Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le début de la fin... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 2:52

Imaginez un homme rire... Rien d'affolant. Imaginez le rire en tuant des gens. Inquiétant... Imaginez le rire en contemplant son propre massacre. Drake sombrait dans cette folie la. Personne ne l'avait rattrapé pendant sa chute, et il était tombé au fond du puits si profond qu'est la folie meurtrière. Il était en train de remplir des barils de sang, qui n'étaient autre que sa boisson favorite. Un véritable carnage avait eu lieu, un massacre sans nom. Des corps mutilés, voire éventrés, gisaient un peu partout au croisement d'une route : marchands, innocents civils, et même un guerrier errant qui lui avait donné bien plus de fil à retordre. Son arme, sa grande hallebarde autrefois claire comme de l'eau, était désormais souillée de sang innocent et reluisante d'un abominable rouge... Son âme, autrefois claire et chatoyante, était désormais si corrompue par la folie que Drake n'avait plus une once de sainteté en lui. L'homme droit et juste en lui était mort, et un massacreur fou était sorti à sa place. Désormais, son blason qui autrefois inspirait la confiance inspirait désormais la terreur à quiconque croisait son chemin... Il n'était pas très connu, mais les quelques témoins de ses meurtres répandaient peu à peu la rumeur de son identité : un Zora mystérieux en armure tuant parfois, lorsque l'envie lui prend, ceux croisant son chemin...

Depuis peu, également, il s'était découvert une lubie pour le sang et la violence. Cela semblait être une nourriture. Lorsqu'il ne tuait pas et ne buvait pas régulièrement le sang de ses victimes, il se sentait comme en manque de quelque chose de vital pour lui, comme s'il était né pour tuer et vivait pour le massacre. Il était devenu désormais une vulgaire machine à tuer, et le monde corrompu dans lequel il vivait en était partiellement responsable.

Il étaient en train de remplir de petits tonnelets de sang, qu'il attachait à sa monture, un cheval à la fourrure sombre qui semblait aussi malveillant que lui. Les tonnelets remplis, il s'arrêta un instant. Le corps nu d'une femme gisait la, et il était encore en bon état. Il sentit alors la pression monter en lui... Un mort en bon état était un mauvais mort. Alors il prit un couteau à sa ceinture, et se mit à déchiqueter et lacérer son corps. Lorsqu'il eut fini de transformer son corps en lambeaux de chair humaine, il empoigna sa tête et la jeta le plus loin qu'il put. Ses jeux macabres enfin finis, il monta sur son cheval, lorsqu'il sentit une présence derrière lui. Il se retourna depuis son destrier noir et, derrière son épais heaume voilant un air délecté de souffrance, il l'observa sans rien dire, restant fixement au même endroit à fusiller du regard la personne devant lui...
Revenir en haut Aller en bas
Korao
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Armes favorites : Épée/Dague
Attribut(s) élémentaire(s) : Poisons
Renom : 80

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 3:59

Un homme avait observé le massacre depuis le début. Étrangement, l'homme sombre regardait la scène avec admiration. Une fois le massacre fini, l'homme se leva et se dirigea vers le meurtrier qui était en train de transformer le corps mort d'une femme en lambeaux. Le Zora sentit alors sa présence et le fusilla du regard. Korao le fusilla du regard en retour, puis regarda les cadavres en laissant s'échapper un rire malsain. Ce rire n'avait rien de rassurant, limite troublant. Korao arrêta de rire et fixa le zora de nouveau, mais gardait un sourire exprimant son admiration pour ce massacre.

- Ton art est plutôt brute encore, mais tu fais des choses bien intéressante pour un Zora.

D'un seul pas, Korao se retrouva à coté du zora grâce à une vitesse incroyable, impossible de suivre à l'oeil nu. Il mit sa main sur l'épaule du meurtrier et se rapprocha tranquillement pour lui chuchoter, d'un ton perturbant, à l'oreille.

- Mais tu as oublié quelque chose, il ne faut jamais laisser de témoins en vie. Alors tu vas devoir me tuer, je crois... si t'en es capable.

Le zora ressentit alors un léger picotement à l'épaule et Korao s'éloigna aussitôt. Korao le regardait avec le sourire au lèvres, attendant la réaction du zora. Il se croisa les bras et le fixa du regard. Allait-il décider de combattre ou la colère meurtrière de celui-ci était terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 4:11

Drake était rassasié en meurtres et en sang. Il était donc Légèrement plus raisonnable qu'à son habitude sanguinaire et abominablement violente. Mais bien sûr, il ne refusait jamais une occasion de tuer. Mais toutefois, il n'avait pas de raison particulière de tuer cet homme, et vu qu'il était suffisamment rempli d'homicides pour aujourd'hui, il voulut lui donner sa chance. Il sentait que quelque chose le plaisait dans cet homme macabre... C'est pourquoi il se mit à ranger sa lame, et se craqua les poings... Il se léchouilla le bout des lèvres pour se délecter des quelques gouttelettes de sang qui restaient encore visibles, puis il dit bien bruyamment :

« J'ai assez tué pour aujourd'hui... Mais je sens qu'on va bien s'entendre. C'est pourquoi je vais te proposer un marché... »

Son ton devint subitement noir, malsain et horriblement malsain. Son esprit malveillant se ressentait à plusieurs mètres à la ronde. Il rit doucement d'un rire qui aurait pu glacer le sang à n'importe qui, puis il avança d'un pas, puis deux, vers l'homme qui semblait être un tueur...

« Si tu réussis à me prouver à quel point tu peux être fou et violent, je te ferais une faveur plus importante que n'importe quelle fleur que j'aurais pu faire à n'importe qui... »


Il se mit aussitôt en garde, un air frénétique au visage. Personne n'eut le temps de le prévoir qu'il lança une sorte de sort hybride combinant l'eau et le sang qu'il avait trouvé sur le sol. Il se servait de sa maîtrise de l'eau et des nutriments contenus dans le sang pour créer de nouveaux sorts extrêmement efficaces en comparaison de ses premiers sorts aquatiques basiques... Celui qu'il venait de lancer à l'assassin était un poison qui infectait gravement quiconque entrait en contact avec lui. Il n'en lança qu'une nuée de petites billes rougeâtres... Mais à peine son attaque fut terminée, il commença directement à charger l'homme, avec pour objectif... de lui enfoncer son crâne protégé par son heaume dans le ventre, tel un buffle ou un taureau ! Sa vitesse était surprenante, et sa brutalité dure à suivre... Mais le plus déroutant, c'était le coeur à l'ouvrage qu'il mettait ici...
Revenir en haut Aller en bas
Korao
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Armes favorites : Épée/Dague
Attribut(s) élémentaire(s) : Poisons
Renom : 80

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 4:39

En voyant la réaction du Zora, Korao ne put s'empêcher d'élargir son sourire macabre. Il évita sans trop problèmes les sorts envoyés par celui-ci et analysait tous ces gestes sans même démontrer quelconque intention de se battre. Le zora se mit soudainement à charger vers Korao avec l'énergie d'un taureau. Mais au même moment, la vision du Zora devenu embrouiller et Korao put esquiver son coup tel un toréador tout en lui faisant perdre l'équilibre. Un autre rire malsain s'échappa de l'assassin, totalement en contrôle de la situation.

- C'est des sorts intéressants que tu as là, mais l'ignorance ne te mènera pas bien loin dans ce monde. Attaquer sa cible avec seulement de la brutalité et fureur, c'est bien contre une cible inexpérimentée. Par contre, c'est pas ça qui va te sortir victorieux d'un combat contre moi. De plus, tu dois ressentir les effets du poison maintenant... Et oui, la haine t'a aveuglé, au point que tu as complètement oublié le picotement que tu as ressenti à l'épaule quand je t'ai touché.

Le poison qui avait infecté le zora engourdissait ses muscles et embrouillait sa vision. Korao sortit alors une fiole et s'approcha du zora en la faisant tourner entre ses doigts. Puis il en sortit un autre et s'arrêta près du zora.

- L'une de ces fioles est l'antidote, mais laquelle? Attention car l'autre est un poison mortel...

Il accrocha les fioles à sa taille et sortit sa dague.

- Alors? Viens chercher l'antidote... Oh et avant que tu décides de lancer encore ces sorts inutiles, je suis immunisé contre toute sorte de poison, alors pas la peine de perdre ton temps.


Dernière édition par Korao le Mar 21 Juin - 6:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 5:40

Le zora n'avait pas fait un pas de plus que l'herbe de la plaine s'affaissa violemment alors qu'une puissante wyverne, dégageant des bourrasques de vents à chacune de ses envolées, fit rase-motte pour écarter les deux combattants. Faisant aussitôt volteface pour observer ce qui aurait pu être un garde manger de premier choix, la bête se laisse tomber docilement alors que trois individus apparurent derrière les puissantes ailes de la bête.

La première tenait les rennes de la bête, c'était un homme plutôt grand à la peau aussi mat que celle des femmes gérudos, une pipe à la bouche enfumait doucement les hauteur en laissant derrière cet art gris une odeur de tabac. Derrière lui, une femme à la taille mannequin et aux long cheveux bleus se distinguait par une tenue sombre semblable à celle des sorcières des contes de fées. Descendant de leur monture, ce n'est qu'une fois le pied posé à terre que l'on pouvait remarquer Karen, pas bien grande du haut de ses 14 ans, celle-ci semblait faire tache avec sa peluche à la tête de citrouille qui s'écrasait contre son torse.

Elle avança tranquillement vers les deux hommes, ne s'excusant même pas de cette entrée improvisée, elle jeta un bref coup d’œil au zora mal en point puis fixa l'assassin.


"D'après la récente mise à prix de la tête de ce zora, je vous serai gré d'oublier toute mise à mort envers cette chose, il est de mon devoir en tant que fonctionnaire au service de la loi hylienne de capturer en priorité ce criminel. Merci de votre coopération!"

Karen misait sur le bluff pour obtenir ce qu'elle désirait, ce zora avait fait preuve d'une cruauté absolu que l'enfant captait comme surnaturel, elle voulait d'un nouveau joujou pour ses expérience et cet homme le lui avait servi sur un plateau d'argent.
L'enfant fixait toujours l'assassin alors que le chevaucheur de dragon suivait les directives et s'avançait vers le zora pour tenter de l'emporter sur sa monture, la sorcière restait un pas derrière l'enfant, un sceptre faisant office de troisième jambe pour cette beauté aux yeux dorés. Karen s'en doutait, elle devait la jouer fine pour ne pas s'embêter à emboiter une nouvelle confrontation.

Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 6:06

Drake rit doucement. Il sembla faire passer quelque chose dans ses veines qu'il fit remonter jusqu'à sa main, puis il s'entailla la paume. C'est alors que du venin en jaillit à flot... Du poison, plus exactement. En effet, durant son entraînement, il avait appris à canaliser le poison qui coulait dans ses veines pour l'extraire de cette manière... plutôt archaïque. Le venin extrait, du sang s'écoula de sa main... Il était en manque de sang, et il en avait perdu beaucoup en voulant extraire le poison. Puis, un homme arriva vers lui, il accompagnait le trio des bizarreries les plus grosses qu'il avait vu dans sa vie... Lorsque l'homme fut à environ deux mètres de lui, il murmura quelques paroles avant de hurler. Il venait de déchaîner sa colère comme il la déchaînait uniquement dans les moments où il était en manque lourd... Il y avait trop de monde pour qu'il reste calme. Il chargea par surprise le premier homme qu'il vit, celui qui s'avançait vers lui. Sa vitesse était bonne, mais surtout, il mettait sa tête casquée en avant... Dans le but d'enfoncer cette dernière dans l'estomac de son "agresseur potentiel" ! Voici tout ce qui sortit de sa bouche à ce moment précis :

« FRACASSEEER ! ! ! »

Ses hurlements de guerre semblaient imprégnés d'une magie si impure et brutale qu'on aurait dit qu'il était prêt à démembrer juste pour le plaisir ! Mais quelles bêtises, non... Il EST prêt à démembrer pour le plaisir. Il voulait se nourrir de souffrance, de haine et de mort. Et ce hurlement aurait pu glacer le sang à n'importe quelle personne normale... Or, il semblait qu'en face de lui il n'avait pas des gens normaux... Juste avant d'accomplir sa charge sur l'homme, il s'arrêta un instant... Quelque chose clochait. Il fit un dérapage devant l'homme, pour se retourner et envoyer un grand coup de pied... dans la zone sensible que n'importe quel homme ne supportait pas de voir affectée violemment. Il avait concentré toute sa force brute dans ce coup de pied, ce aurait pu se remarquer.

C'est dans un nuage de poussière sans pouvoir admirer la réussite ou l'échec de son coup qu'il lança une perfide et violente raillerie dans le vide, regardant vaguement la où devrait se trouver son adversaire :

« Alors ? J'te les ai suffisamment lattées tes noisettes ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Korao
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Armes favorites : Épée/Dague
Attribut(s) élémentaire(s) : Poisons
Renom : 80

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 9:17

De puissantes bourrasques de vent repoussa Korao qui perdit pied, tendant la main par terre pour s'arrêter. C'est alors qu'il s'aperçut que le zora se servit de cet instant pour se débarrasser du poison grâce à une magie inconnue, quelque chose qui fascinait l'assassin. Korao rangea tranquillement sa dague, se leva difficilement et observa les trois nouvelles personnes qui se tenaient entre lui et le zora. C'est alors que la plus jeune du trio s'avança et informa que la tête du zora était mise à prix. Au même moment, l'homme qui s'avançait vers le zora fut attaquer par celui-ci qui hurlait. Korao profita de cette diversion bruyante pour se rapprocher de la plus jeune. Rapidement, il sortit son épée de son fourreau et la pointa directement vers l'enfant.

- Vous voulez que je coopères avec vous? C'est une plaisanterie de mauvais goût, j'oses croire. De plus, si la tête de ce zora était soi-disant à prix, j'en serais le premier à le savoir et sa tête serait déjà en ma possession, or s'en est point le cas.

Korao observa de nouveau ses adversaires, mais cette fois-ci son regard s'arrêta sur la femme derrière l'enfant, charmé par sa beauté. Avait-il été ensorcelé par celle-ci ou c'était tout simplement son attirance envers les femmes qui lui jouait de mauvais tour. Il secoua la tête pour recentrer son attention vers la plus jeune. Utilisant sa main libre, il décrocha l'une des fioles à sa taille, la déboucha à l'aide de son pouce et en but le contenu sans hésitation. L'atmosphère était tendue, on pouvait même apercevoir des gouttes de sueur glissant le long du front de l'assassin. C'est alors qu'il fit face à un dilemme, allait-il aider ce zora ou le laisser se débrouiller seul contre trois. Normalement, Korao aurait laisser ce zora à son propre sort, mais il exprimait une certaine fascination envers celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 20:18

L'homme qui fit face au zora avait un sourire légèrement écœuré à la vu de la technique de Drake pour extirper son poison, il avait sorti sa lance en prévention d'une quelconque riposte qui ne tarda pas à arriver suivit d'un charmant cri de guerre qui cette fois-ci amusa l'homme.
Du côté de Karen et la sorcière, la réaction du attirant leur attention une demi seconde, qui se révéla être la demi seconde en trop, l'assassin avait maintenant pointé son arme sur Karen qui ne pouvait reculer sous peine d'une attaque surement fatale, la sorcière, quand à elle, restait toujours aussi tranquille, son regard ne lâchait pas la jeune enfant, comme s'il fallait attendre un signal de cette dernière.


"Vous voulez que je coopères avec vous? C'est une plaisanterie de mauvais goût, j’ose croire. De plus, si la tête de ce zora était soi-disant à prix, j'en serais le premier à le savoir et sa tête serait déjà en ma possession, or s'en est point le cas."

La petite fille fit une mine amusée qui révéla son mensonge, sa faible position ne semblant la déranger le moins du monde, elle répondit avec un regard plein de malice.

"Décidément, le bas peuple se fait de plus en plus amusant, vous auriez mieux fait de faire semblant de me croire plutôt que de déclarer les hostilités..."

La peluche de l'enfant attrapa alors vivement de ses mains gantées la lame qui les menaçaient et la poussa violemment sur le côté, sa force n'était pas surhumaine mais assez grande pour gagner un effet de surprise qui permit à la petite fille de switcher rapidement sa position avec celle de la sorcière qui stoppa de son bâton la lame si se releva avec la force opposé et tardive de l'assassin.


"Cet enfant ne vous a encore rien fait de mal voyons, la sorcière eût un petit rire gracieux et reprit de sa voix sensuelle,si vous désirez vous battre, j'accepte volontiers être votre adversaire."

Elle ne bougea pas, attendant que Korao lui donne un quelconque accord pour entamer les hostilités, son regard doré restait doux durant cette attente, ne semblant pas rechercher ce combat avec impatience.

Du côté du zora, l'épaisse fumée laissa dégager l'homme, appuyé sur sa lance plantée au sol comme on le serai sur un transat, la jambe était en avant à la manière des pauses d'art martiaux, grièves aux pieds, une épaisse protection se fit voir du mollet jusqu'au genoux, il semblait avoir encaissé le coup avec cette armure tout en palliant le recul avec sa lance.


"C'est pas très fair-play comme technique!"

L'homme envoya à son tour son pied sur la figure armée du zora avec à peine de force pour faire simplement sonner son casque à la manière d'une cloche, rien de bien violent, pour ensuite sortir sa lance du sol qu'il ramena face au zora, ses gestes étaient souples et agiles, imprégnés d'une vitesse travaillée avec ardeur.
Revenir en haut Aller en bas
Korao
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Armes favorites : Épée/Dague
Attribut(s) élémentaire(s) : Poisons
Renom : 80

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 21 Juin - 21:26

La poupée de l'enfant empoigna l'épée de Korao qui essaya aussitôt de se déprendre, mais avant même de pouvoir réagir, la poupée projeta l'épée vers le coté. Pris par surprise, Korao tenta de suivre la poussée de l'épée qui alla heurter le sceptre de la femme ayant échanger sa position avec l'enfant. Korao souria et profita de l'occasion pour admirer les courbes de la femme de plus près. C'est alors qu'il fixa la sorcière d'un regard perçant. Ce regard dura quelques secondes et puis, sans le moindre signe, Korao souffla en direction de celle-ci. C'est alors qu'un liquide sortie de sa bouche, c'était la substance qu'il venait de boire de l'une des deux fioles qu'il avait a la taille. Le liquide se dirigea directement vers les yeux dorés, rien de mortel, mais ce fut juste la diversion que Korao recherchait. Profitant de cette diversion, il attrapa la deuxième fiole à sa taille et la lança par terre pour la fracasser. Une légère fumée verdâtre s'en dégagea, c'est alors que Korao sauta vers l'arrière pour s'éloigner légèrement.

- Désolé ma jolie, je ne comptais pas te faire du mal, surtout pas gâcher de si jolies yeux, mais s'il le faut, je n'hésiterais pas.

Au même moment, Korao lança trois couteaux de lancer en même temps vers la sorcière et sortit rapidement une dague de sa main gauche pour adapter sa position de combat habituelle. Les lames de l’assassin possédait un étrange reflet vert, indiquant qu'une attaque de l'assassin pourrait infliger de graves effets secondaires, même d'une insignifiante coupure. Korao gardait sa dague dans sa main gauche devant lui, prêt a taillader quiconque qui s'approcherait trop prêt, tandis que son épée était plutôt en retrait derrière lui, prêt à asséner un puissant coup. Il se mit alors à s'avancer lentement vers la sorcière, attendant une réaction de celle-ci.

- Aller, montres moi donc ce que t'es capable de faire ma jolie...
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mer 22 Juin - 1:07

Drake avait été pris seulement à moitié par surprise. Il avait de très peu réussi à diminuer les effets du coup de pied en se reculant, permettant de réduire l'effet du coup à l'état de ce qu'il appelait "Éraflure de guerre". Toutefois, le coup de lance aurait été mortel si Drake ne portait pas une épaisse armure forgée longuement par ses ancêtres dans des matériaux légers et résistants, malgré le fait indéniable qu'elle soit encombrante... La blessure atténuée à son abdomen fut réduite à l'état de simple petite égratignure, mais la vitesse de cette attaque avait été suffisante pour subir d'importantes douleurs à l'estomac dû au choc de la lance. Il toussota légèrement, avant de grogner. Il se délesta alors de sa cuirasse, laissant son torse nu peint d'inquiétantes arabesques sanguinolentes aux formes barbares et macabres. C'est alors qu'il sembla se concentrer pour exécuter une technique... Ses tatouages ternes devinrent alors reluisants, comme si son propre sang était celui sur son corps et, après au moins cinq secondes, il s'abandonna à la colère : il n'avait pas assez tué. Il attrapa un bras qu'il avait sûrement arraché par terre à un cadavre plus tôt, et fonça à une vitesse assez impressionnante qu'il pouvait tirer du fait que son épaisse cuirasse était à terre, puis il attaqua le lancier... avec le bras ! Et détrompez vous, un membre humain peut être une arme redoutable. Avant même de vérifier s'il avait blessé l'homme avec ses coups frénétiques et inlassables, il arracha un os pointu de ce même bras...

Dans son élan, il est à noter qu'il avait bien choisi l'os de sorte à ce qu'il soit extrêmement pointu et peu creux. Ainsi il s'était improvisé une arme légère et dangereuse de choix... Il lança donc plusieurs autres attaques frénétiques, en prenant soin de viser des points où l'armure de l'homme se découpait et ne protégeait pas le corps, tel que le cou, la visière du heaume, le découpage d'un gantelet... Il connaissait assez bien les formations des armures lourdes, et c'est pour cela qu'il arrivait à repérer tout point sensible d'un homme cuirassé. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il avait attaqué cet ennemi en particulier : de par son savoir, il pouvait tirer un avantage supplémentaire contre cet homme armé d'une lance. De plus, l'homme maniait une arme d'hast, qui est le type d'arme que Drake manipule. Ce qui donnait un avantage supplémentaire d'anticipation à Drake sur les mouvements et attaques de base. Malgré cela, il continuait ses attaques frénétiques et ininterrompues, se préoccupant peu de si ses coups réussissaient ou non...

Après plusieurs salves de coups, il se décida à porter un coup traitre mais efficace : viser les yeux. Il agrippa la lance de l'homme, puis enroula ses deux jambes autour de son cou, et envoya l'os vers son oeil droit, confiant, assoiffé de sang, de meurtre et de destruction... Il n'avait rien d'humain, rien de sociable, il était juste une machine à satisfaire ses besoins de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Jeu 23 Juin - 4:15

Un sourire amusé put se lire sur le visage de la sorcière, elle n'avait absolument pas flanchée face à la technique de Korao, comme si celle-ci ne lui était pas inconnu. Les trois dagues de l'assassin étaient aux pieds de la demoiselle, comme si elles n'avaient pas pu franchir une ligne prédéfinie. Alors qu'un halo bleuté glissait le long du corps de la femme, celle-ci remit en place son chapeau de ses longs doigts aux ongles bleutés.

"Aller, montres moi donc ce que t'es capable de faire ma jolie..."

La sorcière apprécia le compliment d'un large sourire.


"Pour toi, je vais avoir la politesse de te donner mon nom: Dorothéa"

Elle observa d'un air songeur l'assassin encore en position de garde, elle ressentait à la fois un potentiel intéressant mais aussi très peu d'envie de se battre, mais son travail consistait à protéger la petite fille et la simple idée que l'on puisse remettre une lame sous la gorge de celle qui lui avait promis l'impossible faisait défaut dans ses calculs de négociations. Elle préféra rester à sa place et faire ce qu'une femme faisait le mieux, parler.

"Je remarque en toi un esprit bien plus que réfléchit, et j'ose te demander, pourquoi protéger un danger public pareil?"

Sa tête vacilla sur le côté pour désigner Drake, toujours détendue, loin de vouloir tenter une quelconque offensive, juste obtenir une raison valable de se battre.

L'homme à la lance esquivait depuis un bon moment, recherchant à tenir à distance son adversaire semblant être devenu encore plus barge, il avait cependant compris que celui-ci esquivait aisément ses coups et sourit de bon cœur, se donnant l'envie de persister encore et encore jusqu'à ce qu'une faille se montre. Et elle arriva, son arme venait de se faire empoignée et le zora surgit bien que trop vite à son cou, une arme bien plus que fatale en main.

L'os avait atteint son but, dans un son étrangement métallique, l'homme au teint mat avait fait un geste d'une fluidité déconcertante, troquant ses défenses avec sa pipe en or blanc dont l'orifice servant habituellement à contenir le tabac contenait maintenant l'os d'un membre humain. La pointe de l'arme improvisée grinçait alors que quelques étincelles brillaient encore autour du cartilage ensanglanté.

Attrapant alors violemment la queue de poisson du zora qui dépassait du heaume de sa main libre, l'homme du désert tira violemment le barge en arrière, recherchant à s'extirper de l'étreinte de son opposant. Une fois fait, il ramassa sa lance et rangea sa pipe, écœuré à l'idée de fumer un tabac sanguin. Il fixa le zora, reprenant une position défensive. Sans mot, juste un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Jeu 23 Juin - 5:37

Drake sourit en se voyant tiré vers l'arrière, il se rattrapa à genoux sur le sol... Il ignorant totalement le charme de la sorcière qui ne marchait pas sur lui, pour une bonne raison... Elle n'était pas son style. Logique... Drake se releva rapidement, un regard amusé en voyant la pipe qui avait sauvé les yeux du lancier de très peu. Il chargea un sort, plutôt... bizarre. Il souleva un cadavre encore en à peu près bon état, et chargea le lancier avec le corps sur son épaule. C'est alors qu'il n'attaqua pas, mais qu'il planta le corps dans sa lance ! Il se mit ensuite à distance, bien à distance et, utilisant sa maîtrise de l'eau et des liquides, fit augmenter la pression sanguine du corps... qui explosa littéralement à la face du lancier ! Cette scène épouvantable venait de se produire alors qu'il riait, les bras et la moitié du visage couvert de sang. Il éclatait de rire, un visage fou à lier et un air satisfait au visage. Avant même de pouvoir voir à travers le nuage de sang épais accompagné d'ossements et d'organes éclatés, il chargea, hallebarde en main...

« Tu dis quoi d'ça alors, Monsieur ?! T'en veux encore, c'est ça ?! ALLEZ, DIS MOI QU'T'EN VEUX ENCORE, ALLEZ, SUPPLIE MOI D'TE TORTURER ! HAHAHAHA ! ! ! »

On ne sentait plus rien de sain en lui lorsqu'il utilisait ses techniques macabres... Hallebarde levée en l'air, il l'abattit violemment en direction du Lancier, mettant toute sa force dans un coup en profitant de la confusion causée par le sang, les os et les organes projetés devant le lancier par sa technique...

« Allez ! C'est l'moment d'en finir, ce combat a trop duré ! T'inquiètes pas, si tu meurs pas sur le coup j'te torturerais avec amour, et ça m'donneras des idées pour la suite ! ALLEZ, MEURT OU SOUFFRE, MON PAUV' BIQUET ! »

Toutefois, intérieurement, quelque chose l'intriguait... Qui était cette enfant blonde qui toisait tout le monde de cette manière, comme si elle savait ce qu'il fallait faire et que tout, même ce qui semblait être une possible victoire pour Drake semblait être prévu... ? Mystère total. Il semblait que la barbarie de Drake l'intéressait, et cela intriguait profondément Drake... Quand à l'assassin, il semblait avoir un faible pour la magicienne... Ce que Drake estimait comme une faiblesse en plein combat.
Revenir en haut Aller en bas
Korao
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Armes favorites : Épée/Dague
Attribut(s) élémentaire(s) : Poisons
Renom : 80

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Jeu 23 Juin - 6:53

La tension entre Korao et la sorcière diminua légèrement, mais Korao tenta tout de même de garder une défense le plus stable que possible, car ça pourrait n'être qu'une ruse. Avant qu'elle pu remettre son chapeau, Korao en profita pour admirer sa longue chevelure, laissant échapper un léger sourire.

- Pour toi, je vais avoir la politesse de te donner mon nom: Dorothéa

Pourquoi lui dévoile-t-elle aussi facilement son nom, était-ce qu'une ruse pour paraître inoffensive ou vraiment une simple tentative d'avoir des bonnes manières? C'est alors qu'avant même que Korao puisse répliquer quoi que ce soit à la sorcière, elle lui adressa la parole à nouveau.

- Je remarque en toi un esprit bien plus que réfléchit, et j'ose te demander, pourquoi protéger un danger public pareil?

Au même moment, elle vacilla la tête pour indiquer qu'elle parlait du zora. Sans quitter la sorcière des yeux, il analysa la situation du zora du coin de l'oeil. Celui-ci était impossible à prédire et très bruyant, la sorcière avait bien raison, il n'était qu'un danger public. En y pensant, Korao en ria.

- Me vois-tu en train de le protéger? Je ne crois pas qu'il ait besoin de moi comme garde du corps et j'étais en train de me battre contre lui avant que vous vous pointiez. La question s'adresse plutôt à vous trois, pourquoi ce zora vous intéresse au point où vous inventez que sa tête a été mise à prix?

C'est alors que Korao regarda l'enfant qui avait été protéger par la sorcière juste avant. Qu'est-ce que cet enfant faisait avec ses personnes si dangereuses, était-elle aussi dangereux qu'eux. Certes, elle avait utilisé une technique plutôt étrange avec sa poupée pour se défendre de l'épée de Korao, mais avait-elle d'autres pouvoirs? Elle était peut-être encore plus dangereuse que les deux autres. Korao ramena son attention sur la sorcière devant lui. Par contre, pourquoi cette sorcière s'avait-elle interposé entre lui et l'enfant? Ce trio cachait quelque chose de plus gros, sortir vivant dans un combat impliquant les trois au même moment serait probablement impossible. D'un ton amusé, Korao la questionna une fois de plus.

- Et aussi ma jolie, pourquoi t'avoir mise entre moi et cet enfant, es-tu sa nourrice?
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Ven 24 Juin - 6:07

Le soldat n'avait pas spécialement apprécié l'explosion macabre qu'il venait de subir, tuer avec barbarie était une chose, ne pas laisser les morts en paix en était une autre. Il ignora les morceaux les plus tranchants s'étant plantés au travers de ses protections et encore moins ceux qui avaient traversés sa joue droite qui n'avait pas échappé à une tentative d'esquive, concentré sur les braillements du zora.

Il avait un atout, le genre d'avantage que chaque personnes percevaient en soi mais qu'on n'oubliait d'offrir aux autres, sur ce point le zora n'aurait surement jamais dû attaquer avec cette arme, après tout l'homme la maniait aussi...

Le poids de l'arme se fit plus lourde que prévu, le soldat avait bondit dessus avec une souplesse très précise, le bain de sang avait un double avantage qui conféra à Lucius la possibilité d'enchainer sur un petit salto dont l’atterrissage se termina sur le heaume du zora. Les grièves avaient fait résonner le casque tandis que l'homme avait laissé tout son poids guider ses jambes, puis enchaina sur un petit bond avant que son adversaire touche le sol. Il cracha du sang qu'il avait avalé dans la foulée puis toussota pour laisser ses poumons clamer le liquide qu'ils avaient ingérés contre leur gré. Sa démarche était maintenant plus sérieuse, comme s'il ne s'accepterait plus aucun faux pas.

La sorcière restait décontractée, elle avait appuyé un léger silence lors de l'explosion du cadavre, à la fois pour méditer et réfléchir à sa réponse. L'art de retourner les questions était amusant, elle s'étonna que l'assassin en use avant elle. Affirmant un sourire, la magicienne ne se fit plus attendre.


"Bien que le mot nourrice occupe plus de désavantages que mon travail actuel, c'est cependant une bonne comparaison vis à vis de mon travail, la différence au final..."

Elle ravala la suite de sa phrase, préférant ne pas dériver du sujet.

"Cependant, le mensonge vis à vis du zora était simplement une manière rapide et politiquement correcte pour ne pas perdre de temps, cependant il semblerait que l'on ai mal jaugé ton intérêt pour ce poisson, quitte à tenter d'abuser de ton incrédulité..."

L'enfant ne disait toujours mot, se contentant seulement de se positionner depuis un bon moment près de la wyverne, observant avec attention le combat entre Lucius et Drake, aucune émotions trahissait sa pensée, sa peluche, par contre, ne cachait pas ses émotions à chaque retournements de situations du combat, faisant avec sa voix ricaneuse des "hoooo" et des "haaaa" très prononcés.
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Ven 24 Juin - 18:39

Un rire. Ce fut la seule réaction de Drake... Il aimait combattre, et il aimait faire souffrir. C'est alors que son adversaire lui écrasa sa jambe sur la tête... Tête qui, fort heureusement, était protégée d'un heaume très solide. Puis, il eut marre de combattre le même adversaire. Alors que le lancier avait sa jambe écrasée sur sa tête, il réfléchit à ce qu'il pouvait faire. Puis il eut une idée, lorsque le Lancier sauta derrière lui. Il se retourna brusquement, et se retourna encore, et... lança un tourbillon avec sa hallebarde, tentant de découper tout ce qui se trouvait autour de lui ! (Avec imprécision certes, mais avec une potentielle efficacité). Avant même de porter attention au lancier encore, Drake fondit sur la sorcière qui, selon lui, semblait totalement engagée dans une discussion avec l'assassin... Il chargea sa hallebarde, et se déplaça dans son tournoiement vers elle, espérant trancher tout ce qui l'entourait, la sorcière comprise... Avant même de pouvoir voir à nouveau après avoir tourné si vite, il planta sa hallebarde dans le sol, le temps de reprendre ses esprits...

« Alors toi, t'as pas intérêt à t'allier avec cette pouf'...

Il parlait avec hargne envers la sorcière, comme si elle lui rappelait quelqu'un qu'il voulait absolument oublier, qu'il voulait effacer à jamais de sa mémoire et ignorer totalement. Depuis la première fois où son regard s'était posé sur elle, il sentait qu'il devait oublier cette personne, l'effacer de sa mémoire. Il ne voulait plus s'en souvenir...

« Alors, Mademoiselle Magie, t'es prête à t'faire raccourcir le corps d'une tête ?! Parce que tu vois, j'risque pas de te promettre moins... »

Il ne voyait pas encore bien, à cause du tourbillon, mais il prépara dans ses mains quelque chose de bizarre, un sort apparemment, plus précisément une sorte d'orbe verdâtre bouillonnant faisant penser à un acide très puissant... Il attendait de recouvrer totalement la vue après sa technique pour pouvoir lancer son sort totalement, et ne faisait que le préparer pendant son rétablissement.
Revenir en haut Aller en bas
Korao
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Armes favorites : Épée/Dague
Attribut(s) élémentaire(s) : Poisons
Renom : 80

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Dim 26 Juin - 12:15

Korao écoutait les paroles de la sorcière avec attention, analysant la situation et tentant de déchiffrer le mystère de cette attaque soudaine. Par contre, celle-ci évitait de lui révéler quelconque détails pouvant être utiles. Si elle ne dévoilait rien d’intéressant prochainement, un combat entre les deux étaient imminents, une conversation sans contenu ne peut pas durer infiniment.

- Ma jolie, c'est bien beau tout ça, mais ça n'explique toujours pas pourquoi vous...

Avant même de terminer sa phrase, Korao s'arrêta de parler en voyant le zora foncer directement sur la sorcière. Il utilisait une technique très peu précise, mais dévastatrice tout de même. Il tournait assez vite que la poussière se souleva dans tous les sens, empêchant Korao de voir correctement si la sorcière avait été touché ou non. Korao se mit droit et observa autour de lui.

- Alors toi, t'as pas intérêt à t'allier avec cette pouf'...

Korao rangea alors ses armes, mettant l'épée dans son fourreau et accrochant la dague à sa ceinture. Il se passa lentement la main au visage en riant puis lança un regard de honte vers le zora.

- Ça serait surement moins pire que s'allier à un énergumène de ton genre. Mais si ce que tu veux c'est combattre ces trois là, je ne t’empêcherai pas.

Korao fit un demi tour sur lui-même et alla s’asseoir sur une roche à quelques mètres de la scène. Il n'avait aucunement l'intention de combattre la sorcière pour commencer et elle ne lui dévoilait rien d’intéressant, alors ça l'importait peu de continuer une conversation inutile. Par contre, pourquoi restait-il quand il aurait tout simplement s'en aller? Quelque chose en l'assassin le poussait à ne pas quitter, quelque chose qui l'intriguait assez pour rester. Quelqu'un allait plus que probablement l'attaquer, alors il resta à l’affût au cas où l'un d'entre eux décide de passer à l'action.

[HRP: Désolé de répondre après deux jour, mais j'étais plutôt occupé dernierement. De plus, vu que j'ai aucune interaction direct avec vous en ce moment, vous pouvez continuer seulement vous deux, moi je vais être plus ou moins là encore quelques jours. :S]
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Dim 3 Juil - 17:58

Le zora avait agit avec une betise sans précedente, certes, il avais reussi dans la foulée à propulser le hallebardier au loin, mais il n'avais fait que ricochet sur la sorcière, ne pouvant franchir la ligne interdite que n'avaient pas franchit les couteaux de l'assassin.

Dorothéa sourit un instant en observant le zora s'acharner, sa magie acide sembla l'amuser plus qu'autre chose, se tournant vers lui, elle lui lança un mot.


"Quelle charmante attention envers une jeune femme,elle ricana avant de continuer sa phrasemais tu fais une betise banale...

Elle lança alors un sort de couleur nacrée qui glissa sur Drake pour partir plus loin, le zora pensant surement qu'elle venait de rater son coup, il ne put vraiment réagir lorsqu'un double kick le frappa en plein dos, le lancier était revenu en toute hâte et ses plaies venaient de se refermer à vue d’œil. Le zora voulut surement jouer avec sa sphère acide qui avait malheureusement disparu dans une autre sphère comportant plusieurs sceaux magiques écrits dans un langage inconnu.

Porté en avant vers la sorcière, le zora reçu un puissant coup de sceptre dans l'estomac, le reculant à nouveau à une distance convenable, le lancier effectuant ensuite une saisie pour empêcher le poisson de continuer une quelconque manœuvre.

L'enfant s'avança enfin près du zora, la lumière bleuté de la sorcière venait de se mélanger à la petite fille, sûre d'elle, elle observa le poisson tandis que la peluche ricanait toujours.


"Pouvons nous enfin commencer une négociation sérieuse?"
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Dim 10 Juil - 18:56

Drake reçut l'enchaînement sans vraiment broncher... Il essayait intérieurement de se calmer, de trouver une idée simple. Elle lui voulait quoi, cette gamine, du haut de son mètre et demi ?! Il avait d'abord supporté le coup de pied double sans trop y faire attention, et pire que tout, son sort avait été scellé, apparemment. Puis il était maîtrisé par le lancier. Il avait un handicap : d'abord, il portait son ancienne armure, sa nouvelle n'étant pas encore forgée. Il lui fallait plus de temps... Drake avait beau être fort, face à deux personnes, il ne l'était pas assez. Qui était-elle ? Une autorité qui venait l'arrêter ? Une simple collectionneuse d'étranges personnes ? Une scientifique folle qui étudiait la longévité corporelle et le système Zora ? Allez savoir... Puis la petite blondinette avançait vers lui, et Drake lui fit sa tête la plus effrayante, qui était accentuée lorsqu'il fronçait les sourcils, faisant plier la grande cicatrice au niveau de son oeil gauche. Il n'y avait aucun doute : Drake était devenu quelqu'un de vraiment maléfique...

« Pouvons nous enfin commencer une négociation sérieuse? »


Drake se mit à rire, tout en continuant de froncer les sourcils, se léchant un peu de sang qui coulait sur sa lèvre inférieure. Son heaume était un peu plus loin derrière, et c'était dommage, il aurait pu enfoncer son crâne dans la tête du Lancier... Mais il était à la fois affaibli par ses deux combats, ses massacres et l'assassin qui l'avait forcé à utiliser sa technique d'extraction du poison...

« Une négociation... ? Décidément, on entendra de tout, de nos jours ! Négocier quoi... ? Que voulez-vous négocier avec moi ? Déjà, appeler un dialogue entre une personne maîtrisée par un groupe d'individus et une gamine... J'appelle plus ça de la FOUTAISE ! »


Sur ces paroles, Drake cracha par terre, affichant son dégoût pour cette blondinette, avec ses grands airs, qui s'entourait de gardes du corps... Quand on veut être fort, on l'est soi-même. On ne cherche pas a force des autres. Ainsi vivait Drake... La vraie force est celle que l'on déploie. Or, cette gamine avait l'air frêle et fragile. Pourtant, Drake ne put s'empêcher de sourire en coin, narquois...

« Mais surtout, que voudriez-vous d'un sanguinaire ? À part tuer et mener... Je ne sais pas faire grand chose... »


Après ces paroles, Drake se mit à soupirer. Que lui voulait-elle, cette enquiquineuse ? Il voulait juste massacrer en paix... Et si... Et si elle voulait que Drake soit à sa botte ? Non, il valait mieux imaginer que c'était impossible. Drake ne dépend de personne. Il n'est à la botte que de lui même, et il fait ployer les autres, et non l'inverse. Mais peut être qu'après tout il n'avait pas spécialement le choix, et que c'était plus une obligation... Après tout, les autorités - Si cette fillette n'était pas déjà elle même membre des autorités - ne tarderaient pas à envoyer des guerriers de plus en plus fort pour vaincre Drake s'il continuait ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Lun 11 Juil - 1:51

[Je prend l'initiative de piquer ton tour Korao, estimant que tu observes le tout, de ce fait on oublis l'ordre établi et tu pourra poster au moment où ça te chante =D]

La demoiselle eût un petit sourire en voyant la réaction du zora, toujours un brin de folie mais il semblait que l'état d'âme venait de se poser un petit peu. Cependant l'amertume qui lui portait n'était pas apprécié, mais en vue des circonstances on pouvait difficilement être aimé de son adversaire...
Elle observa un instant son interlocuteur, son visage se voulait effrayant pour n'importe quel enfant, mais le regard de l'enfant dont la pupille s'estompait lentement ne sciait pas. Elle passa un doigt sur le sang coulant sur la joue du zora, l'observant doucement avant de l'essuyer sur sa peluche, cette dernière d'ailleurs fixait le poisson avec grande attention.


"Une négociation... ? Décidément, on entendra de tout, de nos jours ! Négocier quoi... ? Que voulez-vous négocier avec moi ? Déjà, appeler un dialogue entre une personne maîtrisée par un groupe d'individus et une gamine... J'appelle plus ça de la FOUTAISE !"

Karen ne broncha pas tandis que la sorcière affichait un sourire ennuyé, elle semblait s'interdire de parler lorsque l'enfant avait elle même ouvert la bouche. Le poisson en rajoutant d'autant plus.


"Mais surtout, que voudriez-vous d'un sanguinaire ? À part tuer et mener... Je ne sais pas faire grand chose..."

Ces dernières paroles engendrèrent un sourire amusé sur le visage de l'enfant, elle sembla entendre exactement ce qu'elle désirait...

"C'est justement cet état d'esprit qui m’intéresse...."

Elle fit un geste à la sorcière qui se retira en direction de l'assassin au loin, lâchant derrière elle une bulle qui entourait le zora en l'enfant, le lancier lâcha le zora pour traverser la bulle qui semblait vouloir éviter tout contact avec le fumeur. La bulle devint compacte aux yeux de tous, et l'enfant, seule avec le zora un tantinet amoché, continua sa phrase.


"Mon nom est Karen, je suis à la recherche de toute personne pouvant m'aider dans mes projets..."

Elle garda un bref silence significatif, laissant le zora comprendre ses paroles sans véritable sens

"N'as tu jamais eût le sentiment qu'il manque une place en ce monde pour les personnes comme toi? Qu'à l'évidence, la liberté que l'on chérit n'est qu'une façade dictée par des lois dictatrices?"

Elle continuait de serrer sa peluche contre elle, comme n'importe quel enfant le ferai, tout en fixant Drake avec interrogation, elle ne le prenait pas de haut et essayer d'appuyer une conversation de pair à pair.



Dernière édition par Karen le Mar 17 Jan - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Jeu 22 Sep - 2:38

Drake épousseta doucement ses vêtements... En ce moment, rien n'avait de sens, alors pourquoi en chercher un aux événements qui se succédaient sans la moindre logique devant lui ? Sa vie devenait le théâtre de la folie, et ses victimes les acteurs de ces scènes sanglantes... Mais qu'était réellement le but de tout ça ? Était-il utile de massacrer les gens ? Cette simple question lui trotta en tête un moment... Puis il réfléchit : était-il préférable pour lui d'être un vagabond solitaire tuant et pillant, ou d'être un homme couvert par ce qui devait être une grande instance ? Le choix était vite fait... De plus, lorsque Drake tentait de mener une vraie conversation, habituellement, sa race faisait vite l'objet de sentiment de supériorité chez les autres, ce qui déplaisait à Drake. Ici, il ne sentait ni orgueil ni préjugés... Il se sentant tout à fait à l'aise. Il ramassa une épée au sol et en lécha longuement la lame imprégnée de sang avant de bruyamment déglutir...

« Je ne peux que me présenter... Drake Fosto, également dit "Fauchard"... »


Pourquoi Fauchard ? Ce surnom macabre avait tout une histoire... L'histoire de son premier massacre. Une fois une petite investigation menée, il avait découvert ceux qui menaient les pillards qui avaient massacrés les forains d'Hylia. Et ce fut une boucherie sans nom... Le campement avait été rasé, et même si Drake y avait perdu un oeil qui était devenu depuis ce jour un oeil de verre, il était satisfait de son résultat...

Depuis ce jour il avait été fiché comme étant un homme à craindre. et il s'entraînait à renforcer cette stature de meneur. Il voulait une chose : être respecté. Trop peu de Zoras avaient frayé leur chemin dans l'histoire. Trop peu... Il devait y remédier. Il devait donner à sa race un jour nouveau, une nouvelle identité, et c'était la peut être une occasion unique qui se présentait à lui ! Son ambition le mènerait peut-être à la réussite, ainsi que son talent de chef de guerre et de meneur de troupes qui semblait inné chez lui... Bien qu'actuellement il ne mène rien d'autre que son arme dans l'estomac de ses ennemis... Et qui sait, peut être cette mystérieuse gamine le mènerait même jusqu'à la vérité qu'il cherche depuis des années à propos de sa famille...

De plus, il était intrigué par ce lancier. Ils semblaient chacun connaître les attaques de l'autre, et le duel entre eux semblait comme le combat entre deux frères. Drake n'hésite jamais avant de tuer. Mais pourtant, lorsqu'il portait l'os pointu au visage du lancier, il avait hésité. Une minuscule fraction de seconde qui avait sauvé in extremis le combattant en lui donnant tout juste le temps de se défendre... Mais pourquoi Drake avait hésité... ? Pourquoi n'avait-il pas simplement allongé son bras tel un éclair pour lui embrocher le visage ? C'était la question qui poussa Drake à joindre cette réponse à cette fillette : "Oui"...
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Général
Général
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Armes favorites : Pumtkiin et ses amis
Attribut(s) élémentaire(s) : Dimension (90%) et Ombre (10%)
Renom : 36

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Mar 17 Jan - 4:32

En plein dans la faille, comme elle avait toujours su le faire! Elle ferma un instant les yeux, satisfaite de la réponse du Zora qui semblait comprendre son point de vue. Elle refixa le Faucheur, de son surnom, tout en tendant un bras comme tout bon politicien le faisait pour annoncer un discours.

"J'espère faire renaitre notre monde sous les lois du plus fort, permettant ainsi à tous de prouver sa valeur tandis que les politiques tourneraient l'oeil vers ceux qui ont l'arme la plus aiguisée! Cependant je ne peux pas faire cela toute seule! Je connais une contrée, cachée parmi celles que tu connais, un pays qui recherche à faire à nouveau surface! Mais se battre est une chose, avoir un bon commandant en est une autre, penses-tu pouvoir diriger des hommes, et faire renaître leur grandeur d’antan?""

La jeune fille restait floue dans sa manœuvre, elle n'aimait pas dévoiler ses projets dans une terre aussi parcourue que la plaine d'Hyrule, et cela même si une bulle les isolaient du monde extérieur. En dehors de cette bulle la sorcière était toujours postée non loin de l'assassin, prête à converser à nouveau.
Le lancier quand à lui était retourné à sa wyverne, il ouvrit une gourde contenant un liquide semblable à de l'eau, il en bût une gorgée puis se servit du reste pour désinfecter sa pipe immaculée de sang, pour ensuite, l'essuyer et remetre du tabac qu'il commença à fumer
Revenir en haut Aller en bas
Drake Fosto
Vagabond chevronné
Vagabond chevronné
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 22
Armes favorites : Hallebarde runique
Attribut(s) élémentaire(s) : Lumière (80%) Eau (20%)
Renom : 21

MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   Jeu 1 Mar - 15:07

Oh, on lui proposait une promotion au poste suprême dans un empire puissant. C'était une idée tentante... Très tentante. Mais allait-il pouvoir poursuivre son rêve, ou n'allait-il pas pouvoir ? Il devait y réfléchir un instant. Il resta quelques minutes à y penser, se demandant ce qu'il devait faire... D'un côté, devenir commandant était très tentant. De l'autre, la loi du plus fort n'était pas forcément une option qui le réjouissait, son côté égalitaire et libéral se voyait à ce moment la. Il répondit alors finalement :

« C'est d'accord. J'accepte votre offre, à l'unique condition suivante : si à un moment ou à un autre je me vois forcé de quitter mes fonctions, je demande à garder contact avec mon successeur à ce poste et avec le royaume que je servirais en tant que commandant. Rassurez vous, c'est purement hypothétique et je risque peu de quitter un poste si prestigieux...»

C'était sa seule condition. S'il devait réaliser son rêve, il voudrait toutefois pouvoir garder une sorte d'assurance qu'il le réaliserait... Il avait, d'un côté, toujours voulu être un meneur, un homme dirigeant des armées, un être qui aurait le pouvoir de mouvoir des légions en levant le bras et qui serait respecté de ses hommes... C'était décidé, il deviendrait commandant. Il visait même l'espoir de devenir avec le temps un général, un chef de guerre aguerri donc l'unique oeil serait suffisant à imposer le respect. À vrai dire, ses talents de forgeron lui seraient utiles pour lui confectionner une armure digne de ce nom... Il devait se faire une protection à la fois solide, imposante et effrayante. Il avait donc opté pour une armure qu'il ne pensait jamais avoir à créer : une armure de seigneur de guerre... Il n'avait jamais pensé qu'un homme comme lui deviendrait un meneur, un chef d'une armée massive.

Et pourtant cela venait d'arriver. Il prit son balluchon sur son épaule et, jetant un dernier regard noir au lancier, hocha la tête en remettant son heaume. Dans sa tête, il jura qu'il écraserait ses ennemis jusqu'au dernier et cela pour le compte de cette gamine au cerveau surdéveloppé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début de la fin... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la fin... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Hyrule :: La Plaine :: La Plaine-
Sauter vers: