir
Aventurier en herbe
Aventurier en herbe
avatar

Nombre de messages : 59
Armes favorites : 2 Griffes + 2 double lames
Attribut(s) élémentaire(s) : 95 % Glaçe ~ 5% Eau
Renom : 20

MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   Jeu 9 Jan - 21:07

« Alors ? A part pour Ashanta ... pourquoi es-tu ici ?» Dit Asenath en aparaissant à mes côtés.

Je savais bien que toutes les personnes qui me croisaient me trouvaient sans coeur et dénudée de toute humanitée, mais je m'était batue aux côtés de cet homme au bras mécanique... Il devait expirer sa colère comme il le pouvait et comment mieux extérioriser la mort d'une compagne de quête que de rejeter la faute sur la meneuse, une princesse des glaces, celle qui avait dû achever cette jeune femme pleine de vie.

« Qu'est-ce que tu fais ici exactement ? » Insita l'homme

Je sentais Étun se tendre et une seule pression glacée de mes doigts sur son épaule le calma. Je fixai silencieusement Asenath, cherchant une réponse tant bien que mal. Après tant de mensonges, je leurs devait au moin un peu de vérité. Ils l'avaient mérités. Et peut-être cela allait adoucir ma sentence dans le coeur de cet homme de fer...

« Après les funérailles je vais intérroger les Rain sur la disparition de ma famille quand j'était encore enfant. Dans les livres d'histoires, l'empire de poissonerie des Rain était en étroite collaboration avec les Dragomir. Donc je compte prendre le maximum d'information, mais aussi je vais essayer de me faire pardonner. » Avouai-je, le regard perdu dans le lointain.

Je baissai les yeux. Une profiteuse, voila ce que j'était. Je profitait des démons, des hommes de fer, des soldats, des enfants et des familles endeuillées. Quoique... Je regardait les familles invitées rire de bon coeur à des plaisanteries, parler des récents pottins de la capitale et ect... Je n'avais pas ma place dans cet univers, ou peut-être que si, je n'était qu'une meurtrière de plus dans un monde corrompu par le mal. J'avais hâte, après ma propre petite mission personnelle, de rentrer vivre mon deuil dans mes montagnes adorées.

« Et toi, tu es là seulement pour Ashantha, ou tu vas profiter de ta présence pour parler boutique avec les Grahams ? Ils officent dans la mécanique alors, peut-être vas-tu aller rire avec lui et te faire de nouveaux amis » Ajoutai-je, amère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derrière les Portes Closes [PV Asenath et Kimara]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Portes de la Moria
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» ¤ Ceryn Celiand [Gérant de maisons closes]
» Gardiens des Portes
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Hyrule :: Citadelle d'Hyrule :: Cathédrale du temps-
Sauter vers: