Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]

Aller en bas 
AuteurMessage
Raven
Seigneur du Malin
Seigneur du Malin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 24
Armes favorites : Cimetere
Renom : 2

MessageSujet: Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]   Sam 29 Sep - 19:00

Raven marchait depuis deux sur la plaine, la jeune fille voulait découvrir la rivière au zora, mais malheureusement elle était perdue. Elle tourna au peu autour de Lon Lon Ranch, elle alla où l'entrée de Gerudo, du château aussi et celui du lac Hylia. Quand elle arriva près de l'entrée de Kokiri village, la jeune fille s'assit à terre pour se reposer. Raven se mit à masser ses pieds, ils étaient faibles et lui faisait très mal. Pour la jeune gerudo cet endroit semblait relax et paisible, tout d'un coup on entendit un peu de vent, comme si quelque chose tournait. Raven se retourna à sa surprise elle vit une plante géant tourner au-dessus d'elle. Les feuilles qui tournaient pour faire voler ce truc, semblaient très coupante. LA rousse recula en vitesse derrière un arbre, elle se leva et regarda de l'autre coter de l'arbre.

Raven**Ouf, il est...WOUAAaaaaaaaaaa**

L'étrange créature était dans les air et coupa l'arbre, Raven sorti son cimeterre et bloqua quelques feuilles, mais l'une d'elle coupa un peu son bras.Elle recula et vérifia son bras, la blessure lui faisait mal, mais Raven Préfèrait ne pas s'en occuper. Car le plus important était de tuer cette créature. Elle courut vers la plante, quand elle arriva proche la jeune fille se laissa glisser sur l'herbe et évita les lames de peu, seulement deux petites mèches se fit couper. Après qu'elle soit sous cette créature, Raven se grouilla de planter son cimeterre. Le monstre hurla de douleur et se releva, par mal chance, celle-ci resta accrocher et sous leva. La gerudo lâcha son arme et tomba sur le dos. La créature resta un peu dans les air.

Raven''TU VAS REDESCENDRE OUI? REND MOI MON ARME!''

Le monstre semblait préparé une attaque, après quelques minutes la bestiole ce mit à foncer vers la jeune fille. Tout semblait sans aucun issu.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 23
Armes favorites : Masamune
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu (80%) et glace (20%)
Renom : 228

MessageSujet: Re: Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]   Dim 30 Sep - 17:54

Une haute silhouette drapée de noir se découpait sur la verte plaine, scintillante d'argent sur les steppes abondantes comme une ombre lunaire descendue en ce bas-monde de misère et de souffrance, avatar du malheur et de la douleur, obscur fantôme aux reflets d'acier aux sombres pensées. Il portait le fer, il porta,it la mort, il en avait toujours été ainsi, car c'est ce qu'il avait cru bon de faire, mais aujourd'hui il emmène sur ses épaules brillantes par les plaques protectrices les recouvrant un aussi lourd que complexe fardeau. Celui de la justice et de la culpabilité, de la raison et de la folie, l'immense épée qu'il porte à la main fait couler le sang de tous lorsque les batailles font rage, mais en son esprit tourbillonnent de nombreuses guerres, entre le Bien et le Mal, entre la Paix et la Violence.
L'Homme cherche, il cherche la raison, la vérité, il veut savoir pourquoi il a eu tort, quand est-ce qu'il s'est trompé de chemin en s'engageant sur la vie, et comme ses souvenirs et ses blessures, il repasse une nouvelle fois, inlassablement sur les terres qu'il a déjà découvert, connu et reconnu, où il a dormi, où il a péri, et où il est revenu tant et tant de fois à la vie... Il n'est pas immortel, il ne peut non plus ressusciter, mais l'Humain qu'il aurait peut-être dû être a lui succombé chaque jour, chaque instant, aux crocs et aux griffes, aux lames et aux flammes. Il n'est pas Humain, il le sait...mais il n'est pas démon, et ça, il ne le savait pas jusqu'à si peu...mais alors, qui est-il ?

Invulnérable voyageur, insensible aux intempéries ou aux dangers, monstre de l'enfer confus, fragile victime aux mains ensanglantées, il marche à travers le zéphyr sans relâche, sans ralentir, d'un long pas vif et imperturbable, son corps corrompu par les forces démoniaques ignore la faim, la soif et la fatigue. Ses yeux ne voient plus, un bandeau les dissimule. Le monde est noir, mais il est bien moins mort qu'il ne le croyait, il y a la vie, ici, là, partout. La mort elle-même porte la vie, c'est une leçon qu'il vient d'apprendre. Les brises lui apportent les odeurs du temps éphémères, les souffles des innombrables êtres de cet espace infini.
Et deux bruits distincts, anormaux. Un Humain, un peu plus loin, et ce bruit sifflant...ce son unique de lame végétale tranchant l'air, les déplacements précipités d'une bagarre. Cela lui suffit, il sait ce qui se passe, quelqu'un est en difficulté. Le vagabond cesse sa marche, tournant son attention sur le lieu du "crime", hésitant. La vie des autres lui importe peu, ceux qui sont inférieurs sont condamnés par la plus élémentaires des lois : Les forts vivent, les faibles meurent. Mais ce n'est pas "humain", il les a toujours vu, eux, les espèces minables, cette race pathétique d'Hyliens et consorts, côte à côte, épaule contre épaule, faire face ensemble dans la vie et la mort aux monstres, aux dangers. Il ressentait alors chez eux une chaleur unique, des liens profondément ancrés dans leurs cœurs. Il avait choisit de faire le sien de pierre en pensant se protéger, mais cette carapace aveugle a été brisée, et il cherche quelle solution est la juste...il se demande alors un instant ce qu'Elle ferait, ce qu'Elle lui dirait de faire. Et dans un soupir, choisit de porter assistance à la femme, du moins lui semble-il entendre, et prend le pas de course pour rejoindre l'inconnue. Doués comme sont les Humains, elle serait foutue de mourir avant qu'il ne soit là.

Il la rejoint rapidement, sachant quel serait le monstre qu'il devrait terrasser, une de ces espèces de navets volants. Il les a en horreur, à son goût, déjà que c'est pas bon en plus, un légume est fait pour être cueilli, bouffé, et sans discuter, et pas pour découper les gens qui ne font que passer ! Il passa à coté d'elle en trombe, vif comme un vent de ténèbres alors que la créature fondait sur l'étrangère. Malgré sa résolution d'être plus "calme", Sephiroth, ce sombre nom teinté de sang et d'obscurs tourments identifiant à nouveau un être en dehors des mondes, ne put contenir la sourde colère qui animait ses forces maléfiques. Il haïssait ce qui vit, il ne supporte pas le sifflement assourdissant de cette créature, qu'il ne peut de toute façon pas tolérer tout court, et la violence était pour lui un moteur bien plus puissant que l'affection. Il s'était tout au long de sa vie noyé dans des flots incontrôlables de souffrance, de dévastations, de haine pure...impossible de l'effacer.
Un instant avant d'entrer à contact avec le monstre, le demi-démon planta solidement ses pieds dans le sol et leva son gigantesque sabre en défense, n'importe qui sait combien les feuilles de cette chose sont aiguisées, mais lui sait aussi très bien à quel point son épée est robuste : Inflexible et tranchante, dure et froide, il prit plaisir à considérer que cette lame était le reflet de son âme... En position stable et puissante, il bloqua les pales tournoyantes et moussues du végétal, le choc manquant de peu de l'envoyer à terre, mettant à rude épreuve sa force pourtant colossale, mais il tint bon et dans un grognement trahissant sa haine et son goût du sang, même vert, il repoussa la chose qui eut du mal à reprendre son vol et son équilibre, brusquement interrompue et rejetée dans son élan. Cela leur laissait quelques moments de répit...


"Toi ! Qu'est ce qu'il te prend d'attaquer un poireau volant sans être foutue d'en faire une soupe toute seule ? Sombre ab..."

Le guerrier avait parlé d'une voix puissante, aussi violente que ses coups d'épée, aussi glacée que le fer qui la composait, et il s'était retenu de peu de l'insulter copieusement. Le demi-démon sut qu'il avait un chemin immensément long à parcourir avant de réussir à changer, ne serait-ce qu'un petit peu plus...mais il n'était pas pressé. Il préféra cependant se concentrer sur la bête, si l'on pouvait appeler ça une bête, pour sa part il préfère y traiter de tous les noms de culture qui lui passent par la tête, ce qui donnait à un temps des insultes assez étranges.
En temps normal, ou même tout simplement quelques semaines plus tôt, il se serait jeté sur cette face de radis croisée avec un pigeon lobotomisé et en aurait fait de la choucroute tartare, même si ça ne veut rien dire, mais là il hésitait à nouveau. Est-ce qu'il pouvait abandonner l'autre incap...humaine ? Devait-il prendre l'avance et charger, ou rester là et la défendre bêtement en attendant que ça tombe ? La carotte céleste indigeste était assez loin, il n'avait pas envie d'attendre...mais il n'osait pas partir à l'assaut. Tant pis, il se résolut à un compromis, et trouva que le moment était opportun pour une expérience culinaire, et le surhomme projeta une boule de feu sur la toupie-légume, il n'avait jamais été bon mage, ses sorts étaient assez petits, assez faibles, mais il était curieux de voir ce que ça pouvait donner.

_________________________________________________________
"Il existe plus d'une façon de souffrir...ne me tentez pas de vous les montrer toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Raven
Seigneur du Malin
Seigneur du Malin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 24
Armes favorites : Cimetere
Renom : 2

MessageSujet: Re: Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]   Lun 1 Oct - 2:08

Pendant un instant, Raven vue sa vie défilée devant elle, pendant une seconde elle crue que la mort allait lui prendre son âme. Pendant un instant, elle se sentit faible... Jusqu'à une ombre se met devant elle pour la protéger. Pourquoi? La fille resta surprise et regarda l'homme se battre. Après qu'il l'est repousser la première fois, il se tourna vers elle pour lui parler.

"Toi ! Qu'est ce qu'il te prend d'attaquer un poireau volant sans être foutue d'en faire une soupe toute seule ? Sombre ab..."

Il n'eut pas le temps de finir que le monstre revenait vers eux, Raven recula, mais Sephiroth fit une boule de feu sur la bestiole. Celle-ci calcina d'un côté et tomba pour se vidé de...de... son sang? ou jus? Raven resta bouche-bée et se sentait honteuse d'avoir fahit mourir. Elle regarda l'homme un peu gêné et se frotta la tête.

Raven'' M-merci sans toi je crois que... Je serais morte. C'est drôle j'avais mal au pied et je me suis assis pour me reposer et ce truc m'attaquer et....''

Sephiroth ne semblait pas l'écouté, il semblait froid et mystérieux, quand il se tourna la jeune femme resta surprise. L'homme portait un bandeau ces yeux. Il était donc aveugle? Comment avait-il battu la bestiole sans le voir? Raven ne s'avant pas trop quoi dire, elle essaya de briser la glace. Elle regarda le monstre mort.

Raven'' Tu sais? J'ai bien aimé ton combat, tes fort, hein! À je sais pour te remercier je t'invite a manger, je sais.... c'est rien, mais tu dois avoir faim?''

Elle marcha vers le monstre légume et l'examina, elle prit un peu de sang vert. La gerudo le sentit et goûta, bizarrement le monstre goûtait bon! La jeune fille fit le tour et du cadavre et ramassa son cimeterre et donna un coup pied sur les lames voir si s'était bien solide. Elle regarda son arme et prit un air pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 23
Armes favorites : Masamune
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu (80%) et glace (20%)
Renom : 228

MessageSujet: Re: Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]   Mer 3 Oct - 16:59

Il demeura muet. Figé à une époque où le temps ne s'écoulait pas, où ses flots s'étaient depuis longtemps taris. Sephiroth ne manifesta pas ses intentions ni ses pensées lorsque l'Humaine le remercia, pas plus que lorsqu'elle se leva et l'invita à manger. Il ne fit que la suivre "des yeux" malgré sa cécité alors qu'elle goûtait maintenant la créature à moitié calcinée, son jugement balançait fortement entre les deux extrêmes qui se livraient bataille depuis sa "libération" dans son esprit. Entre cette part d'humanité qui ressurgissait des profondeurs de son être, fragile, jeune mais pleine d'espoir, et son essence démoniaque, source du mal, source de la violence, reine du chaos et de la désolation. Il ne pouvait s'arrêter de mépriser les faibles, et cette fille affichait clairement ce titre. Le guerrier au cœur froid haïssait ceux qui se plaignaient de si petites souffrances. Leur seule existence apparaissait à ses yeux comme une insulte, une provocation, et il mettait fin à l'offense par le tranchant de l'acier.

Oui il l'avait sauvé, mais maintenant il hésitait à l'occire sur le champ, comme en témoignait le gigantesque sabre qu'il tenait toujours à la main, comme s'il se tenait prêt à l'envoyer à travers la poitrine de l'inconnue. Le sang appelle le sang, la violence appelle la mort, et ses sinistres soifs commençaient à nouveau à le tenailler. S'il la tuait ici même, personne n'en saurais rien, personne ne pourrait jamais le lui reprocher...elle n'est déjà pas capable de sauver elle-même sa vie, l'abréger sur l'instant serait lui rendre service. Là, maintenant, en un seul coup, et sa tête volerait jusqu'au ranch LonLon... Ha ! Ravissant spectacle qu'une caboche défigurée au milieu des vaches !
De son seul bras gauche, il brandit lentement l'immense épée dans les airs, pesant encore une fois de plus le pour et le contre...

C'était "mal", les Humains ne se massacrent pas ainsi entre eux, pas pour les raisons les plus naturelles en tout cas, pas pour les plus normales. S'il l'assassinait maintenant, alors il succomberait à nouveau à son véritable aveuglement, à cette violence absurde qui avait corrompu sa vie, et cette fille...celle dont il avait vu les cauchemars, ressentis les pires tourments, ces sensations qui l’écœurent et l'enragent aujourd'hui encore...elle...pour elle au moins il devait faire cet effort, il ne savait pourquoi, mais il en était sûr. Il devait résister.
Sephiroth retourna le gigantesque sabre et abaissa à nouveau le bras, tenant la lame démesurée derrière lui et prit en considération les remarques de sa débitrice.


"Je ne souffre pas des misérables faiblesses qui affligent continuellement ta faible race, Humaine..."

Malgré ses efforts, le demi-démon n'avait aucunement l'attention ni le souhait d'être aimable. D'avoir épargné la jeune femme était déjà un exploit selon lui, c'était un bon début. De plus, une rancune, mêlée de colère l'avait gagné...ou plutôt ne l'avait jamais quitté, même après son "éveil" elle avait persisté, corrompant sa nouvelle vision du monde par ses anciennes haines. Bien qu'il se juge désormais aveugle, stupide et pitoyable, il se savait aussi vraiment supérieur à l'humanité. Puissance, résistance, endurance...à lui seul il pouvait sans mal surclasser les meilleurs des Hommes dans chacune de ses catégories, il aurait volontiers ajouté la vitesse si récemment Elle ne l'en avait pas dissuadé.
Il soupira toutefois. Qu'il était compliqué d'être "humain".


"Si tu ne peux pas protéger toi-même ta vie, alors restes chez toi, et n'en pars plus jamais. Aujourd'hui, tu vis encore car j'en ai décidé ainsi, ta vie n'est plus tienne..."

Une autre chose qu'il répugnait, et désormais le savait-il, enviait secrètement, à l'humanité, c'est leur unité. Seuls, ils sont faibles, fragiles et même des monstres aussi minables que des Lobos ou même ce truc végétal suffisent à les réduire en charpie...mais ensembles, ils sont prêts à tout. Cependant, lui a toujours été seul, abandonné, rejeté, et ses réactions l'ont conduit à un véritable exil racial, si tant est qu'il avait encore autrefois la moindre chance d'avoir une place parmi eux. Solitaire et indépendant, il ne pouvait alors considérer de quelque façon que ce soit la faiblesse, même individuelle.
Sinistre et puissant, il s'approcha de la jeune femme et l'étudia avec attention de ses sens, naturels ou non. Il en humait les parfums les plus intimes, en écoutait les bruits les plus secrets et scrutait d'une sixième sens mystérieux son essence même. Privé de sa vue, il en avait développé cette acuité déjà extrême de par ses sangs les plus noirs...


"Encore une imbécile d'enfant gâtée hein ? Retournes chez toi, puisque au moins tu as un foyer, et ne t'avises plus de recroiser ma route."

Son ton, bien que glacial, n'exprimait pourtant pas une réelle menace, Sephiroth n'avait pas l'intention de la tuer, pas plus que de lui faire un quelconque mal, il n'en aurait pas vu l'intérêt. En revanche, il trahissait une certaine mélancolie, et un chagrin plus immense encore que les cieux du jour et de la nuit. Aujourd'hui, il venait de sauver une vie. Aujourd'hui, il commençait à apprendre à accepter les autres...

_________________________________________________________
"Il existe plus d'une façon de souffrir...ne me tentez pas de vous les montrer toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bonne ou mauvaise rencontre? [PV Sephiroth]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Hyrule :: La Plaine :: La Plaine-
Sauter vers: