Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Sam 3 Juil - 20:55

Carte en main, boussole dans l’autre, un sac de taille moyenne sur le dos et quelques points de repère en tête. C’était avec tous cela que Kris partait à la découverte d’une contrée lui étant totalement étrangère, celle-ci n’étant autre que le redouté massif du Pic Blanc d’Hyrule. Le jeune homme aimait traverser de nouveaux paysages, explorer des lieux totalement inconnus… Cet endroit était le parfait exemple ! Il connaissait déjà en grande partie le pays, et il s’agissait d’une des rares régions dans lesquels il ne s’était encore jamais rendu. Mais aussi, y avait-il une raison pour laquelle il n’y était toujours pas venu… Les vastes horizons enneigés, les cèdres recouverts d’un beau manteau blanc, un lieu étant plus ou moins perdu, seules des montagnes à perte de vue… C’est bien beau tout ça mais tout de même… Il faisait froid. TRES froid. Hors… Kris n’aime PAS le froid. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’il est originaire d’un désert, et par conséquent, il est d’avantage habitué à la chaleur torride du soleil et du sable. En effet… C’est un changement assez… Heu… Non. TRES radical. Cependant, il voulait tout de même explorer ce lieu reculé… Pas étonnant venant d’une véritable tête brûlée. Et puis, il finirait bien par s’habituer à ce foutu climat… Non ?

Enfin bref… Kris était donc parti à l’aube : dût au fait que cet endroit était réputé pour ses puissants et imprévisibles blizzards et qu’il était par conséquent facile de se paumer, il voulait au moins pouvoir arriver sur un sommet où il y aurait un arbre de glace et d’où l’on pourrait voir, au loin dans la montagne, un manoir soi disant abandonné.
Il ne rencontra pas vraiment de problème pour arriver à son point de repère: il put aisément traverser le lac gelé qui se présenta face à lui dès qu’il sorti du tunnel allant du domaine Zora au pied des Pics Blancs. La neige tombant peu ce jour là, il put se repérer sans trop de problème et suivre le chemin qui lui avait été indiqué sur sa carte.
Au fur et à mesure qu’il s’enfonçait dans la chaîne de montagnes, un détail le frappa: il faisait de PLUS EN PLUS FROID ! Logique en même temps… Et dire qu’il avait seulement pris une cape pour cette traversée… Pourtant, il ne tremblât pas, ni ne se plaignit sur ce climat qu’il n’appréciait pourtant guère … Il restait concentré sur la belle vue qui lui était offerte, et non le reste, pour finalement ne plus se préoccuper de cette température destinée aux givrés.

Une bonne partie de la matinée passa et le jeune homme se retrouva régulièrement face à quelques falaises, qui n’était pas forcément hautes, certes, mais il fallait tout de même les franchir. Il aurait pu utiliser son pouvoir de lévitation afin de ne pas trop s’embêter, mais celui-ci aimait les activités physiques mais surtout extrêmes : plutôt que de céder à la facilité, il escalada les quelques culs de sac. Ce fut un réel régal pour le jeune homme de s’adonner à ce genre de pratiques qui lui plaisaient énormément, même s’il manqua de tomber une ou deux fois. Mais ce n’était pas bien grave… L’adrénaline et le risque n’en étaient que plus forts ! De plus, ça le réchauffait un peu…
Le crépuscule arriva, et Kris arriva à destination : il se trouvait sur le sommet duquel régnait le fameux végétal de glace… Le vent se souleva légèrement et les nuages se dégagèrent. L’arbre cristallisé scintillait sous les quelques lueurs du soleil qui ne tarderaient pas à disparaître et émit également un léger tintement agréable à l’oreille, telle une douce mélodie… Ce fut un instant que l’on pourrait qualifier comme étant onirique… Et le jeune homme avait su l’apprécier. C’est suite à un léger sourire qui fini par s’effacer qu’il détourna son regard pour chercher dans l’horizon le fameux manoir abandonné.

Après deux minutes de vaines recherches, son regard s’arrêta sur quelque chose qui capta son attention… Comme de très fins nuages noirs s’élevèrent entre deux montagnes… De la fumée…? Kris prit alors sa carte et ainsi que sa boussole, afin de repérer d’où celle-ci pouvait provenir. Il avait déjà sa petite idée, du fait que le bâtiment qu’il cherchait ne semblait véritablement pas visible de l’endroit où il se situait et… C’était effectivement ça. Dans cette direction se situait bel et bien le manoir en ruine du Pic des Neiges. Mais alors… Quelqu’un vivait là-bas ? On aurait bien dit en tous cas... Comme quoi, ne pas toujours se fier à ce que les gens peuvent raconter…
La nuit allait tomber… Tant que la visibilité n’était pas complètement restreinte, il fallait en profiter pour installer le campement… Le garçon monta donc la tente qu’il avait emporté dans son sac. Il positionna ensuite des pierres qu’il trouva dans les alentours en cercle, plaçant un nombre important de branches de cèdre qu’il ramassa par ci par là à l’intérieur. Il avait l’intention de faire un feu, en effet… La sensation que lui prodiguait le froid et qu’il n’aimait pas était de retour. Il ne faudrait pas qu’il ne meure congelé pendant son sommeil… Ainsi, le temps qu’il réussisse à allumer le feu, la nuit tomba. La chaleur commença à monter au même rythme que les flammes … Ce fut d‘un soulagement pour Kris. Il avait enfin droit à une température agréable, le feu réchauffant sur un assez large périmètre.

Le jeune homme s’assit alors et fouilla dans son sac duquel il retira un simple sandwich qu’il avait préalablement préparé. Une fois dévoré, le garçon alla se coucher dans sa tente, prêt à dormir… Mais quelque chose clochait. Il entendit des bruits… Des bruits de pas, ainsi qu’une respiration animale, telle celle d’un chien… Des loups. Un des plus fidèles amis de l’homme ne traînait sûrement pas dans les parages, c’était quasi certain…
Pendant ce temps, trois de ces animaux encerclaient le campement, marchant lentement autour de celui-ci, attendant le moment opportun, quand la proie ne ferrait plus de bruit, où elle serait endormie, afin de l’attaquer. Ça y est… Plus aucun son ne venait de l’abri où s’abritait leur future victime. Le chef de la petite horde se plaça alors face à l’entrée, lâchât un léger grognement puis sauta à l’intérieur de la tente. Enfin… Avant même qu’il n’entre, une giclée de sang survint de sa tête : il venait de s’embrocher lui même sur la lame noire d’un des katanas du jeune homme qui s’était préparé à « l’embuscade ». La gueule ouverte, les yeux perdant toute trace de vie, la tête de l’animal glissa le long de l’arme ensanglantée qui s’était abaissée : sa dépouille tomba alors à terre, totalement inerte, laissant seulement grandir une flaque de sang sur le sol…Le démon sortit de son entre, ses deux armes maléfiques en mains, fixant les deux autres loups qui se trouvaient un peu plus loin, son visage affichant une expression glaciale. Le feu de camp éclairait parfaitement la scène sous un ton rougeâtre.
Un des loups se rua alors sur le jeune homme qui riposta cette charge d’un violent coup de pied circulaire. La bête se vautra au sol, et son allié sauta au visage du jeune homme qui esquiva en s’abaissant rapidement au sol avant de donner un hammer-kick (coup de pied retombant) sur le dos de le chose qui venait de l’attaquer.
Pendant que celle-ci gémissait de douleur sur le sol, l’autre avait put reprendre ses esprits et attaqua Kris par derrière. Suite à un bond, il mordit et s’agrippa au bras gauche du garçon qui eut réagit presque aussitôt qu’il ressentit les crocs de l’animal : il abattit le loup au sol de toute ses forces et de tous son poids sur le côté. L’animal brailla de douleur, lâchant sa proie. L’autre revint donc à l’attaque : le garçon fit alors un salto arrière d’une hauteur vertigineuse. Ces loups semblaient affamés et ils n’étaient pas prêts d’abandonner...
La bête n’eut le temps de comprendre ce qu’il se passait que son corps fut transpercé par les deux armes ainsi qu’écrasé par la retombée du jeune homme. Il lançât un dernier gémissement, levant péniblement sa tête qui tourna des yeux : il était mort.

Kris avait donc un genou à terre et un pied sur sa « victime ». Il se releva tout en retirant ses katanas ensanglantés du corps de la bête. Il fixait alors le dernier « survivant » qui grognait avec rage... Il n’allait pas lui laisser de chance. Alors que le loup se remit à courir, il fut enfermé dans une Sphère Ténébreuse duquel il ne pouvait s’échapper : celle-ci se rétracta avec violence sur l’animal qui s’écroula au sol, en piteux état. Le bras du jeune homme le faisant plus ou moins souffrir, il cédât à la magie. Il s’approcha alors de cette pauvre bête… Il empoigna son arme droite et acheva le canidé une bonne fois pour toute, lui coupant la tête... C’était bien triste tous ça quand même… Le loup était probablement l’animal qu’appréciait et fascinait le plus Kris, et il avait un léger mal au cœur quant au fait d’avoir achever ces bêtes là. Mais bon… Pas le choix. Au moins, le danger était probablement écarté pour le moment, et c’était l’essentiel… Cette sensation s’envola alors bien vite.
Le garçon se tint alors le bras gauche, la blessure qu’il avait subi lui faisant mal… Il serra les dents. Il aurait put utiliser sa faculté d’auto guérison, mais il ne maîtrisait pas vraiment celle-ci, et puis son bras ne serrait plus valide durant quelques heures pour cause de son inexpérience avec celle-ci... Il ne restait plus qu’à faire un bandage, les affaires nécessaires étant dans la tente. A peine cette idée lui vint à l’esprit qu’il entendit de nouveau des bruits de pas se dirigeant vers le campement. Encore des loups… ? Non… On aurait dit quelque chose de bipède. Il serra alors ses katanas, poing droit toujours pressé sur son autre bras. Suite à ce qui venait de se passer, mieux valait rester sur ses gardes… Surtout lorsque la chose était inconnue. Et puis, d’autres loups pouvaient rôder dans les parages… Il lança alors d'un ton violent :


Kris: Qui va là?!

Si c’était un humain, il allait bien répondre… En pleine nuit dans un lieu aussi reculé, cela l’étonnerait de recevoir une réponse… Mais qui peut savoir?


Dernière édition par Kris le Dim 29 Aoû - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Mer 7 Juil - 18:48

 De par sa nature curieuse, Ice avait exploré depuis déjà longtemps toute les contrée connues d'Hyrule et de Termina. Il avait vu toute sortes de lieux et de créatures, mais en voulait encore. Encore une fois, il voulait se sentir dépaysé. Et c'est pourquoi lorsqu'il avait entendu parler d'une région encore inexploré, vierge de présence hylienne, kokiri, goronne, zora ou même mojo, il avait tendu l'oreille. Et après avoir trainé au Milk Bar, il s'était rendu à la Citadelle d'Hyrule, dans sa fameuse taverne ou se trouvait des gens qui en sauraient plus ou moins long sur cette fameuse région. Après avoir servi un peu d'alcool à quelque prétendu aventuriers, il avait ouït dire qu'un Yéti descendait souvent au Domaine Zora pêcher du poisson. Et que ce même Yéti vivrait dans un manoir abandonné au beau milieu des Montagne gelées. Il n'en fallut pas plus au Givré pour quitter la Taverne avec un imperceptible sourire aux lèvres.

 Après de menu préparatif (comprendre par là affutage des armes, une boussole et un sac à dos contenant divers ustensile de cuisine et provision), il s'était rendu aux domaine des Zoras qui, affables comme à leur agréable habitude, lui avaient poliment indiqué la direction à prendre, après que lui même ait poliment demandé le chemin, cela allait de soi. Il se dirigea donc vers une sorte de cavité naturelle dans le domaine. Un courant d'air y circulait, courant délicieusement froid. Un sourire sur le visage, l'Empereur s'y engagea.
 Le courant devenait de plus en plus agréablement frais au fur et à mesure qu'il gravissait l'obscure pente. Le vent commençait même à hurler dans la caverne, et l'air froid lui cinglait le visage. Mais il n'en avait cure. Tout celui lui plaisait là ou d'autres ne supporteraient la morsure du froid. Enfin il vit la lumière au bout du tunnel, et pressa le pas. Des flocons blanc voletaient déjà autour de lui et le sol était recouvert d'une très fine couche de neige, lui aussi.
Et il émergea.
 Le paysage le frappa. Tout était d'une immaculée blancheur. Des monts blanc partout. De la neige partout, un blizzard hurlant en permanence. Une épaisse couche de neige dans laquelle il s'enfonçait parfois jusqu'aux genoux. Un monde d'une certaine manière vide et silencieux... Ho, il aimait déjà cet endroit qui lui rappelait d'une certaine manière le sommet de la Forteresse de Pierre. Serein, il décida d'abord de se promener avant de chercher véritablement le Manoir qui l'intéressait tant.

 Et son vagabondage fut long puisqu'il commença par vouloir voir cet endroit depuis le point élevé des lieux. Il escalada par conséquent ce qui lui semblait, d'en bas, le plus haut sommet. Et son ascension fut pour le moins ardue. S'il ne craignait pas spécialement le froid qui aurait engourdie et bleui les doigts de beaucoup d'autre personnes, la neige, en revanche, qui lui masquait de nombreuse prise, mais aussi de nombreux pièges, lui posa de gros soucis. Souvent une mauvaise prise se décrocha alors qu'il prenait appui dessus, l'obligeant à se rattraper in extremis, suspendu dans le vide. Il en vint finalement à tâter et tester avec soin chacune des pierres sur laquelle il posait la main. La prudence se révéla payante, puisque bientôt il fut au sommet. Et sans chute à déplorer.
Satisfait, il resta planté là. Un unique œil ouvert.
 Œil qui était bien sur son œil d'Aigle, avec lequel sa vue était plus perçante que jamais. La pupille plissé, il contempla longuement les alentours. Il se sentait sur le toit du monde, bien qu'il déplora qu'au sud, de plus haute montagne encore, mais à l'air totalement inaccessible, masquaient Hyrule, tandis que dans toute les autres directions, le blizzard était tel un voile impénétrable. Mais plus bas, la situation était tout autre. Et il voyait. Là des renard des neiges, magnifique de blancheur, là une meute de loup dont le hurlement provoquait un certain malaise, ici un... un quoi? C'était à peine perceptible tant c'était blanc et rapide... Un lapin, décida le Givré. Et là de la fumée..?

 Qui donc pouvait faire un feu ici? Bien que la nuit tomba, faire un feu dans des montagnes ou tombaient presque tout le temps la neige et ou le blizzard soufflait en quasi permanence relevait quelque peu de l'absurde, ou tenait du miracle, ou révélait une intervention magique, aussi. Mais surtout, surtout! Le feu pouvait provenir du fameux manoir abandonné! Et ça c'était une hypothèse autrement plus plaisante. Seulement... il était pressé et curieux, et l'idée de redescendre la montagne comme il l'avait monté l'agaçait... Il décida donc d'utiliser un moyen plus rapide. Il leva la main, et la glace s'y accumula. Manier son élément ici était un délice, tout y était propice. C'était d'une simplicité incroyable. Même au Pic des Neiges il n'avait jamais ressentie ça. La glace prit la forme désirée le plus naturellement du monde et en moins d'un instant, il tenait à bout de bras une parfaite planche de snowboard.

- Ah, un peu d'adrénaline. Laissa-t-il échapper avec un petit sourire.

 Il jeta sa planche dans la pente et sauta se jucher dessus! Il ne se posa pas de question quand à la vacuité de son parcours. La faune locale n'étant surement pas habituée à la présence humaine. Il se contenta de descendre à toute berzingue, grisé par la sensation de vitesse. La fumée se rapprochait. Enfin, elle semblait provenir de ce qu'il trouverait derrière le prochain virage. Il n'était que trop temps, la nuit était désormais noir. Ahanant quelque peu après sa course ou il avait manqué de faire une belle chute dans un précipice apparemment sans fin, il marcha doucement et contourna la roche couverte de glace qui le séparait de la vue du manoir.
Mais il n'était pas au manoir...
 Néanmoins le spectacle n'en fut pas moins plaisant. Un homme qui se débarrassait d'une bande de loup, peut-être un détachement de la meute qu'il avait vu plus tôt dans la journée. Bref, la proie devenue bourreau avait fait montre d'un joli sang froid, ainsi que de capacités qui ne laissaient nulle place au doute ; ce n'était pas un hylien ordinaire. Il était toujours invisible à ses yeux, le blizzard conjugué à la neige qui formait par endroit des monticules atteignant la poitrine lui garantissaient la discrétion. Voulant jouer un peu, Ice décida de le tester... tout en s'amusant. Il créa ses doubles de glaces, quatre, qui contournèrent son jouet en se plaçant, classique, aux quatre point cardinaux.

- Qui va là? Lança l'inconnu.

 Personne ne s'était embarrassé de discrétion et la neige avait crissé sous les pas de la plupart des clones, néanmoins ils étaient désormais placés. L'un était resté avec Ice, ils se trouvaient sur la droite du garçon, les autres attendaient. Le blizzard souffla le feu d'un coup, net. Enfin, le blizzard ou le Givré... Le garçon ne pouvait rien en savoir. L'obscurité retomba. La lune produisait mille léger reflet argenté sur les multiples croutes de glaces, mais aucune ne permettait d'y voir distinctement bien loin. Le clone en face d'Ice éleva la voix.

- Est-il prudent d'afficher tant de confiance dans une contrée sur laquelle on ignore tout?
- C'est vrai, susurra à son oreille celui de derrière qui avait avancé silencieusement en gelant la neige sous ses pas pour ne pas qu'elle crisse, ta tente plantée comme ça, tu es vulnérable pour n'importe qui.
- Nous, en l'occurrence. Précisa celui de devant en apparaissant aux yeux de l'homme au travers du blizzard, les bras écarté comme pour s'expliquer.
- Et nous sommes autrement plus dangereux que des loups Lâcha le dernier en sautant de sa planque et en se léchant les lèvres.

 L'Empereur était, lui, resté caché. Aurait-il le cran de se défendre? Se rendrait-il sagement? Ou peut-être même encore prendrait-il la fuite? Il était dans une contrée inconnue, et il s'amusait déjà. Cette excursion était déjà un succès.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 8 Juil - 22:58

Quelques secondes passèrent, pas de réponse… Il y eut cependant un violent coup de vent : le blizzard éteignit alors le feu en moins d’une fraction de seconde… Et gelât littéralement le jeune homme qui frissonnât et tremblât fortement sur ce coup d’air glacé. Foutu climat de merde ! Comment est-il possible de faire aussi froid ?! Un lieu comme celui-ci ne devrais pas exister ! Enfin… Si mais bon... La chaleur c’est quand même mieux quoi. Seulement, il fallait faire avec : il faisait pas chaud et puis, c’était bien ce qui donnait du charme à la montagne, non ?... Et bien…non. Quoique si en fait : on aurait pas droit au superbe paysage blanc sinon, mais bon quand même…
Kris n’eut le temps de réfléchir plus longtemps qu’il entendit une voix retentir dans l’obscurité… Elle venait de sa gauche ? Toujours est-il que le jeune homme reprit tout son sang-froid ainsi que son sérieux suite à cette réponse inattendue, ne faisant alors plus attention au climat qui le préoccupait il y a moins de dix secondes.

"Est-il prudent d’afficher tant de confiance dans une contrée sur laquelle on ignore tout ?"

Parce qu’il est plus prudent de ne pas être confiant peut-être… ? Une autre voix lui souffla à l’oreille, l’individu s’étant approché discrètement :

"C’est vrais, ta tente plantée comme ça, tu es vulnérable pour n’importe qui."

Ah… Pas faux tout de même. Mais bon… Avec un sommeil aussi léger que le sien (celui-ci passant le plus souvent des nuits blanche grâce à ses facultés de démon) et pouvant ressentir la moindre présence aux alentours, ça n’aurait pas été un problème pour Kris que de se protéger. Normalement…
Une troisième personne apparut alors à ses yeux, bras écartés.


"Nous en l’occurrence."

Mouais, pas très convainquant… Kris ne voyait pas vraiment quelle était l’apparence de cet individu. Toujours est-il qu’il ne sentit aucune vie émanant de celui-ci… Ni d’aucun de ses compagnons d’ailleurs. Les yeux du jeune homme se mirent alors à briller de leur couleur sangs… Il pouvait désormais voir à travers l’obscurité, et donc la chose qui se dressait devant lui. On aurait dit… De la glace… ? A peine eut-il le temps de s’en rendre compte qu’une quatrième voix se rapprochant de lui à vive allure lâchât :

"Et nous sommes autrement plus dangereux que des loups !"

Kris observa alors du coin de l’œil sur sa droite, c’est à dire la direction d’où arrivait la personne qu’il venait d’entendre. Il put ressentir durant un cour instant la présence d’une chose vivante cachée un peu plus loin en cette direction, jusqu’au moment ou il dût esquiver d’un salto arrière vertigineux « l’homme » qui l’attaquait de ce même côté : il retomba environ un mètre derrière celui qui lui avait parlé à l’oreille. Cette fois ce fut à son tour de prendre la parole… Sa voix résonna d’un ton glacial.


"Je doute que ce soit à moi d’être prudent…"

Et avant même que l’individu n’eut le temps de se retourner pour attraper son nouvel ennemi, une lame noire de katana lui coupa la tête avec violence: celui-ci explosa alors, ne laissant qu’un grand nombre d’éclats de glaces derrière lui… Il s’agissait donc bien de golems givrés… Ou plutôt de sortes de pantins. Kris doutait qu’une créature tel qu’un golem était douée de parole en Hyrule… Quelqu’un devait les contrôler à distance.
C’est alors que deux d’entres eux foncèrent vers le garçon, celui se trouvant en face de celui-ci ainsi que celui à sa gauche. Le garçon bondit furtivement à l’instant où les deux humanoïdes allaient entrés en collision avec lui : il atterrit alors pieds sur la tête de ses deux assaillants qui commencèrent à se briser et se décomposer suite à cette réception pourtant pas bien violente... Le jeune homme fit de nouveau un petit salto arrière afin de reposer pied à terre : il put alors apercevoir les deux « golems » s’écrouler en petits morceaux au sol… Heu… No comment.
Le démon observa alors le dernier des pantins glacés, celui qui avait précédemment lancé l’embuscade. Il semblait prêt à attaquer ne nouveau, mais Kris ne lui en laisserait pas le temps : il tendit le bras duquel il ne ressentait pas de douleur. Un sceau noir formant divers symboles difficilement descriptibles apparut alors graduellement face à la main du garçon : celui-ci émit alors depuis ses bords un nombre important de petits rayons ténébreux qui foncèrent à de très courts intervalles irréguliers et avec une rapidité de balles de révolver (le son émit y ressemblant beaucoup d’ailleurs) sur la cible qui fut détruite de manière progressive et rapide tandis qu’elle commençait à peine à charger.
Ce ne fut pas si compliqué… Et si une pichenette aurait pus suffire à en détruire un en fait ? Toujours est-il qu’il s’était débarrassé de ces gêneurs sans faire souffrir davantage le bras auquel il avait été mordu…


"Et c’était supposé être plus dangereux que des loups ces trucs ?" Déclarât-il d’un ton lassé.

Cependant, il y avait toujours cette chose vivante qu’il avait ressenti il y a moins de deux minutes présente dans les alentours. Son regard de sang brillant dans la nuit se tourna alors vers le lieu d’où la présence émanait… Il fixa pendant quelques secondes dans cette direction avant d’envoyer une boule ténébreuse qui fit exploser le monticule de neige derrière lequel se dissimilait la chose. Quand la neige retomba, le garçon put s’apercevoir qu’il s’agissait d’un homme. Un bandit… ? Kris put toujours constaté que celui-ci possédait une balafre au visage, renforçant cette impression.
Il le dévisagea alors quelques secondes avant de demander simplement mais sévèrement :


"Qui êtes vous ?"

L’expression de son visage était tout aussi sévère que son ton… Ce type devait être à l’origine de l’embuscade, à tous les coups…
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Sam 17 Juil - 0:42

 Hmm, ses clones avaient étés maitrisés sans difficulté. Pas qu'il y eut mis de la conviction, il voulait juste s'amuser, mais tout de même. Un hylien lambda aurait implorer ou fait dans son froc. Mais de toute façon cet homme venait de démontrer qu'il était peut-être tout sauf un hylien lambda. Il avait su détecter sa présence (bien qu'il ne l'a cacha que physiquement) et se débarrasser de 4 agresseurs sans ciller. Le monticule de neige avait été détruit sous l'effet d'une technique magique, il était désormais à découvert. Mais sa silhouette était censément flou pour son interlocuteur. Aussi épousseta-t-il calmement la neige sur ses vêtements. Une fois de plus, il se demandait comment lui répondre. Il prenait son temps pour se "nettoyer" (le blizzard en remettait toujours une couche). Allait-il tout de suite avouer qu'il avait juste voulu le tester? Allait-il prétendre qu'il le mettait à l'épreuve? Ou allait-t-il continuer sa petite mise en scène? La dernière idée le tentait bien. Ses capacités faisaient après tout merveille en défense, et ici... plus que nulle part ailleurs. Il n'avait rien à craindre. Il décida donc de continuer à se la jouer.

 Alors il fit les pas nécessaire à ce que le voyageur le voit enfin avec clarté, et qu'il voit aussi un aperçu de la puissance de l'Empereur d'Ikana. Il avait intensifié son aura jusqu'à ce qu'elle se matérialise sous la forme d'un blizzard autour de lui. Un blizzard autrement plus violent que celui qui balayait le Massif. Un blizzard parcouru de grêlons étincelant qui sur lesquels se reflétaient brièvement les rayons argentés de la lune, donnant l'illusion que des étoiles s'allumaient par intermittence autour de lui. Et pour dégager encore plus de menace, il créa, dans son dos, une véritable forêt de lance de glace qui pointaient toutes vers le campeur. Le visage légèrement incliné vers le ciel afin de prendre son monde de haut, un sourire à la fois altier et carnassier. Le sol se déneigeant autour de lui, il articula en plaçant les mains comme son clone précédent :

- Je suis Ice Arctique, Empereur d'Ikana. Dit-il d'une voix calme mais parfaitement assurée.

 Son blizzard s'était calmé le temps afin de laisser sa déclaration porter. Il mugit de nouveau aussitôt celle-ci terminée. Les cheveux du Givré s'agitaient avec violence sous la force du vent glacé, sa cape tourbillonnait elle aussi dans son dos tandis que la ceinture à laquelle il portait ses deux sabres, légèrement desserrée pour l'occasion, cliquetaient dans un bruit menaçant de métal.
Au vu de ce qu'il avait montré jusqu'alors, le garçon aurait le cran de faire face. Le contraire le décevrait, à ce stade. Pour une raison inconnue, il ne tolèrerait pas un faible dans le Massif. Les faibles devaient rester là ou les autres pouvaient les couvrir. Certain lieux étaient pour les forts, et les forts s'y rencontraient. Les Pics Blancs étaient les derniers de ces lieux, à date.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Mar 20 Juil - 3:13

L’homme que Kris venait de mettre à découvert resta alors sur place quelques secondes, semblant réfléchir quelque peu. Il s’essuya plusieurs fois les habits prenant son temps à la tâche. Ce type était-il réellement un bandit… ? Si c’était le cas, il aurait probablement déjà attaqué plutôt que de rester planté là à se nettoyer et se demandant probablement quoi faire au risque de se faire pourfendre par une attaque quelconque et imprévue.
Finalement, il s’avança de manière à se que le jeune homme puisse le voir clairement… Cependant, quelque chose semblait… Changer. La présence qui émanait de l’inconnu semblait s’intensifier… Au fur et à mesure que celle-ci s’amplifiait, le blizzard prenait de la force, de plus en plus, jusqu’à devenir même plus puissant que celui parcourant ces montagnes. Suite à cela, un grand nombre de lances glacées apparurent brusquement, pointant en direction du démon derrière l’homme qui affichait alors un sourire orgueilleux et menaçant.
Alors comme ça, ce gars se trouvait dans son élément… La glace… Aussi intéressant que la mise en scène impressionnante qu’il venait de donner. Cet adversaire semblait puissant… Kris aimait ça ! Depuis le temps qu’il cherchait un ennemi de cette trempe ! D’ailleurs celui-ci répondit à la question que Kris lui avait posé une dizaine de secondes auparavant.


"Je suis Ice Arctique, Empereur d'Ikana."

…Houlà, houlà, houlà! Stop, stop et STOP! What the fuck là ?! Ce n’était pas un tueur à gage ou bien un voleur téméraire ?! Attendez… Ice Arctique… L’empereur d’Ikana… Parce qu’Ikana avait un empereur maintenant ?! En même temps, Kris n’était pas très bien informé à propos des dernières nouvelles dans les deux royaumes. Aussi, lors de ses deux derniers passages en Hyrules (et Termina), il n’avait pas vraiment eut le temps de s’informer sur quoi que ce soit, celui-ci n’étant resté que trop peu de temps pour avoir qu’un quelconque renseignement. Et puis… La fois où il découvrit et explora ces terres remontait déjà à quelques années… Et autant qu’il s’en souvienne, Ikana n’était rien d’autre qu’une vallée fantôme où seules les âmes n’ayant pas trouvés la paix erraient encore indéfiniment… Mais pourtant le nom de « Ice Arctique » ne lui était pas inconnu… Quelque chose lui échappait… Mais oui ! Il avait entendu parler de cet homme au Milk Bar, par des gens dont le sujet de conversation était un tournoi ressemblant les meilleurs combattants du pays en l’honneur d’une de leurs divinités, et que celui-ci aurait d’ailleurs gagné. Ouais, il devait être fort… Très fort !

Cependant… Pourquoi un empereur pourrait en vouloir à un étranger ? Pour quelle raison s’en prendrait-il à un parfait inconnu ? Bizarre… Toujours est-il que le jeune homme n’allait tout de même pas rester là sans rien faire, et tout comme la glace était la spécialité de l’empereur, la nuit et les ténèbres étaient celles de Kris. Ainsi, il empoigna ses deux katanas, prêt au combat, prenant une pose simple mais fière… Tout comme son adversaire, le démon amplifia son aura… L’obscurité semblait comme s’amplifier, de l’énergie maléfique sous forme d’ombres pourtant distinguable flottait dans les airs, tournant à grande vitesse sur un large périmètre tout autour du garçon. Son regard de sang pouvait se voir à travers les ténèbres, pourfendant la nuit. Cependant… Trois autres paires d’yeux flamboyant apparurent en des points bien distincts qui n’étaient autre que les cadavres des animaux qui furent abattus un peu plus tôt. Trois loups ténébreux venaient d’apparaîtes, tels des ectoplasmes que seule la lumière pouvait faire disparaître. Ils grognaient… Ces grognements ressemblaient à des échos, comme si la montagne n’était autre qu’une grande salle vide… Le jeune homme esquissa un sourire narquois teinté de sadisme, montrant ses dents.


"Kris Kurayami. Je n’vois pas pourquoi un Empereur s’attaque à un « simple homme du peuple » tel que moi qui plus est, lui est inconnu, mais bon… Si c’est la bagarre que vous voulez !"

Malgré le mal qu’il avait au bras, s’il se faisait attaquer, Kris ferait de son mieux quitte à surmonter la douleur pour se protéger ainsi que neutraliser l’adversaire. Il semblait puissant, c’était rare et Kris aimait ça. Mais le fait qu’il s’agissait d’un dirigeant de Termina qui l’agressait sans raison apparente le troublait un peu… Hein mais… D’ailleurs… Qu’est-ce que fou un Empereur dans un lieu comme celui-ci, seul, et dans un lieu très reculé de la région qu’il dirige ?! Un type qui ne tient pas en place sûrement… Ce n’était pas plus mal, il ne restait pas cloîtré dans un château et découvrait le monde lui au moins…
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Mar 20 Juil - 21:38

 Bon sang ce qu'il était LONG à répondre ce gosse... Ice l'avait-il sous estimé? C'était un autiste? Un "tout dans les muscles et rien dans la tête"? Quoique non. Il était trop maigrichon pour ça. "Tout dans la magie et rien dans la tête" alors? Boarf, possible. Il répliquait exactement de la même manière que le Givré. En intensifiant son aura. Mais lui s'était saisi de ses armes. Il adoptait une pose de combat. Et son sourire moqueur et légèrement dément traduisait une confiance surement exagérée. La diplomatie se perdait vraiment, dans ce monde. Et c'était bien dommage.

- Kris Kurayami. Je n’vois pas pourquoi un Empereur s’attaque à un « simple homme du peuple » tel que moi qui plus est, lui est inconnu, mais bon… Si c’est la bagarre que vous voulez !

 Le Givré le regarda un instant. Il ne répondit pas. Un loup se mouvait dans son périmètre. Il pencha la tête sur le coté et regarda le dénommé Kris avec un air complètement différent cette fois ; quelque chose entre l'incompréhension et la déception. Le canidé bondit, une lance se ficha dans son dos, le plantant dans la neige derrière l'Empereur. Les deux autres bêtes ralentirent. Plus refroidis visiblement par l'échec total de leur congénère que le climat lui même. Enfin, il se décida à répondre.

- Si vous tenez à imiter ma façon de penser, préférez le terme de "roturier" tel que vous. C'est beaucoup plus adapté. Je n'aurait pas la prétention de vous qualifier de gueux comme ça.

 Après un fin sourire, il relâcha soudain toute la pression qu'il avait mise. Le blizzard naturel reprit ses droits, les lances de glace tombèrent pêle mêle là comme ça dans un fracas cristallin et délicat. Ice en savoura la sonorité. D'abord les lances qui tombaient dans la neige dans un doux crissement, puis les lances qui s'effondraient sur les précédentes. Une certaine harmonie se dégageait du tout, il trouvait.

- Attaquer quelqu'un moi? Vous appelez cette esbroufe une attaque? C'est qu'il vous en faut peu, au roturier. Aucune subtilité... et aucune diplomatie non plus d'ailleurs. Déplora-t-il. Vous vous tenez ptêt à vous battre parce que c'est la seule chose que vous sachiez en bon roturier sans éducation? Ou bien vous êtes juste agressif et impulsif?

 C'était... à la fois de l'humour et de la provocation. S'il était juste stupide il allait foncer sans réfléchir. S'il avait une once d'intelligence peut-être s'ouvrirait-il au dialogue. Il nota néanmoins. Malgré toute ces remarques, Ice le sentait plutôt doué. Il serait bon de savoir ce qu'il valait. Mieux valait avoir des alliés que des ennemis. Surtout les vagabonds. Et en étant un lui même, Ice savait de quoi il parlait.
 Lui ne se mit pas en garde. La distance à laquelle se tenait son ennemi lui permettrait de réagir quoiqu'il arrive. Et si d'aventure il devait parer une attaque sans arme, ce n'était pas du tout un problème. Ses pièces d'armures aux avant bras étaient spécialement conçues dans ce but, et puis ici... C'était un peu comme s'il baignait dans une arme géante.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Mer 21 Juil - 20:59

Suite à la prestation du jeune homme, l’empereur le regardait d’un œil déçu… Mais il voulait quoi au juste… ? C’est alors qu’un des ectoplasmes de loup décida de l’attaquer, sans pourtant que Kris ne le contrôla ou lui donna d’ordre… Mais, encore heureux, il fit vite pourfendu par l’une des lances que l’empereur avait préalablement disposé. Quant aux deux autres, ils ne semblaient plus très enthousiastes à attaquer de par leurs propres volontés… Mouaich. Apparemment, le semi démon avait besoin de s’entraîner encore un peu pour pouvoir contrôler l’esprit des morts à la perfection… Et puis, il était sensé se protéger en cas d’attaque, et non pas provoquer celle-ci… C’était un peu la merde.


"Si vous tenez à imiter ma façon de penser, préférez le terme de "roturier" tel que vous. C'est beaucoup plus adapté. Je n’aurais pas la prétention de vous qualifier de gueux comme ça."

Cette remarque ne plaisait pas tellement à Kris… Il était lui même, le fait de ne pas avoir croisé de type de cette trempe depuis un moment le rendait davantage enthousiaste, quelque chose de rare venant de lui d’ailleurs… Et puis, si le type en face à l’air de vous menacer avec une véritable forêt de lances de glaces, vous feriez quoi ? Sûrement pas rester planter là à attendre que la neige se change en pluie… D’ailleurs, les armes glacées tombèrent, le bruit de leurs fracas résonant dans les alentours. Le blizzard retrouva également sa puissance habituelle. Qu’est-ce qu’il faisait… ?


"Attaquer quelqu'un moi? Vous appelez cette esbroufe une attaque? C'est qu'il vous en faut peu, au roturier. Aucune subtilité... et aucune diplomatie non plus d'ailleurs. Vous vous tenez ptêt à vous battre parce que c'est la seule chose que vous sachiez en bon roturier sans éducation? Ou bien vous êtes juste agressif et impulsif?"

…quel ton bien insolent. Okay, suite à cette prestation, il ne l’avait peut être pas attaqué mais… Les golems de glaces lui ayant tendu précédemment une embuscade ressemblaient bien trop à cet Ice, autant physiquement que vocalement, pour pouvoir prétendre le contraire. Il avait belle gueule…L’obscurité de la nuit revint subitement à la normale. En même temps, les trois loups disparurent totalement dans l’ombre, hurlant lugubrement. Mieux valait éviter le véritable combat avec ce gars et tenté de se faire un nouvel allié puisque l’occasion se présentait… Déjà que le jeune homme n’en avait pas des masses dans cette dimension.
Le visage de Kris redevint alors aussi glacial qu’il l’était d’habitude, il lâcha alors ses katanas qui disparurent dans des émanations ténébreuses avant même de toucher le sol. Il fixa son interlocuteur, soupira et lui répondit.


"Lorsqu’on envoie des clones de glaces tendre une embuscade à quelqu’un, ce n’est pas une agression peut-être ?... Je me demande qui manque d’éducation ici… Fit-il d’un ton assez ironique. ‘fin bref… Comme je vois vous n’aviez l’intention de m’attaquer suite à cette superbe prestation faite seulement vous faire remarquer apparemment, veuillez m’excuser pour ma conclusion trop hâtive…"

Il termina donc sa déclaration sur un ton froid.
Tandis qu’il fit une légère courbette en guise d’excuse, il sentit le gel sur sa blessure… Quelle plaie. Il posa vivement sa main là où il se fit mordre, serrant les dents… Il faudrait que, prochainement, il pense à se faire confectionner des protections. Il allait faire un bandage, déjà. Mais avant, il voulait voir quelle était la réaction de l’empereur vis à vis de celui qu’il appelait "roturier".

Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Sam 24 Juil - 12:39

 Kurayami abandonna alors ses sabres et les laissa tomber dans la neige. Sans explication aucune, ils se volatilisèrent avant même de s'y enfoncer. Drôle de pouvoir. Ice était curieux d'en savoir plus vu qu'à priori le garçon semblait prêt à discuter. Les loups aux abord de son périmètre disparurent brusquement. Cela inquiétait un peu le Givré de ne plus les sentir de la sorte, mais s'ils approchaient, il ne manquerait pas de le remarquer. Il n'y prêta pas plus d'attention que cela. En revanche il nota que le visage de son interlocuteur était plus froid encore que le sien. Enfin, dans le cas présent cela ne présentait rien d'extraordinaire, mais tout de même.

- Lorsqu’on envoie des clones de glaces tendre une embuscade à quelqu’un, ce n’est pas une agression peut-être ?... Je me demande qui manque d’éducation ici… Fit-il d’un ton assez ironique. ‘fin bref… Comme je vois vous n’aviez l’intention de m’attaquer suite à cette superbe prestation faite seulement vous faire remarquer apparemment, veuillez m’excuser pour ma conclusion trop hâtive…

 Il effectua une révérence pathétique de maladresse avant d'empoigner son bras. De la douleur? Ma foi, Ice n'en avait cure. La réponse reçue n'était pas vraiment celle escomptée, mais tant pis, il allait faire avec. Après tout il n'avait pas tellement le choix. Ce garçon était intéressant. Enfin, ses capacités, surtout.

- Hein? Une embuscade? Allons allons, je ne cherchais qu'à m'amuser. À vos dépend certes mais ça ne partait pas d'un mauvais sentiment. Vous n'imaginez même pas à quel point il peut être barbant d'être Empereur, soupira-t-il. J'ai bien le droit de m'amuser un peu quand je sors. Et surtout quand je découvre de nouveaux horizons. C'est joli ici, vous ne trouvez pas? Il parait qu'un vieux manoir abandonné traine dans le coin... S'il est vraiment vide je vais peut-être me l'arroger. Ce sera une excellente résidence secondaire. Loin du bruit des plaines et du reste.

 Il s'approcha des restes du feu de camp de de Kris et s'y assit. Comme s'il y avait encore des flammes. Il regarda les cendres, taches grises dans la neige blanche qui recouvrait déjà le tout, et se retourna vers le garçon.

- Alors... Kurayanami c'est ça? Vous faite quoi ici, vous?

 La même chose que lui? De l'exploration? De la curiosité? Pas impossible, mais autant en avoir le coeur net. Si ça se trouve il était mieux renseigné qui lui sur ce que pouvait abriter la région. Toutes infos étaient bonne à prendre.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Lun 2 Aoû - 3:48

"Hein? Une embuscade? Allons allons, je ne cherchais qu'à m'amuser. À vos dépend certes mais ça ne partait pas d'un mauvais sentiment. Vous n'imaginez même pas à quel point il peut être barbant d'être Empereur, " soupira-t-il. "J'ai bien le droit de m'amuser un peu quand je sors. Et surtout quand je découvre de nouveaux horizons. C'est joli ici, vous ne trouvez pas? Il parait qu'un vieux manoir abandonné traîne dans le coin... S'il est vraiment vide je vais peut-être me l'arroger. Ce sera une excellente résidence secondaire. Loin du bruit des plaines et du reste."

Kris acquiesça les paroles d'Ice avec un simple hochement de tête. Il est vrai que le métier d’empereur ne devait pas être quelque chose de très palpitant tous les jours... Le jeune homme avait d’ailleurs beau être chef de son village dans sa dimension, celui-ci étant souvent absent et toujours à la découverte du monde et de terres inconnus, ses adjoints s'occupaient généralement de tout quand il n’était pas là. Le fait qu’il ne soit pas tout le temps chez lui n’était donc pas réellement un problème, ses suppléants étant dignes de confiances et loyaux envers Kris.
Enfin bon… C’est bien pour ça qu’il n’allait pas lui en vouloir de « s’amuser » de cette manière… Pour cette fois du moins.


Tandis que l'empereur s’installa près des cendres de l'ancien feu de camp, le jeune homme attrapa son sac posé à l'entrée de sa tente puis s’assit en tailleur, face à sa nouvelle connaissance. Il en tira un bandage ainsi qu’un flacon contenant une sorte de potion, celle-ci avait d’ailleurs directement été concoctée à la boutique des sorcières du marais. Normalement, cette chose était sensée désinfecter ainsi que permettre une guérison rapide des blessures… D'après celles qui l’ont produit... Pendant ce temps, Ice prit la parole.

"Alors... Kurayanami c'est ça? Vous faites quoi ici, vous? "

Tandis qu'il sortait sa main ensanglantée de la morsure qu'il avait subi sur son autre bras, Kris fixa deux secondes l'empereur d’un œil anxieux... Kurayanami...? Il avait changé la terminaison de son nom de famille… Parce qu’il le considérait déjà comme un ami ou quoi ? Nan, il devait le taquiner ou le tester… Mais bon.

"…"Kurayanami"...?"

Il le fixa encore quelques secondes, puis se résigna à attraper un mouchoir en tissu de sa veste, essuyant ensuite le sang qui avait coulé sur sa main ainsi que sur sa blessure avec. En même temps, il répondit à la question dans laquelle il avait placé ce surnom.

"Sinon… Pour répondre à votre question, disons que j’aime découvrir le monde…" Il ouvrit le flacon contenant la mixture et l’appliqua sur sa blessure tout en continuant. "Je ne suis pas d’ici et je trouve qu’Hyrule et Termina sont de très belles régions. Ce lieu est l’une des seules terres que je n’ai pas encore explorées dans ces royaumes… Excusez moi quelques secondes…"

Il rangeât la petite fiole et prit le bandage qu’il tint d’une extrémité avec les dents afin de pouvoir le dérouler facilement. Une fois cela fait, le jeune homme lâchât le bout qu’il tenait à l’aide de sa mâchoire et commença alors à l’enrouler autour de son bras. Il reprit tout en continuant son geste avec grand soin.

"Ce manoir doit être encore à quelques bonnes heures de marches. On peut aussi le rejoindre beaucoup plus rapidement en glissant sur des sortes de planches, vu qu’il se trouve plus bas dans la montagne…" Il finit son bandage tout en pensant que cette manière de rejoindre le bâtiment perdu lui plaisait bien…Tout en continuant, il rangeât le flacon et le mouchoir. "Par contre, quant au fait qu’il soit désert, je n’en suis plus si sûr. J’ai vu une fumée s’élever en sa direction… Il est possible qu’il soit déjà habité apparemment…"

Kris bougea alors son bras afin de déterminer si son bandage tenait correctement. Apparemment, oui... De plus, il lui semblait que la douleur était moins forte, probablement la potion qui faisait déjà son effet…
Soudain, il eut une idée. Les deux hommes avaient bien en commun cette même destination qu’est le manoir des Pics Blancs, non ? Le garçon reprit la parole, sa voix ne laissant toujours quasiment transparaître aucun sentiment. Une vraie face de bluff.


"Hum… Donc, Ice… Et si nous explorions ensemble cette bâtisse ? Elle m’intrigue également, autant par certaines rumeur à propos de celle-ci que j’aimerais vérifier que par sa structure… J’ai aussi entendu dire qu’elle était plutôt dangereuse... Je pense que nous avons tous les deux les capacités de faire la visite de ce lieu seul, mais autant rendre la tâche plus simple…" Il baissa légèrement la tête et chuchota, sourire narquois aux lèvres, exprimant ses pensées à voix hautes. "Et puis ça ne me fera pas de mal pour une fois… Ça pourrait même être marrant…" Il releva son visage, un simple sourire s’y affichant. "Est-ce que ça vous va?"

Ce n’était pas dans ses habitudes de demander des choses comme ça, mais il avait bien besoin de se faire des alliés dans un monde où il n’en a pas… Et puis ça le changerait d’air d’être accompagné. Ça pourrait être marrant après tout… Non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Sam 21 Aoû - 21:35

 S'il avait relevé qu'Ice l'avait délibérément appelé Kurayanami, il n'en avait toutefois pas dis grand chose. En voilà qui avait bien peu d'amour propre s'il se fichait que l'on écorche ainsi son nom. Tant mieux. Il ne se braquerait pas pour rien, au moins. La fierté déplacée n'attirait généralement que des ennuis. Il l'écouta répondre en bandant son bras blessé. Il était donc, comme lui, un explorateur d'un autre pays qu'Hyrule et Termina. Et à l'entendre, ils avaient tout deux vu beaucoup de pays, ces Massifs récemment découvert représentant la dernière régions ou ils ne soient pas allés. Il établissait le Manoir comme étant à quelque heures de marche. Le Givré soupira, comme s'il comptait y aller à pied, pressé qu'il était, l'air de rien. Il se rendit compte qu'il avait soupiré pour rien quand Kurayanami aborda l'idée que lui même caressait. S'y rendre en snowboard. Bien qu'il ne le formula pas de cette manière, ses paroles étaient plutôt claire. Ice sourit. Un sourire pour les quelques cendres grises qui ne s'étaient pas encore faite engloutir par la neige. Un sourire qui s'étira un petit peu plus lorsqu'il apprit que le Manoir n'était pas abandonné.
 Tout cela excitait sa curiosité.
 Alors son camarade suggéra de visiter les lieux à deux puisqu'après tout, leur destination étant commune, pourquoi faire bande à part, désormais?

- Hmmm. Fit le Givré d'un air pensif.

 L'idée le séduisait. Découvrir des lieux seul avait beau être intéressant, une seconde paire d'yeux pourrait voir des choses qui lui échapperait, ou bien voir ces même choses sous un autre angle. La dangerosité du Manoir ne l'inquiétait pas outre mesure. Il en avait vu d'autres. Beaucoup d'autres... Et puis cette adrénaline provoqué par l'exposition au danger... autant il ne la cherchait pas toujours spécialement, autant il y avait des moments, des moments comme maintenant, ou il la recherchait désespérément!

- Bien. Dit-il en se levant d'un coup.

 À pas lent et crissant sur la neige, il se dirigea vers le bord de la falaise. La lune éclaire faiblement et le blizzard soufflait fort, mais en plissant sa pupille d'aigle et en se concentrant un peu, Ice pouvait voir le manoir, loin en contrebas. Il tendit les bras, en croix, et de la glace apparut au niveau de chacune de ses mains. Lentement, elle s'étira vers le sol, s'aplanit, se lissa, prit forme et finalement craqua nettement. L'Empereur tenait désormais dans ses mains deux parfaite planches de snowboard qui brillaient à la pâle lumière de la l'astre de la nuit. Il se retourna vers Kuyanami et lui lança une planche.

- Alors Kurayanami, clama-t-il à voix haute, vous vous débrouillez en snow? Vous êtes prêt à partir tout de suite ou tenez vous à votre nuit de sommeil?

 Il y voyait plutôt bien dans le noir. Ça Ice en avait l'intime conviction. Quand à dormir... Et bien quelque part il espérait que la visite rapide du manoir soit courte et qu'ils puissent même dormir sur place. Il risquait de terminer la nuit très fatigué, autrement...

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 26 Aoû - 4:52

Suite à la demande du garçon ténébreux, l’empereur réfléchi quelques secondes avant d’acquiescer la proposition qu’il venait de lui faire. Kris l’observa se relever et s’approcher de la longue descente… Le jeune homme se leva aussi, se disant que l’option extrême ne serait probablement pas possible, étant donné que rien ne pouvant être utilisé comme un snowboard ne se trouvait dans les alentours. Pensées qui disparurent presque aussi vite lorsqu’il vit Ice former des planches parfaites pour le sport auquel ils voulaient s’adonner… Hum… Les pouvoirs de glaces peuvent s’avérer bien pratique tout de même et pour diverses situations… Intéressant.
Kris attrapa le snowboard que l’empereur venait de lui envoyer, empereur qui d’ailleurs prit la parole.


"Alors Kurayanami!"…ce surnom agaçait déjà Kris, d’autant plus qu’Ice l’avait déclaré en y appuyant bien le ton sur celui-ci, ce qui n’était pas pour plaire au jeune homme… "Vous vous débrouillez en snow? Vous êtes prêt à partir tout de suite ou tenez vous à votre nuit de sommeil?"

Sa nuit de sommeil, il pouvait bien s’en passer justement. Après tout, l’une des facultés qu’il avait acquise depuis son pacte avec le démon faisant aujourd’hui parti de lui est bien de pouvoir passer de nombreuses nuits blanches sans ressentir la moindre fatigue… Il n’était pas encore à plat, donc la nuit de sommeil pouvait encore attendre, au moins… Encore quelques jours disons. Quant au snowboard… Kris n’en avait fait que peu, mais cependant, il était fort probable qu’il soit d’une grande expérience en cette matière. Comment ça ? Tout simplement parce qu’il pratiquait, non pas du snowboard à proprement parlé, mais du sandboard. Les gigantesques dunes de sables présentes dans le désert d’où il venait étaient un excellant moyen de s’adonner à ce sport extrême qui, même si ne se pratiquant pas en montagne, n’en était pas moins dangereux et donnait son lot d’adrénaline à Kris. Il esquissât un sourire narquois et répondit au givré.

"J’en ai déjà fait, pas des masses, mais ça devrait aller. Sinon, je peux très bien me passer de mon sommeil, vu que j’en ai déjà très peu."

Le jeune homme se dirigea au bord du précipice puis se plaça sur sa planche, prêt à « décoller » à tout moment. Il regarda l’horizon, mais surtout, la longueur de la pente qui s’étalait fasse à lui… Tous simplement… Gigantesque. Ses lèvres dessinèrent un sourire… Cette glissade allait être un véritable plaisir : elle allait donner beaucoup de sensation forte, un bon lot d’adrénaline dont il n’avait pas eut droit depuis un petit moment… Il aimait ça !
Cependant, il repensa à un détail, moindre certes, mais qui l’agaçait fortement. Les traits de Kris reprirent durant un instant une expression glaciale, observant Ice du coin de l’œil, et annonça d’une voix toute aussi froide que son visage.


"Au fait… Je préfère vous prévenir : arrêtez de m’appeler par ce surnom ridicule que vous avez choisi de me donner… Je pense qu’on risque de ne pas du tout s’entendre sinon…"

Finalement, il reprit un sourire malicieux suite à un léger soupir.


"Prêt pour la descente en enfer?"

En tous cas, lui l’était. Et il n’attendait qu’une chose : que cette descente commence au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 26 Aoû - 14:09

 Bien, il se débrouillait donc, s'il ne mentait pas. Et dans ce cas là, après avoir affirmé que ça irait, qu'il ne compte pas sur le Givré pour aller le ramasser. Ice adorait le snow. C'était pour lui un moment de pure extase. Il se souvenait encore de sa superbe descente au Pic des Neiges. Bon, ce jour là, il avait quitté "la piste" et fait un espèce de saut qui lui avait retourné les tripes. Une sensation jouissive, avec le recul, même si sur le coup... N'empêche, ça avait du être un véritable coup du destin. Ce jour là, il avait trouvé une grotte très sympathique à laquelle il lui arrivait encore de se rendre aujourd'hui, les rares fois ou le Sommet de la Forteresse de Pierre n'était pas assez calme. Et bientôt, peut-être s'y rendrait-t-il plus souvent. Il soupira à cette perspective qui lui procurait des sentiments mitigés, puis chassa tout ça quand Kurayanami reprit la parole.

- Au fait... Commença-t-il d'une voix froide. Arrêtez de m’appeler par ce surnom ridicule que vous avez choisi de me donner… Je pense qu’on risque de ne pas du tout s’entendre sinon…

 Ice se tourna vers lui, impassible. Le visage de son interlocuteur l'était tout autant, avant de muer brusquement en un sourire plein de malice.

- Prêt pour la descente en enfer?
- Un enfer? Ça? Reprit le Givré, surprit. Allons, pour moi c'est plutôt la descente vers un lieu plein de promesse. Dit-il avec un petit sourire narquois.

 Sur quoi il recula à pas lent. La lune brillait et le blizzard mugissait. Il perdrait surement son camarade de vue durant la descente. Bah, s'il arrivait avant lui, Ice espérait qu'il aurait assez de jugeote pour l'attendre en bas. Tout en espérant ne pas avoir lui même donné l'impression qu'il partirait sans l'attendre. Et puis il ne voyait pas en quoi Kurayanami était ridicule. Lui il aimait bien ça. Ah la la, les gens d'aujourd'hui, tous si bornés sur un nom. Ce n'était pas comme s'il s'en servait comme une raillerie, après tout. Mais le garçon ne semblait visiblement pas comprendre ça. Une fois reculé de deux ou trois foulée, il s'adressa de nouveau à son compère.

- Faite votre course comme vous le souhaitez et profitez en bien. Recommanda-t-il. Parce que la remonté sera beaucoup plus ennuyeuse. Si bien sur nous remontons un jour. Ajouta-t-il ironiquement. Attendez moi en bas, ou bien vous attendrai-je moi. On verra bien.

 Sur quoi, sa planche de glace toujours à la main, il s'élança! À hauteur du garçon, il lui lâcha d'un ton quelque peu las.

- Un surnom n'est pas toujours employé dans le but de railler...

 Il se lança alors dans le précipice, jeta sa planche devant lui et retomba dessus, de profil. Il lâcha un "YA HAAAAAA!" et sa descente débuta alors vraiment! La sensation de vitesse était grisante, le vent fusait à ses oreilles, la neige qu'il se prenait dans la figure était délicieusement froide, la pénombre ne lui permettait pas d'y voir loin, l'obligeant à déployer d'autant plus d'attention, augmentant délicieusement le risque. Un obstacle, il se pencha pour l'esquiver. Une bosse, il la prit et se retrouva en l'air ou il tourna sur lui même avant de retomber. C'était trop bon. La pente chutait se révéla soudainement plus raide en avant. Ice sauta et exécuta un Back Flip avant de retomber, plus penché que jamais. La vitesse était à ce moment extraordinaire! Des bosses partout. Il se pencha presque à l'horizontale pour enchainé deux virage, à gauche puis a droite, pour attraper une bosse. Au court de son saut, il réalisa un Indy Nose Bone (Genoux replié en arrière, une main qui attrape le milieu de la planche) tout en levant l'autre bras en avant et en pivotant sur lui même. Figure enchainé par un Nose Grab conjugué à un 360° (1 tour sur soi même). Il attérit de manière un peu chaotique et manqua presque de perdre son équilibre, car à pleine vitesse. Il vit alors le summum.
 Le manoir s'apercevait au loin, déjà. Mais il fallait franchir un énorme précipice, avant...
 C'était trop beau. C'était l'occasion d'enchainer tricks sur tricks. Et surtout... surtout de réaliser le mythique 1080°! Avec un sourire carnassier, il modela devant lui un tremplin de glace qui devrait le propulser assez haut pour franchir le vide, car s'amuser c'était bien beau, il fallait surtout songer à passer. Il était désormais sur le tremplin. Sa planche de glace parfaitement lisse, au contact du tremplin de la même matière, sembla encore accélérer, et il se retrouva enfin en l'air!

 Il débuta sobrement avec un 180° pour changer de profil. Continua sur un double Back Flip pour apprécier le monde qui l'entourait, à l'endroit comme à l'envers. Enchaina sur un Stiffy (jambe tendu en avant) tout en refaisant un 180° pour se remettre dans son bon sens. Il s'autorisa un nouvel Indy Grab comme tout à l'heure et enfin, se prépara. En position de base (Goofy pour Ice) il tourna son buste au maximum vers la droite, et brutalement, projeta tout son poids vers la gauche! Un tour. Deux tours... et de TROIS TOURS!
 Il l'avait fait, le 1080°!
 Exultant, il toucha terre et s'arrêta en dérapant. Projetant une giclée de neige devant lui. Kurayanami n'était pas encore là. S'amusait-il lui aussi? Il se tourna vers le manoir dont l'une des fenêtre était illuminée par une lueur orangée dansante. Du feu? Un pont le séparait encore de la batisse. Une fois son compère arrivé, ils s'y engageraient.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Mer 27 Oct - 23:58

"Un enfer? Ça? Allons, pour moi c'est plutôt la descente vers un lieu plein de promesse." Dit-il avec un petit sourire narquois.

Plein de promesse ? C’est ce que nous verrons… A vrai dire, les deux hommes se lançaient en plein dans l’inconnu. Mais dans un sens, plus loin dans la montagne signifiait qu’il y ferait plus froid, non ? L’enfer était également possible après tout, du moins pour le plus frileux des deux qui pensait ça… Et personne ne doute de qui il s’agit, n’est-ce pas ?

"Faites votre course comme vous le souhaitez et profitez en bien. Parce que la remonté sera beaucoup plus ennuyeuse. Si bien sur nous remontons un jour. Ajouta-t-il ironiquement. Attendez moi en bas, ou bien vous attendrai-je moi. On verra bien."

Kris allait probablement avantager la sensation de vitesse aux tricks, même s’il n’allait pas les laisser de côté pour autant… Le paysage défilant avec furtivité et la sensation de pénétrer l’air, d’aller plus vite que le vent lui donnait de grands frissons et une chose était sûre : il adorait ça. Quant à La remonté, il ne s'en préoccupait pas vraiment pour le moment...
Alors qu’il s’apprêtait à prendre un peu d’élan afin de s’élancer, il entendit la voix de l’empereur qui lui, partait déjà.


"Un surnom n'est pas toujours employé dans le but de railler..."

…ouais mais non. Kris ne l’avait pas pris tel une raillerie, il n’aimait tout simplement pas qu’on lui donne des surnoms… Du moins lorsqu’il n’avait aucune proximité avec la personne qui se décide à lui en donné un… Enfin bref, il haussa juste des épaules.

Planche en main, il était prêt pour la descente… Un sourire narquois s’afficha sur son visage… Il s’élança !

A peine avait-il commencé sa course qu’il replia ses jambes afin de prendre de la vitesse. Le paysage défilait aussi vite de la lumière, il recevait une véritable bouffé d’air qui le faisait frissonner… Il adorait ça ! Bien qu’il faisait noir, il pouvait se permettre une grande vélocité grâce à sa vision nocturne. Ainsi, il se permit de faire de longs slaloms entre les arbres ainsi que de prendre les virages les plus serrés à toutes allures.
Lorsque de petites bosses se présentaient à lui, il profitait pour changer le sens de la planche lors d’un léger saut, pivotant sur lui même à 180°. Continuant à une vitesse hallucinante, il prit quelques longs virages à l’horizontale avant de s’autoriser plusieurs slides plus ou moins longs sur des troncs d’arbres arrachés. Il se permit par la suite un double Back Flip mêlé à un Indy Grap suite à une bonne bosse, ainsi qu’un 720° (deux tours) désaxé mêlé d’un nose grab. C’était jouissif !

Kris était maintenant à une vitesse faramineuse, cela provoquant simplement un grand sourire sur son visage. Un dernier obstacle se présenta alors face à lui : un très grand précipice. Rien ne faisant office de tremplin n’était en vue. Malgré la grande vitesse qu’il avait, cela ne serait pas suffisant pour le traverser, mais cependant il avait une solution : une sorte d’énergie fut visible autour de lui, intensifiant son aura… Il utilisait sa technique Dans des Loups, décuplant son agilité et sa vitesse (non celle de sa planche). Il se rapprochait du bord, de plus en plus, il y était presque…
Sa planche s’élança alors dans le vide ! Kris gardait un bon appui sur sa planche et, au moment ou celle-ci allait commencer à retomber vers le sol, il sauta, s’élançant de toutes ses forces de son bolide glacé qui tombait maintenant dans le vide. C’est de ce bond tout aussi faramineux que le garçon réussit alors à se réceptionner sur la terre ferme, à seulement quelques mètres du bord… Ce fut tout simplement géant ! Il y avait bien longtemps qu’il n’avait pas ressentit autant d’adrénaline ! Il avait adoré cette descente, il fallait qu’il remette ça un jour ! Le pouvoir qui lui permit de bondir plus loin qu’il ne l’aurait put normalement se dissipa, et l’aura l’entourant disparut…
Le manoir était maintenant juste en face de lui, cependant, Ice n’était toujours pas arrivé… Bon, il n’avait plus qu’à l’attendre, il ne devrait pas tarder à moins qu’il n’aille aussi vite qu’une limace... Celui-ci se percha sur un arbre duquel il se coucha sur la plus grosse branche.

Une ou deux minutes passèrent, et il aperçut alors de l’autre côté du précipice… Un tremplin de glace se former ? Ouais, c’était bien ça ! Et le givré s’en suivit d’un saut exceptionnel et d’un enchaînement de figures des plus… Waouh. Kris n’avait pas d’autre mot en tête, ce fut tout simplement superbe. Il termina donc sa course en toute beauté…
Une fois correctement à terre, celui-ci n’aperçu pas son nouveau compagnon. En même temps, il n’allait pas s’amuser à chercher dans les arbres aux alentours, et encore moins en pleine nuit…


"Hé ben ! Superbe figures, bravo ! Je vous félicite ! Je ne pense être capable de ça."

Kris descendit de l’arbre d’un bon et observa l’empereur de ses yeux fluorescents. Un sourire narquois s’afficha sur son visage.

"Il semble cependant que je vous surpasse en vitesse ! Il s’approcha d’Ice. Bon… Maintenant, nous pouvons découvrir cette demeure "pleine de promesse" ! Nous sommes là pour ça après tout !"

Il se retourna alors vers celle-ci. De côté par rapport à Ice, il s'adressa de nouveau à celui-ci, son ton ainsi que son visage devenant plus froid.


"Au fait… Ce n’est pas que je trouve le surnom que vous m’ayez donné insultant, mais je n’apprécie simplement pas que l’on m’en donne… Surtout lorsqu’il s’agit d’une personne avec qui je n’ai aucune proximité."

Il observa alors le manoir dont l’une des fenêtres était éclairé... Il s’agissait d’une belle et bien grande demeure en effet. Y aurait de quoi explorer… Kris commençât alors à mener le pas vers l’entrée.
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Sam 11 Déc - 14:12

 Alors comme ça Kurayanami était arrivé avant lui. En avouant n'être pas aussi technique que le Givré, cependant, et en ayant perdu sa planche, remarqua-t-il aussi. Si elle n'avait pas été en glace, il aurait pu le vivre comme un manque de respect. Après quoi il s'exprima, songeant être plus rapide que lui. Ah la la, à les entendre, ils étaient tous plus rapide que lui. Les gamelles sur un sol gelé n'en était que plus belle. Et puis ça n'avait pas été une course, après tout. Finalement il termina sur le fait que son surnom ne lui plaisait pas. Bah, Ice écorchait délibérément son nom, après tout. C'était normal. Après, la proximité, c'était autre chose, le Givré fit un pas vers lui.

- Et selon vous, on est pas proche là, Kurayanami? Lui dit-il nez à nez.

 Il s'en alla vers le Manoir en souriant. Il aimait bien jouer sur les mots et il sentait intimement que cette remarque ne lui plairait pas. Il se retourna, écarta les bras ;

- Bref, en route. Cette bâtisse attise ma curiosité plus encore que vous.

 Sur quoi il fit de nouveau volte face et se remit en marche vers le Manoir. Un long et fin ponton de glace traversait un autre précipice pour y accéder. Derrière, et autour, il ne semblait y avoir que des collines presque infranchissable, mais qu'il s'avèrement surement excitant de gravir. Cette vision d'une demeure imposante aux allures de Château, enfoncé et dans une sorte de vallée avec une unique voie d'accès fragile et et donc avantageuse a défendre lui rappela la Forteresse d'Ikana. Son chez lui. Et ici c'était son élément, et ça ressemblait à son chez lui. C'était plus encore son chez lui. Un sourire fendit son visage tandis qu'il franchissait le pont de glace en prenant garde de ne pas glisser. Sa cape tourbillonnant violemment sous l'aggrésivité du vent menaçait de lui faire perdre cet équilibre si précieux. Mais il parvint finalement sans soucis à la l'imposante porte de bois massif. Etonnament bien conservée d'ailleurs, là ou certaine partie de la demeure s'étaient carrément écroulées.
 Sans s'appesantir plus longtemps, il poussa le lourd panneau de bois.
 L'ouverture de plus en plus grande avalait de grandes goulées de neige tourbillonnante, telle un homme remontant à la surface de l'eau après être resté en dessous plus que de raison. L'Empereur pesait de tout son poids sur la porte qui ne s'écartait qu'avec force grincement sinistre, puis brutalement, elle céda totalement sous son poids, s'affalant, le Givré sur elle! Ice se releva, le nez un peu blanc, s'épousseta et examina un court instant les gonds de la porte. Ils étaient cassés net. Et surtout, ils étaient rugueux, de couleur marron orangés. Rouillés de chez rouillés, en d'autres termes. Pas étonnants qu'ils aient cassés, songea-t-il. Il vit Kris arriver. D'un geste nonchalant de la main, le Maitre de Glace lui montra les gonds pour justifier à la fois sa chute et la porte par terre, puis il l'invita à avancer. Le seul hall était immense et Ice dut bouger la tête dans toute les directions pour en saisir l'ampleur. À quelques mètres devant eux s'élevait un gigantesque escalier qui, à mi hauteur, se séparait sur la droite et la gauche. Le coté gauche en était hélas effondré. Mais cela importait peu. Les deux rejoignaient l'étage supérieur. Même si d'en bas l'Empereur distinguait clairement l'état de délabrement avancé des lieux. Le sol en était en effet régulièrement effondré par endroit. Il se demanda même un instant s'il était prudent de monter là haut.

 Il y avait quelque chose de magique à voir que la neige portée vent qui s'engouffrait par l'encadrement de la porte filait par chacune des ouvertures du hall. Ça ne rentrait pas que par la porte, pour être exact. Mais également par des fenêtres désormais absente et des vitres brisées. Le Givré dénombrait cinq ouvertures par lesquelles la neige s'échappait du hall. Deux filets tourbillonnants s'échappaient à leur niveau, sous les escaliers qui partaient à l'étage. Trois autres courant montaient. L'un partait droit devant, les autres partaient de la même manières que ceux du dessous, sur les cotés. Il désigna les cinq courant à Kris d'un geste assez négligeant.

- Alors Kris, par ou voulez vous commencer? Cet étage ou celui du dessus? Demanda-t-il d'une voix affable.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Dim 24 Juil - 2:21

"Et selon vous, on est pas proche là, Kurayanami?" Me dit-il nez à nez.

…ha.ha.-ha ! Plaisanterie à mourir de rire ! Super le jeu de mot mon très cher empereur ! De ton point de vue, tu devais voir à quel point cette blagounette m’a plu, n’est-ce pas ? A moins que mon expression ne s’avérait que trop sévère pour que tu puisses t’en rendre compte, hu ?... Non non, ne t’inquiète pas… Je ne cachais pas mes sentiments tendis que tu te retournais avec un sourire prétentieux montrant clairement ta satisfaction…
Il se tourna de nouveau vers moi après quelques pas et… écarta les bras.


"Bref, en route. Cette bâtisse attise ma curiosité plus encore que vous."

Mouais... Et il s’en retourna de nouveau vers le manoir… Il faudra que je demande à quelqu’un si tous les souverains d’Hyrule et Termina ont cette manie d’en rajouter constamment des tonnes avec des gestuelles comme celle-ci tiens…
Je suivi Ice sur le pont, profitant du court temps de la traversée pour observer le paysage… Brrr… Vraiment, ces montagnes n’étaient pas faites pour moi, même si je devais avouer que la vue était tout de même assez impressionnante…

Et c’est pendant que j’observais les alentours (et grelottais en silence…) que j’entendis la chute de l’empereur qui s’affala sur la porte d’entrée sur laquelle il venait d’un peu trop forcer... Je m’avança légèrement et me contenta de le fixer, air blasé, après que celui-ci se soit rétamé… Il me montra du doigt les gonds de la porte, totalement rouillés afin de justifier sa chute… J’hochai la tête de droite à gauche en fermant les yeux suite après vérification de la cause de chute… Cette baraque n’était "pas fraîche", donc fallait s’y attendre un peu mon vieux… Pas la peine de me blâmer pour ce jeu de mot, je sais très bien que ça ne vole pas haut.

Le hall d’entrée de ces ruines était plutôt imposant… Armures massives dans le corridor, grands escaliers, blasons aux épées croisées déchirés, lourds lustres pendant au dessus de nos tête, tableaux aux personnages déteins et devenus non identifiables au fils des âges… Ce manoir possédait un aspect quelque peu impérial mais aussi militaire…
Seulement, ce lieu se caractérisait également par son état délabré... Une partie des escaliers effondrés, une partie du sol au pas de ceux-ci laissait place à de la glace, des vitres brisées… Au plafond… Enfin, plutôt entre ce qu’il restait de celui-ci et le toit en partie effondrés, nous pouvions apercevoir des Keeses Gelés, Chauves Souries de Glaces ou Saigneurs Givrés si vous préférez (non non, je ne ferais aucune comparaison avec mon compagnon) qui nichaient là-haut, trop éloignés pour nous remarquer.
Ça ne faisait aucun doute que ces petites bébêtes n’étaient probablement pas les seules de ce manoir et qu’elles n’allaient pas nous laisser nous balader tranquillement dans cette demeure où elles ont décidés d’élire domicile… Elles sont pas vraiment dangereuses, certes, mais assez enquiquinantes tout de même…

Enfin bref, plusieurs options s’offraient à nous : explorer l’un des chemins proposés par l’étage, ce qui pourrait ne pas s’avérer très prudent vu l’état de l’escalier, soit commencer par le rez de chaussé, tout simplement… Ice me désigna les différents courants qui s’engouffraient de part et d’autres dans le hall.


"Alors Kris, par ou voulez vous commencer? Cet étage ou celui du dessus?" Demanda-t-il d'une voix affable.

Je posa mon regard sur les escaliers et posa mon regard sur les escaliers.

"Mieux vaut éviter l’étage pour le moment… Ne prenons pas le risque de nous blesser à peine arrivé, cet escalier est dans un sale état, évitons de le détruire davantage qu’il ne l’est déjà… Vu la taille de la demeure, nous trouverons sans aucun doute d’autres accès pour le niveau supérieur de ces ruines…"

Je tournai la tête en direction de la porte au fond de la pièce, juste en face de nous, mise en évidence par deux grands chandeliers rouges de chaque côté de celle-ci.

"Commençons par là…"

Nous traversâmes le hall, passant par la partie du sol gelé, très glissant et je failli d’ailleurs tomber, afin nous rendre dans là pièce que je venais de citer…
J’ouvris la porte sans difficulté, grinça sous la poussé, puis invita Ice à passer…

En entrant dans cette salle, nous avions eu une petite surprise : nous nous trouvions dans un salon qui semblait plutôt bien entretenu… Le lieu était rangé, plutôt propre et des flammes réchauffaient cette pièce depuis la cheminée. Un tapis rouge recouvrait une partie du sol, quelques sièges de mêmes couleurs étaient placés de part et d’autre sur celui-ci. On pouvait également remarquer deux meubles remplis de livres à chaque extrémité de la salle, des blasons comme ceux de l’entrée ainsi que quatre tableaux suspendus au mur : on pouvait y voir le château d’Hyrule, la tour du jugement, des… Ouais, des chèvres bizarres je crois, et ce qui semblait être une représentation de Célestia… A croire que le manoir résulte bien d’une expédition menée par le passé dans les massifs.

Une fenêtre encadrant la cour intérieure meublait également le mur en face de nous. Par celle-ci, je pu apercevoir un Wolfos Blanc disparaître sous la neige ainsi qu’un Freezard ne ressemblant en rien à ceux que l’on trouve au Pic des Neiges de Termina… On aurait dit davantage un monstre extraterrestre que l’on peut apercevoir dans des bouquin, un « Sheegoth » par exemple, bêtes vivantes dans les terres de « Phendrana » sur une planète lointaine… A croire que nous étions en plein dans ces terres imaginaires…
Enfin bon, entre les Keeses, les Wolfos et ce Freezard…La découverte de ces ruines ne risquait pas de nous ennuyer !

Enfin, la pièce était parfumée d’une douce odeur de soupe qui semblait émaner de la porte à droite de la pièce… Il y avait également un autre accès du côté opposé, mais rien ne permettait de caractériser ce qui pouvait se trouver derrière.

"On dirait bien que cet endroit n’est définitivement pas si abandonné que ça…"

Je m’asseyais sur l’un des fauteuils qui s’avéra vraiment très confortable. Affalé, je m’étirai, positionnai mes mains derrière la tête et croisai les jambes. Hum… Ce siège dégageait une odeur plutôt animalière… J’esquissa un sourire narquois au givré :

"A croire que, même si nous avons sauté l’étape de la soupe, nous sommes les prochaines boucles d’or et que les trois ours sont partis se promener. Le ton de ma voix ainsi que mon visage prirent des traits amicaux. On dirait qu’il ne sera pas possible d’établir votre maison de vacance ici votre altesse.'

Bien sûr, j’annonçais ces phrases sans même savoir ce qu’était exactement les propriétaires de ces lieux ainsi que des intentions d’Ice quant à ce manoir…
Nous le saurions probablement assez tôt…
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 22 Déc - 0:12

 Après avoir balayé du regard la pièce dans laquelle ils étaient entrés, Ice s'était dirigé vers les murs qu'il avait examiné avec un certain intérêt. Les représentations des tableaux ne lui étaient pas inconnus. Si Toal et le Château d'Hyrule étaient des destinations connus d'à peu près tous, Celestia et la Tour du Jugement réclamaient en revanche d'avoir un esprit assez aventureux. Il fut étonné de voir que les quatre peintures semblaient faites de la même main. Hmm, la bâtisse aurait un nouveau vagabond pour occupant. Ainsi elle ne serait pas dépaysée, pensa Ice pour lui même. Le blason en revanche ne lui disait strictement rien. Peut-être une ancienne maison aujourd'hui disparue... Qu'importait. Qu'importait? Le présent. Il examina les tranches des livres sur une étagère. Plutôt intéressant, la plupart semblait traiter de la faune et de la flore locale. Ice en prit un qu'il feuilleta rapidement. Il n'y apprit pas grand chose, sinon que le vent pouvait ici revêtir plusieurs forme, plus ou moins dangereuse. Il ne retint que Furvent et Crivetz, deux vents apparemment exceptionnellement violent. Le Crivetz étant plus proche d'un blizzard. Il retint les noms en tant qu'éventuelles futures techniques de combat. Déjà qu'il devait caser un Fimbulvetr...
Kurayanami nota l'évidence, que l'endroit n'était pas tellement à l'abandon.

- Et bien tant pis. Rétorqua l'Empereur avec un haussement d'épaule. J'espère pour lui qu'il ne s'agit pas d'un quelconque brigand en revanche...

 Il referma le livre, qui claqua, un peu comme le Givré aurait fait claquer les os de cet imaginaire propriétaire. Il le rangea néanmoins avec soin à sa place. Si l'occupant des lieux était quelqu'un de décent, mieux valait se conduire correctement pour faire bonne impression. Mais sa bonne tenue trouvait ses limites dans sa curiosité. L'odeur de soupe se faisait plus insistante, comme si la mixture épaississait, se finalisait... Il pivota.

- Je vais voir ce qu'il se passe de ce coté. Annonça l'Empereur sans autre forme de procès.

 Sur quoi il se dirigea vers la porte qu'il ouvrit sans frapper. Décidé à avoir une surprise, il n'avait même pas tenté de sonder la pièce avant pour y détecter une quelconque forme de vie. Son périmètre était réduit au minimum. Celui qui exigeait le plus de réflexe. Sa main resta sur la poignée de la porte ouverte. Lui ne bougeait plus. Immobile, il regardait fixement ce sur quoi ses yeux venaient de se poser, en essayant d'en déterminer la nature.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 12 Juil - 5:38

" Et bien tant pis. Rétorqua l'Empereur avec un haussement d'épaule. J'espère pour lui qu'il ne s'agit pas d'un quelconque brigand en revanche..."

Ça ne risquait pas, étant donné l’odeur peu ragoutante qui se dégageait de ce siège… Odeur poussa Kris à se relever afin d'éviter de s'en imprégner, grimaçant légèrement, tandis qu’Ice rangeait le bouquin qu’il venait de feuilleter, se laissant lui guider par la bonne odeur de soupe.

"Je vais voir ce qu'il se passe de ce côté."

Tandis qu’il ouvrit la porte et resta figé sur place, le démon suivit et…

"Ho. Un yéti. Ça explique l’odeur…"

...analysa en moins de deux secondes la bête qui cuisinait tranquillement dans son chaudron, nullement impressionné. La chose se retourna.

"Oooooh ! Des humains ! Z'êtes venus explorer le massif du pic blanc? On n’en voit pas souvent arriver jusqu'ici ! Alors comme ça c’est l’odeur de ma bonne soupe qui vous a titillé les narines ?"

…Non. Pas vraiment non. Enfin si, ils étaient venus ici à cause de cette senteur qui poussa les deux hommes à vérifier ce qu’il se passait derrière cette porte par simple curiosité, mais il ne s’agissait pas vraiment de CETTE odeur à laquelle le jeune homme faisait allusion… Enfin bon, on suppose que ça ne serait pas très très poli de dire au propriétaire des lieux qu’il… Hum… Heu… Bon, soyons honnête, de lui dire qu’il pue quoi.

Kris avançai et fit signe Ice comme quoi il pouvait faire de même, la bête semblant inoffensive malgré sa carrure massive.

"Alors comme ça, vous êtes le propriétaire de ce domaine ?..."

Le yéti se frotta la tête.

"Pas seulement ! Ma ‘tite femme vit avec moi ! Elle devrait revenir d’ici peu du domaine Zora oùelle est partie chercher du poisson !"


"Je vois… Le jeune homme se rapprocha de l’oreille d’Ice. On dirait bel et bien que tu n'auras pas de petit chalet privé à la montagne…" chuchota-t-il avec une légère pointe de sarcasme.

Kris fit ensuite le tour de la pièce, jetant un œil aux différents ingrédients et ustensiles présents dans cette bien grande cuisine… Hum… Elle ne semblait pas très garnie en ingrédients… D’ailleurs, si son odorat ne le trompait pas, il lui semblait qu’il manquait encore quelques assaisonnements nécessaires à la soupe afin que celle-ci ne soit achevée.
Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 12 Juil - 13:12

 Ice ne bougea pas d'un centimètre, au début. Tellement la vue qui s'offrait à lui le laissais pantois. On aurait pu dire qu'il avait été victime d'un énorme bug tellement il s'était figé, comme gelé. Il réagit néanmoins aux premières parole du Yéti, prêt à lui renvoyer une cinglante réplique sur l'odeur de sa soupe et à le dégager vite fait. Quel respect pouvait-t-il bien avoir vis à vis d'une bête aussi stupidement grande? Si les humains étaient rare c'était seulement parce que la grande majorité des habitants d'Hyrule étaient des être normaux. Et des être normaux ne toléraient pas le froid, ou s'enfermaient dans le confort d'un quotidien connu, reconnu, et rassurant. Sauf que ce n'était pas le cas du Givré, ni de Kurayanami, d'ailleurs.

 M'enfin, le Givré voulait une surprise, il l'avait eut. Un yéti. Il sonda rapidement la bête. Elle ne dégageait pas grand chose. Nul pouvoir magique. Seules ses capacités physiques devaient, en adéquation avec sa carrure, être exceptionnelles. Mais vu l'intélligence limité dont sembler disposer le Yéti, ça ne serait probablement pas un problème que de le neutraliser en cas de besoin. Pendant que Kurayanami et le Yéti tapaient un brin de causette, il fit rapidement le tour de la pièce. Rien de particulier à signaler. La pièce était presque spartiate. Il apparut évident à l'Empereur que le Yéti ne savait rien cuisiner d'autre que sa soupe dans sa marmite. Ridicule, mais qu'attendre de mieux. Et puis Ice lui même n'était pas un cuisinier hors pairs. Il était capable de préparer l'évident ragoût de l'aventurier avec brio et de jauger avec efficacité de la cuisson de la viande qu'il attrapait, mais c'était bien tout. L'avantage de régner sur un Empire et qu'il pouvait s'en remettre à des spécialistes pour ce genre de choses. Il avança vers la gigantesque marmite et sauta lestement sur une caisse à côté afin de se retrouver à bonne hauteur. Ici l'odeur était terriblement forte.

- Pas seulement ! Ma ‘tite femme vit avec moi ! Elle devrait revenir d’ici peu du domaine Zora où elle est partie chercher du poisson !

 Ice, soudain avec une cuillère de glace dans les doigts, prit un peu de soupe que l'ustensile gelé ramena instantanément à bonne température et gouta la soupe. Il grimaça. C'était consistant, ça tenait au corps, mais quel manque de saveur! Un cuistot qui servirait ça à Ikana serait renvoyé sur le champs à ses leçons, rétrogradé apprentis, voire changé d'affectation. Il redescendit , et Kris lui murmura à l'oreille.

- On dirait bel et bien que tu n'auras pas de petit chalet privé à la montagne…
- Ça, c'est pas encore dit, Kurayanami. Rétorqua le Givré à voix basse, lui aussi.
- Et alors, cette soupe? Ajouta le jeune homme à hauteur de voix normale.
- Plate! Clama le Maitre des Glaces. Épaisse et chaude, pas trop désagréable en bouche. Mais sans saveur. Et je doute que du poisson suffise à relever le tout, au contraire même...
- Ah vous trouvez aussi... Dit piteusement le Yéti. Il me manque beaucoup d'ingrédient éparpillé à travers le manoir. Mais y'a beaucoup de monstre et... J'ai peur.
- Peur? Répéta Ice? Peur? Vu l'épaisseur de votre bras je pense qu'il n'y a rien que vous ne sauriez neutraliser.
- Vous iriez pour moi?

 Comme il ignorait la question précédente... Songea Ice. Il se demanda quel goût pouvait bien avoir cette soupe une fois terminée. Mais en même temps il n'était pas le toutou d'un Yéti. Ça aurait même du être plutôt l'inverse. Même s'il doutait que la créature puisse jamais devenir un bon majordome...

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Kris
Connu, et reconnu?
Connu, et reconnu?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 366
Age : 22
Armes favorites : Duo de Katanas
Attribut(s) élémentaire(s) : Ténèbres (100%)
Renom : 89

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Lun 16 Mar - 21:30

"Vous iriez pour moi?"

Difficile à croire qu’un gaillard comme celui-là puisse avoir peur de quelques monstres, sachant pertinemment qu’ils ne feraient très certainement pas le poids face à une bête de cette trempe… Puisqu'il fallait bien donner une réponse, Kris se résigna, haussant des épaules.

"J'imagine qu'on peut toujours récupérer ça au passage, pendant qu’on explore tant qu’à faire…"

Son regard se tourna vers Ice pour s'assurer que celui-ci n'avait aucune objection à formuler.

"Je dirais même que c'est une raison de plus d'explorer, Kurayanami. Mais j'ose tout de même espérer que nous trouverons de meilleurs butins...

Kris soupira. Il posa nonchalamment sa main droite sur la hache, son visage se teintant d’une expression l'étant tout autant.

"J’imagine qu’il faut que je me fasse ça ce nouveau surnom, hm ?"

Pour ce qu’il s’agissait de butins, il s’agirait probablement du lieu propice pour trouver quelques trésors oubliés. Mais en soit, cela n’intéressait pas le démon, c’était plus la sensation de découvertes de lieux inconnus et en découvrir davantage sur l’histoire d’Hyrule qui le captivait.

"On peut toujours commencer par là-bas." Dit-il désignant une porte au fond de la pièce.

Une fois celle-ci passé, les deux hommes purent découvrir une sorte de débarras avec tout un tas de caisses ainsi qu’un lac gelé. Le plafond effondré donnait sur la pièce du dessus, visiblement remplis de ces saloperies de chauves-souris glacées qui vous gèlent sur place au moindre contact. M’enfin, y en a un que ça ne devrais pas déranger…
Le milieu de la pièce était quant à lui gelé, comme un lac de glace s’étant formé là où les carreaux du sol manquaient, quelques mini-freezards y glissant insouciamment.


"Jusque-là, ça ne devrait pas être bien compliqué…"

Ni une ni deux, les mini-freezards n’urent le temps d’apprécier plus longuement leur lent patinage que d’un simple bras tendus, de nombreuses mini-lame de ténèbres les éclatèrent en mille morceaux.
Les bras derrière la tête, détendu, Kris avança yeux fermés vers le centre de la pièce.


"Bon. C’est que c’en serait presque ennuyeux pour le- WOAAAH !"

BAM ! D’une pate en l’air, le garçon glissa et se retrouva le cul par terre !

"Ouch…"

Visiblement, il n’avait pas pensé à s’équiper des bonnes chaussures afin d’éviter ce genre de catastrophe, ce qui rends de suite les choses moins ennuyeuses.

C’est se frottant la tête et quelque peu étourdis qu’il releva son regard vers le tas de caisses se disant qu’au moins, trouver quelques ingrédients pour la soupe serrait probablement moins périlleux que de marcher sur de la glace….

Revenir en haut Aller en bas
http://kriskura.deviantart.com/
Ice
La Givre Dansante
La Givre Dansante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4755
Age : 26
Armes favorites : Trident, Duo d'épées
Attribut(s) élémentaire(s) : Glace, et énergie neutre
Renom : 427

MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   Jeu 14 Avr - 20:26

- Pitoyable... Pensa le Givré pour lui même en observant Kurayanami glisser les quatre fers en l'air sur la moitié de la pièce.

 Il le sauva néanmoins négligemment de quelques Freezards qui comptaient visiblement profiter de sa chute pour en faire leur goûter. Il avança ensuite tout aussi négligemment sur le sol gelé, sans le moindre problème apparent, avec autant d'adhérence que sur de la moquette. En tant que Maître absolue des glace, c'était pour lui une formalité. Un devoir, même, geler le sol étant une de ses ruses favorites de combat.  Il rejoignit son compagnon qui avait déjà commencé à farfouiller les caisses et en sortait quelque chose d'orange et quelque peu ridé. Le voyant approcher, Kurayanami le leva en sa direction pour le lui montrer. Le Givré était sur le point de retrouver de quoi il s'agissait lorsque "TCHAC"!
 Le légume, un potiron plus précisément, explosa.
 Ice se retourna promptement! Il n'avait rien senti de particulier ici. Ou en tout cas d'assez proche pour pouvoir les attaquer d'une telle manière sans être repéré. Et que quelqu'un ou quelque chose soit capable d'une telle prouesse était extrêmement dangereux. Il plissa les yeux en voyant un chilfos.

- Et bien voilà, là ça devient intéressant. Murmura Ice, satisfait.
- Malgré qu'on ait failli mourir? Constata Kris?
- Une vie sans risque c'est une vie d'ennui, Kurayanami. Et c'est bien pour ça que je suis ici. Pour tromper l'ennui. Rétorqua l'empereur en ployant légèrement les jambes.

 Sur quoi il fonça vers le chevalier de glace. Un adversaire intéressant, jaugea Ice, mais cruellement en dessous de son niveau. D'autant que la glace, il connaissait. Et ça n'était pas parce que ces créatures étaient supposément de son élément qu'il allait s'inquiéter. Ps grand chose n'inquiétait l'Empereur d'Ikana, en vérité...

 Le Chilfos était plus grand qu'Ice, et le Givré lui faucha les jambes d'un revers de trident rapide et implacable. La créature s'abattit sur elle même dans une avalanche de débris. C'en était déjà fini. Ice soupira. Il avait manifestement eut tort d'espérer que...
"TCHAC"
 L'empereur se tourna vers le son du bruit. Le javelot glacé était planté tout proche de Kurayanami, sans l'être toutefois assez pour l'avoir visé lui. Ice se redressa après son soupir. Avait-il vraiment eut autant de chance? Il réduisit son périmètre à son stricte minimum. Il ne sentait même plus la présence de son compagnon de voyage mais désormais, sur un mètre, il percevrait tout, et ses réflexes le sauveraient de toute attaque surprise de ce genre. Tournant la tête, il pu observer un autre chilfos, mais celui-ci avait l'air différent. Ses "bords", si l'on pouvait dire, arboraient une couleur rouge sombre, proche de celle du sang. Et la lance qu'il faisait tournoyer avec vigueur indiquait une agilité bien supérieure à celle de l'amorphe créature qu'Ice avait éliminé d'un revers nonchalant. Il se tenait dans ce qui avait du un jour être une porte, bien qu'aujourd'hui il ne resta que deux pans de mur avec une énorme ouverture irrégulière au milieu.
 Le javelot s'envola. Ice esquiva d'un pivot.

- En voilà un d'un tout autre calibre. Il vous intéresse, Kurayanami?

 Le trident le démangeait. Mais le monstre avait l'air capable de choses intéressante, et il était curieux de voir comment Kurayanami gérerait un cryomancien. Fut-ce un chilfos.

_________________________________________________________

Pense tu être ce rival que j'attends depuis si longtemps? Invité
Thème de combat d'Ice : Choix assumé
Thème d'Ice : Seigneur de Glace
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Pics Blancs: de nouveaux horizons [PV: Ice]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux horizons en phase d'aplatissement terminale.
» De nouveaux horizons, de nouveaux démons [PS Portes]
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» De nouveaux horizons
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Hyrule :: Massif des Pic Blancs :: Les Montagnes-
Sauter vers: