Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashiyu
Vagabonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 404
Age : 25
Armes favorites : Poignard, nommée Arhion , et fils de fer.
Attribut(s) élémentaire(s) : Ashiyu : Neutre / Arhion : Ténèbres
Renom : 77

MessageSujet: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Mar 28 Juin - 21:42

Un lieux qui n'existe pas

    La salle n'as ni porte, ni fenêtres... En revanche il y as des murs de pierre, sur lesquelles s'étalent des arabesques légèrement luminescents, couleur beige sur fond de pierre grise. Au centre de la pièce, il y as un escalier en colimaçon. Mais cet escalier est très particulier... En effet, il semble fait d'eau, mais d'une eau solide... Cependant, ce n'est pas comme de la glace... On dirait juste de l'eau qui resterait en suspension.

    Devant l'escalier, il y as simplement un homme. Couvert d'une cape qui masque son corps dans son intégralité, un capuchon rabattu sur les yeux. Il semble attendre quelque chose...

    Par terre, quatre silhouettes semblent dormir. Quatre personnes qui vont d'ailleurs se réveiller...


    Ashiyu émergeait. Pour la énième fois elle avait du dormir à la bel étoile, si bien qu'elle se demanda ironiquement si l'extérieur n'allait pas devenir son "chez elle"... Cependant quelque chose n'allait pas...

    Ce qu'elle sentait sous sa joue et au travers de ses vêtements n'était pas de la végétation. C'était de la pierre. Allons bon, on ne transformait pas une forêt en pierre comme ca, alors que quelqu'un dormait dessus en plus... Histoire d'en avoir le cœur net, elle entrouvrit les yeux.

    Non, elle était effectivement sur de la pierre. Et à un endroit tout à fait différent de celui ou elle avait fermés les yeux... Déjà elle était à l'intérieur... L'intérieur d'où ? Aucune idée... La jeune femme se redressa histoire d'observer un peu son environnement...

    Il y avait la une pièce très étrange, sans portes ni fenêtres... Mais comment avaient-ils fait pour y entrer ? Peut-être cet escalier... "Ils" car elle n'était pas seul. Il y avait trois personnes allongée sur le sol avec elle, et une quatrième devant eux, debout.

    Comme il n'y avait pas grand chose à voir sur ce dernier elle reporta son attention sur les "dormeurs".

    Il y avait une femme, avec de longs cheveux noirs dont elle trouva la couleur très jolie, et toute vêtue de noir; un autre homme qui portait une cape et qu'elle ne parvint pas à détailler plus avant; et le dernier qui avait de longs cheveux argentés qui masquaient actuellement une bonne partie de son corps, ce qui fait qu'elle ne parvint pas vraiment à le détailler non plus

    Le seul qui fut éveillé ne bougeait pas, figé devant son escalier. Il dégageait quelque chose d'étrange, comme s'il n'était pas vraiment la...

    Ne sachant pas trop quoi faire, Ashiyu se mit à réveiller les quatre autres. Peut-être alors saurait-elle ce qu'il se passait, car pour l'instant elle était assez déstabilisée... Après tout, se réveiller à l'intérieur alors qu'on s'est endormi à l'extérieur, et ce sans qu'on n'ait senti le moindre déplacement, c'était... perturbant...


Dernière édition par Ashiyu le Ven 10 Fév - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://siya.forumactif.org/
Sephiroth
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 23
Armes favorites : Masamune
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu (80%) et glace (20%)
Renom : 228

MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Lun 4 Juil - 22:36

Sephiroth reprit lentement conscience et constata une fois ses esprits revenus qu'il était allongé sur une sorte de sol en pierre travaillée...Attends ! "Allongé sur de la pierre taillée ?" Là, il y a un énorme problème...Premièrement : le demi-démon ne dort JAMAIS allongé ! Une telle position laisse trop d'ouvertures et empêche de véritables réaction, de plus c'est beaucoup trop tentant car on sait que vous pioncez et donc que vous ne réagirez pas en cas d'attaque...Alors que si vous vous reposez assis, voir même debout, il n'y a rien de moins sûr que de tenter une attaque sur quelqu'un dormant ainsi.

Second problème : Sephiroth marchait dans la forêt et s'était installé sur un arbre et non pas sur de la pierre, ensuite il haïssait au plus haut point la "société" et ne se serait jamais établi dans un lieu "humain". Alors qu'est ce qu'il faisait là, dans une position qu'il n'adoptait qu'une fois à la limite de la mort; Et encore ! ; sur un terrain qu'il n'appréciait pas vraiment ? Bah ! Peu importe ! On va se relever vite fait et éclaircir tout ce bazar, à coup de Masamune si nécessaire !

Le guerrier roula sur les épaules et projeta ses pieds vers l'avant, se donnant ainsi l'élan suffisant pour se remettre debout de façon très athlétique, son sabre si précieux toujours très fermement tenu à la main, et "scruta" les environs avec ses sens : Il n'y avait que de très faibles bruits réguliers, des respirations. Vu le rythme et le niveau de chacune il devait y avoir...quatre personnes en plus de lui-même ? D'ailleurs deux d'entre elles se caractérisait particulièrement par sa vitesse, sans doute deux des personnes étaient déjà éveillées, cependant l'une d'elles semblait surprise vu son souffle alors que l'autre semblait spécialement tranquille.
Ensuite à l'odorat : Trois odeurs d'"humain", ce qui était étrange comparé à sa première observation, et une assez étrange, comme si ils étaient dans un lieu qui n'échangeait jamais avec l'extérieur mais qui pourtant était vivable, une sale impression à son avis. D'ailleurs vu les "tons" de ce qu'il percevait, le demi-démon pensait être capable de dire qu'il y avait deux filles et un homme.
Et maintenant grâce à son sixième sens, celui qui lui permettait de "sentir" les "auras" : Il perçut cette fois quatre présences et confirma ainsi ce qu'il avait constaté avec son ouïe : Quatre personnes, dont deux éveillées vu l'intensité des présences bien que la "tranquille" semblait différentes des autres...Comme si elle était plus lointaine qu'elle ne le devrait...

Cependant la situation avait beau être étrange et ces personnes lui étaient totalement inconnues, Sephiroth s'en foutait royalement ! Mais quelque chose lui disait que ce mec dont il percevait pas l'odeur malgré son sens olfactif, comme les autres, très développé, n'était pas étranger à la raison de leur présence ici...Aussi le guerrier au sabre gigantesque qu'il tenait en main gauche, vers l'arrière et le fil de la lame vers le sol, se tourna vers l'inconnu bizarre et resta fixe, comme si il le fixait de ses yeux cachés derrière son bandeau, et restait aussi impassible qu'une statue de guerrier...

Il haïssait ne pas savoir ce qui se passait, ou ne pas comprendre la situation, et encore plus d'être en présence de d'autres personnes dans un lieu qu'il n'avait pu rejoindre, et encore moins volontairement ! Et qu'on ose le manipuler ou simplement faire quoique ce soit en rapport avec lui l'énervait considérablement ! Oui, il savait que cet endroit était clos et sans doute circulaire car les sons se propageaient de façon caractéristique dans ce lieu...Et le simple fait d'avoir été "enfermé", lui rappelait inconsciemment son horrible enfance et cela le plongeait dans une rage terrible qu'il contenait sous un masque de glace mais qui n'attendait que d'être libérée...Aussi attendit-il que son "bourreau" s'explique avant de lui passer sa démoniaque lame à travers la face !

_________________________________________________________
"Il existe plus d'une façon de souffrir...ne me tentez pas de vous les montrer toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Light Majere
Le Vioc Désuet
Le Vioc Désuet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2233
Age : 672
Armes favorites : Bâton Solinari & Pierres runiques
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Temps (15%) Feu (5%)
Renom : 247

MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Jeu 25 Aoû - 23:42

[HRP : Eh ben, quel warrior ton perso Sephi :Ahdé: ]

Le sommeil est primordial chez les mages de Krynn. L'expérience les a amené à conclure qu'une sieste dans les meilleures conditions qui soient pouvait régénérer le corps deux voire trois fois plus vite qu'une banale nuit de sommeil... avec pourquoi pas, le petit coup de pouce au préalable d'une potion à base de sève mojo. (ou de lait lonlon pour les gosses)
Seulement, ce jour/cette nuit-là, Light ne connut ni une longue nuit de sommeil, ni une bonne sieste bien peinarde. Seulement un réveil de merde.

Tout commença par une douleur atroce au pied. C'est ce qui provoqua le réveil du mage à vrai dire. Avant de trouver la force d'ouvrir ses yeux endormis, il ne put que commencer cette nouvelle journée-qui-s'annonce-trop-cool par un franc cri de douleur. C'est là qu'il réussit à ouvrir une paupière lourde et épuisée. Cela faisait des mois qu'il enchainait les nuits blanches . Ne pouvait-il pas goûter au repos au moins une fois de temps en temps ?

La réponse fut non, du moins, de ce qu'il en vit. Un type venait d'atterrir à pieds joints sur ses pauvres orteils. L'inconnu tenait dans sa main une sorte d'épée qu'il ne connaissait pas et, ne se trouvant pas forcément dans la position la moins voutée qui soit, ses cheveux trainaient presque jusqu'au sol.

- C'est quoi ce pouilleux ? Un échappé de l'asile ? Un clodo ? Le marché du travail d'Hyrule est si instable que ça ?

Là, c'est ce qu'aurait dû penser le demi-elfe en situation normale. Mais il ne s'agissait pas d'une situation normale ; outre la fatigue, les maux de tête débutant, ses orteils pétés et la présence d'un taré, l'ambiance qui régnait fit oublier tout le reste au sorcier. Il n'avait pas souvenir de s'être endormi ici... en fait, il ne savait même plus où et depuis quand il s'était endormi. En espérant qu'on ne lui avait pas refait le coup des quatre années de léthargie...

Le fou et une autre personne que Light n'avait pas vu tout de suite semblaient s'être tournés vers lui dès lors qu'il avait commencé à hurler. Pris au dépourvu, il ne sut que dire de suite, avant d'avoir le génie de demander au malade de se retirer de son pied.

(HRP : Comme c'est toi le MJ, Ashi, je ne m'élance pas trop loin dans le rp pour l'instant vu que je suppose qu'il va ptet se passer un truc ?)

_________________________________________________________
Light Majere, l'homme au poteau magique.

[Code couleur dialogue de Light: #993333]
Revenir en haut Aller en bas
Mina
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 399
Armes favorites : Ma magie
Attribut(s) élémentaire(s) : Onde (70%) et vent (30%)
Renom : 117

MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Sam 17 Sep - 5:11

La soirée avait été bonne. La capitaine avait passé la nuit à s'infiltrer, invisible, dans les maisons des Cocoritiens afin de s'emparer de leurs précieux rubis. Cela c'était très bien passé, jusqu'à ce qu'elle s'introduise dans une maison protégée par un sort anti-vol. Pourtant, ce n'était pas la première fois qu'elle visitait la maison du chaman. Mais bon, les choses étant ce qu'elles sont... La jeune femme n'avait pas été très brillante non plus. Aller boire un coup à la taverne de Telma afin de s'informer des nouvelles rumeurs, pour ensuite aller voler quelques chaumières, n'était pas la meilleure chose à faire. Si elle avait été en pleine possession de ses moyens, Mina aurait probablement pensée à inspecter la demeure du chaman, même si elle n'avait rien découvert de suspect les fois précédentes. C'était donc une voleuse soûle en cavale qui se laissa lourdement tomber sur son lit vers les petites heures du matin.

La première chose que Mina réalisa quand elle se réveilla, ce fut la surface dure et glacée sur laquelle elle se trouvait. « Minute, oui les matelas à Moordenaar sont durs et oui il fait un peu froid, le repère est sous le lac. MAIS PAS À CE POINT-LÀ QUAND MÊME!» La magicienne allait ouvrir les yeux pour éclaircir ce mystère, quand un grand cri fini de la réveiller. Elle se leva aussitôt, tout en détachant son bâton de son dos. Adoptant une position de combat, la moordenaarienne contempla la scène insolite qui s'offrait à elle, tout en observant les divers protagonistes. Elle reconnu d'abord Deathbringer, le démon qu'elle avait rencontré à Ikana. Sauf qu'elle ne se souvenait pas qu'il portait un bandeau sur les yeux. Bizarre? Sous les pieds de l'être infernal se trouvait un homme étrange qui ne lui laissait qu'une brève impression de déjà-vu. Peut-être était-ce à cause de l'aura de pouvoir qui semblait l'entourer. Il y avait également une fille située plus en retrait par rapport aux deux autres. Elle n'avait pas l'air très menaçante à première vue. L'autre individu, quant à lui, ne semblait pas hylien, ni quoi que ce soit d'autre de vivant non plus. Un mystère de plus sur cet endroit étrange donc. Bon, ce n'était pas comme si c'était son premier ou son dernier, mais celui-ci paraissait plus mystérieux encore. Prouvant ainsi sa patience légendaire, Mina demanda d'un ton plus que patient:

- Mais que se passe-t-il ici? Qui a osé m'enlever, qui veux mourir?
interrogea l'assassine, tout en pointant son bâton de magie sur chacun des occupants de la pièce, tour à tour. Quel est cet endroit? Répondez, ou sinon, acceptez les conséquences de votre refus, termina-t-elle en fusillant son auditoire d'un regard noir.

Et voilà, c'était fait. La mauvaise humeur du matin de la moordenaarienne était révélée au grand jour. Déjà que la réveiller brusquement suffisait à s'attirer ses foudres, la réveiller brusquement dans un endroit qu'elle ne connaissait pas alors que vous êtes un inconnu... c'est suicidaire. Après, il ne faut pas se demander pourquoi la voleuse n'a pas beaucoup d'amis.

Regardant toujours les autres occupants des lieux de son regard glacé, la magicienne fini par poser les yeux sur l'hylien-pas-hylien-ni-quoi-que-ce-soit-d'autre-de-vivant.

- Et toi, qu'es-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Ashiyu
Vagabonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 404
Age : 25
Armes favorites : Poignard, nommée Arhion , et fils de fer.
Attribut(s) élémentaire(s) : Ashiyu : Neutre / Arhion : Ténèbres
Renom : 77

MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Lun 19 Sep - 12:50

    Tout le monde tait réveillé. Très bien, le jeu pouvait dés a présent commencer. L'homme qui n'était pas vraiment la, toujours camouflé par son capuchon, désigna chacun des personnages présent, puis l'escalier derrière lui.

    "Vous voila tous présent... A présent, il ne tient qu'à vous de sortir. Pour cela, il suffit de monter les escaliers... Mais attention, chaque escalier doit être trouvé."

    La silhouette sembla alors se changer en fumée, s'évaporant comme par magie. Un instant il était la, le suivant il n'y était plus. Ne s'offrait aux aventuriers que cet escalier a l'apparence étrange...


    Les autres se réveillaient. Ashiyu les étudia alors plus avant; elle préférait savoir a qui elle avait affaire, et même si l'apparence ne disait pas tout des gens, ca donnait une base...
    Voyons donc le premier a s'être levé. Quand elle vit son visage, ses vêtement, son sabre... tout en elle cria a l'alerte. C'était... Elle secoua la tête. Ça ne pouvait pas être lui. Déjà, l'autre avait les cheveux rouges, et ne portait pas son bandeau sur les yeux... Mais ce visage... tout en lui était semblable a l'autre... Peut-être des frères ? en tout cas, il avait l'air agressif...

    Il venait d'écraser les pieds du type a la cape, qui se réveilla en poussant un hurlement. Puis il demanda a l'autre de se pousser de ses pieds. Sa cape empêchait toujours la jeune femme de le détailler, alors elle passa a la dernière personne...

    Elle avait l'air énervé. Elle venait d'apostropher le type bizarre, celui qui dégageait une impression étrange... qui prit alors la parole. Mais il ne répondit pas, non...


    "Vous voila tous présent... A présent, il ne tient qu'à vous de sortir. Pour cela, il suffit de monter les escaliers... Mais attention, chaque escalier doit être trouvé."

    L'homme disparut alors... Bon, il n'avait pas répondu, mais a présent ils savaient ce qu'ils devaient faire pour avancer dans cet endroit étrange, et sa théorie semblait se confirmer : s'ils devaient sortir par les escaliers, ils devaient être entrés par la non ? Cependant, la jeune hylienne restait méfiante.

    Déjà, la présence de ce type qui ressemblait tant a Deathbringer la mettait extrêmement mal a l'aise, ensuite elle ne savait toujours pas ou elle était, ni comment elle y était arrivée... Et pour finir, le type avait précisé que chaque escalier devait être trouvé... Il faudrait donc chercher. Et franchement, pour cacher un escalier, fallait être fort... Alors elle se demandait quels obstacles ils rencontreraient... Elle prit une grande inspiration pour se donner du courage?


    "On... devraient monter non ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://siya.forumactif.org/
Sephiroth
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 23
Armes favorites : Masamune
Attribut(s) élémentaire(s) : Feu (80%) et glace (20%)
Renom : 228

MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Mar 20 Sep - 19:45

Aaouh... Analyse de la situation nécessaire là... Bon, alors qu'il s'était relevé d'un grand bond pour pouvoir étudier la salle et les inconnus l'entourant, leçon numéro un de tout combattant : Connaître les données concernant son environnement et préparer un plan à l'avance en tenant compte de la géographie et des capacités potentielles de chacun, ainsi que du nombre et des trucs utiles sur les individus aux alentours. Bref, à peine venait-il de terminer l'identification rapide de son entourage qu'un cri se fit entendre. Oh, insistons sur le terme "cri" car la censure ne tolérerait pas le terme que Sephiroth aurait très volontiers employé pour décrire ce son strident perçant hurlant et douloureusement violent qui fait passer le bruit causé par un tigre sourd qui se fait les griffes sur un tableau noir pour un pet de bisounours éventré !

Sauf qu'un hurlement de souffrance pareil qui ferait se suicider un mort qui aurait ressuscité à cause du cri, ça fait bien mal aux oreilles, encore plus qu'en on est juste à coté, et encore plus lorsqu'on possède des sens aiguisés, et encore plus lorsqu'on est aveugle et que notre organisme a compensé la perte d'un sens en décuplant les autres ! Et, oh ! Sephiroth réunit ses trois catégories à la fois ! Pas d'chance le chevelu...bon, ça il le savait qu'il n'était pas chanceux, mais là ça pique au point qu'on aurait pu lui faire passer une lance à travers une oreille pour la ressortir de l'autre que ça aurait fait moins mal !

Bon, ça commençait à passer...lentement, et le mal de crâne avait lui apparemment décidé d'établir domicile dans sa caboche, bordel, mais c'est qui le taré qui a gueulé comme ça !? Hum ? C'est quoi ce truc sous la botte ? Ah, réflexe débile, c'est vrai qu'il est aveugle... En appuyant un peu plus dessus comme pour "tâter", Sephiroth en déduisit qu'il s'agissait d'un pied, sans doute la raison pour laquelle l'autre marteau avait cherché à faire exploser les pierres à la voix. Peu importe ! Pour avoir hurlé ainsi, le demi-démon fut pris d'une furieuse envie de coller sa cheville dans les dents du chanteur à vocation ratée et de l'enfoncer dans le mur jusqu'à ce que les cailloux se mettent à pleurer leur misère de se faire massacrer à coup de truc casseur de tympans. D'ailleurs le guerrier au manteau noir fit un pas de coté, libérant ainsi la cheville malchanceuse du pauvre Krynnien, et s'apprêta à inventer le "foothead" quand il entendit quelque chose :


"Vous voila tous présent... A présent, il ne tient qu'à vous de sortir. Pour cela, il suffit de monter les escaliers... Mais attention, chaque escalier doit être trouvé."

... C'est une blague ? On lui disait à lui, Sephiroth, guerrier torturé et expert de la douleur de devoir monter des escaliers bidons qu'il faut trouver pour sortir ? L'inhumain s'apprêtait à répliquer fièrement qui il était et qu'il n'avait aucune raison de se plier aux misérables règles et envies d'un attardé de ces foutus Humains, quand la présence déjà vague de cet inconnu mystérieux s'évanouit soudainement. Ça, c'était pas normal. Généralement les mecs qui sont dotés de ce genre de pouvoirs ne sont pas des guignols à prendre à la légère, surtout que la magie échappe à ses pouvoirs de perceptions, déjà que c'était galère comme pas possible d'esquiver des sorts quand il voyait encore...

Finalement il valait peut-être mieux suivre ce que ce sale trou du *** avait dit, ça c'était une autre partie de la façon de vivre de Sephiroth : Lorsqu'on se retrouve dans une situation inconnue et que des règles sont énoncées, la prudence implique de les suivre au minimum en cherchant à analyser au maximum les conditions et à rechercher une solution : dans le doute mieux vaut obéir un peu et avoir le temps de trouver une issue, et pouvoir rétamer quelqu'un au passage, plutôt que n'en faire qu'à sa tête et se faire stupidement tuer... Après tout, il avait une mission à accomplir, et ce n'est pas en mourant qu'il y parviendrait... L'une des deux jeunes femmes, dont la voix, l'odeur, et la présence lui rappelèrent vaguement quelque chose, tout comme la deuxième fille même si elle ce n'était qu'un lointain doute, annonça un truc après avoir pris une inspiration :


"On... devraient monter non ?"

... Oh ! Une génie ! Si la pièce est fermée et que la seule issue est un escalier ascendant, ça semble logique non ? Tss, ces Humains...faibles, stupides et hautains, ils sont pas foutus de se défendre contre autre chose qu'un autre humain mais ne peuvent pourtant s'empêcher de se considérer comme meilleur que les autres tout en n'ayant comme seule "intelligence" que des écrits anciens. Si être génial c'est savoir ce que des tarés ont dit il y a trois cents piges, alors pas étonnant qu'ils en soient venus à créer des "armes vivantes" comme lui dont le pouvoir leur échappe totalement... Bah, tant pis pour eux... Posant l'immense lame de son sabre sur l'épaule et s'avança vers l'escalier dont il avait vaguement déduis la position : Si leur interlocuteur mystérieux avait tenu à leur expliquer tout ça avant de très certainement s'installer confortablement et regarder le spectacle, il avait donc du se mettre en travers des marches pour éviter une "fuite", donc en avançant par là où il était il devrait y arriver...

Mais au bout de quelques pas aussi glacée que son visage de marbre, il dépassa la jeune femme qui venait de parler. Une imbécile pareille, mais on peut pas y laisser passer ! Oh non, il ne la tuerait pas, elle pourrait se révéler utile pour cueillir des informations ou pour servir de bouclier...voir d'appât... Par contre il allait faire "subtilement" savoir son avis à son propos, il ne se donna cependant pas la peine de lui faire l'honneur de ne serait-ce que ralentir le pas ou tourner la tête vers elle alors qu'il approchait des escaliers. Sephiroth était particulièrement agacé par les gens qui lui parlent de dos, mais il adorait particulièrement montrer à quel point il avait une "haute" considération des gens en se payant le luxe de ne pas leur causer de face. Il buta contre la première marche de l'escalier du bout du pied, et avança à tâtons sur la première marche, puis sur la deuxième, puis l'écart fut calculé et mémorisé pour ensuite avancer à peu près normalement.


"Mon dieu ! Qu'elle est intelligente ! Je me demande ce qu'on aurait fais sans miss-génie ! Merci à toi débile finie, la prochaine fois que t'as un truc inutile à dire, cause à un mur, lui il risque pas de te faire fermer ta grande gueule..."

_________________________________________________________
"Il existe plus d'une façon de souffrir...ne me tentez pas de vous les montrer toutes."
Revenir en haut Aller en bas
Ashiyu
Vagabonde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 404
Age : 25
Armes favorites : Poignard, nommée Arhion , et fils de fer.
Attribut(s) élémentaire(s) : Ashiyu : Neutre / Arhion : Ténèbres
Renom : 77

MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   Ven 10 Fév - 16:31

[HRP : Light et Mina ne donnant pas de nouvelles depuis des lustres, je place ce RP en "abandonné" et relance une annonce a la citadelle d'Hyrule pour le recommencer.]
Revenir en haut Aller en bas
http://siya.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tour qui n'en est pas vraiment une [PV Sephiroth, Light et Mina] [Abandonné]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Hyrule :: La Plaine :: La Plaine-
Sauter vers: