Forum RPG Zelda
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fin d'une ère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iker
L'Ombre de l'Océan
L'Ombre de l'Océan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1373
Age : 24
Armes favorites : Dague, Arc
Attribut(s) élémentaire(s) : 100% Eau
Renom : 274

MessageSujet: Fin d'une ère   Mar 1 Déc - 1:54

Iker parcourait les couloirs souterrains qui constituaient son repaire à tâtons, puisqu’il n’y voyait plus rien depuis que Lowe lui avait crevé son seul œil valide. Il avait eut toutes les peines du monde pour revenir au lac Hylia, mais il s’en fichait, car enfin, après tant d’année, son rêve se réalisait enfin. Il avait en sa possession tous les fragments de la dague Zwemmer, plus grand trésor caché des zoras. La dague qui, si l’on en croyait la légende, offrait à son possesseur d’inimaginables pouvoirs permettant de renverser l’empire le plus puissant en quelques secondes. Le chef des assassins n’était cependant pas dupe. Il savait cette légende fausse, l’ancien roi zora lui avait appris plusieurs années auparavant que le véritable pouvoir de cette dague était tout autre, sans rien révéler de plus. Le roi n’avait cependant aucune idée qu’à l’époque il avait éveillé la curiosité d’Iker à ce sujet et que celui-ci serait prêt à n’importe quoi pour obtenir ce qu’il désirait, à savoir les pouvoirs que cette dague pouvoir lui conféré. C’était donc dans ce but qu’il avait créé Moordenaar, pour partir à la recherche des fragments et avoir une raison pour tous les meurtres commis.

Il arriva enfin à sa chambre, où les dégâts du carnage qu’il avait fait quand sa rage avait pris le dessus après qu’il eut appris que Lowe l’avait trahi étaient encore visibles, mais les deux gardes défunts avaient été remplacés par d’autres qui avaient semblé pâlir en voyant leur chef approcher. En voyant le sang couler par l’orifice du masque orangé, ils tentèrent de l’arrêter, mais il se dégagea d’un coup d’épaule qui le fit grimacer de douleur.


Iker : Laissez-moi tranquille. Ne laissez personne passer cette porte et ne me dérangez pas sous aucun prétexte!

Il entra donc dans la pièce où il bloqua l’entré par simple précaution en poussant son bureau devant la porte. Après cette exercice dont il aurait bien pu se passer, vu son état, il s’approcha d’un petit autel, qu’il n’avait même pas besoin de voir pour trouver, tellement il l’avait observé souvent et qu’il l’avait examiné dans les moindres détails. Il savait d’expérience que chaque coté était décoré d’une gravure représentant un zora, la dague à la main, qui faisait face à un démon. Cet autel n’était pas fabrication artisanale, Iker l’avait trouver dans une vente aux enchères, quelques années plus tôt, il était aussitôt sauté sur l’occasion, ça ne pouvait être sans lien avec la dague, les indices étaient trop flagrants. De plus, après un examen plus approfondit, il avait trouvé des inscriptions en ancien langage zora sur le coté qu’il avait fait traduire. ‘’Ceci est l’autel de la réunion. Quand tous les y seront réunit, le grand empereur renaîtra’’. Voilà ce que ces inscriptions dévoilaient. Le maître de l’eau ne saisissait pas ce que la personne ayant écrit ce message voulait dire par le ‘’Grand Empereur’’, mais il s’en fichait un peu. Peut-être la légende n’était pas entièrement fausse et certains pouvoirs lui serait accordé?

En posant un à un les morceaux sur le meuble sacré, il se souvint comment il les avait obtenu. Le premier fragment de lame, il l’avait trouvé ici même, dans ce repère quand il avait décidé de s’installer dans ces dédales naturelles. Le deuxième morceau venu en sa possession, la garde, lui avait été offerte par l’actuel roi zora, au terme de son entraînement de quatre ans qui avait suivit la défaite de Chaos. Les trois autres c’étaient succédés assez rapidement. Le premier lui avait été donné par Ephraim à la suite d’un traité de paix qu’ils avaient signé et le deuxième par Ice après une négociation qui avait faillit mal tourner lorsque Mya et Adrix étaient intervenus. Le dernier lui avait causé plus de soucis. Abysson lui avait tout d’abord promis avant de la trahir en scindant son âme en deux, créant une deuxième personnalité chaotique nommé Reki. Il avait ensuite envoyé son apprenti, Lowe pour subtilisé le fragment des mains de l’empereur foudroyant et sa mission avait été couronné de succès, mais il avait refusé de donner le morceau et s’était enfui avec jusque dans la Citadelle d’Hyrule où avait eu lieu le combat final, qu’Iker avait remporté, payant pour cela le prix fort, perdant un œil et recevant plusieurs blessures.

Mais maintenant, les 5 fragments étaient réunis sur l’autel et une lueur bleutée s’en échappait. Iker ne pouvait pas voir le phénomène, mais il l’imaginait très bien, pour en avoir rêvé de nombreuses fois. Après un moment, comme il ne se passait plus rien, l’assassin avança la main pour tâter la dague et ravala sa salive lorsqu’il toucha la lame. Une lame parfaite. Sans la moindre égratignure. Il saisi la garde et la soupesa. Elle était très légère, ce qui offrait une maniabilité parfaite et, il s’était coupé un peu le doigt en la touchant, semblait aussi très coupante. C’est alors qu’un étrange phénomène ce produit. Un énorme mal de tête frappa alors Iker qui tomba à genoux au sol, échappant même la dague sur le sol pour ce tenir la tête entre les deux mains.


*Début de pensées*


Reki : À moi! Donne-moi cette dague! C’est moi qui ai fait tout le sale boulot, alors je la mérite plus que toi!

Iker : Elle est à moi! Tu dois m’écouter! N’es-tu pas une partie de moi?

Reki : Pff, ne me fait pas rire! Bientôt ce sera toi qui sera une partie de moi!

???: Je suis désolé de vous interrompre, mais si vous le voulez bien, je vais vous débarassé de cette vermine…

Reki : Qui a dit ça? Qui ose parler dans ma tête?

???: Ne bougez pas trop et ça ne sera pas très long…

Reki : Que… que faites-vous? Non! Non! Arrêtez! NOOOOOOOOOOONNNN!!!!!

*Fin de pensées*


Le cri de Reki mental se répercuta dans le corps d’Iker qui se mit lui aussi à hurler comme un dément. Les gardes, affolé, tentèrent d’ouvrir la porte, mais celle-ci était toujours bloquer par le bureau que le maître de l’eau avait placé devant quelques minutes auparavant. Le temps qu’ils aillent chercher de l’aide pour défoncé la porte, les cris avaient déjà stopper, et quand ils entrèrent finalement dans les quartiers du chef, ils les trouvèrent vide, avec comme seul indice de la présence passé de leur maître un masque orangé posé sur un autel étrange en plein milieu de la pièce.

_________________________________________________________
Thème d'Iker: Le Calme avant la tempête
Thème de combat d'Iker: L'œil du cyclone
Revenir en haut Aller en bas
Mya
Mort subite
Mort subite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 813
Age : 26
Armes favorites : dagues, fioles de poison, arbalète
Attribut(s) élémentaire(s) : aucun
Renom : 210

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Mar 1 Déc - 21:37

Mya s'était hâtée vers le repaire, à peine revenue de la Lune. Elle devait voir Iker de toute urgence. L'impératrice, ou du moins ce qu'il en restait, aperçu en passant un jeune homme ressemblant en tous points à un assassin, qui faisait un bruit monstre. La voleuse se promit de venir lui demander des comptes un peu plus tard et s'éloigna à grands pas en soupirant.
Un nouveau raffut se fit entendre, du côté des quartiers de son chef, cette fois. L'assassin se précipita dans la direction des martellements contre ce qui semblait être une porte - au son mat que chaque coup produisait - pour s'arrêter à l'encontre de quelques gardes qui essayaient, en vain, de défoncer la porte.

- Que se passe-t-il ici ? demanda-t-elle en fronçant les sourcils.
- Le chef s'est enfermé dans ses quartiers et nous l'avons entendu crier, lui répondit un des gardes.

La jeune femme s'empressa d'aider la poignée de gardes qui se trouvait là à l'aide de ses pouvoirs. La porte céda.
Mya entra la première. Un objet orange attira son attention. L'assassin prit le masque entre ses mains. Il était maculé de sang au niveau de son unique fente. Son œil avait dû être crevé pour en répandre autant. Elle réfléchit à toute allure. Ainsi donc Iker s'en était allé, mutilé... La voleuse était triste, certes... Mais rien ne pouvait tomber plus à pic ! Elle réprima un sourire et se retourna vers les gardes. C'était le moment ou jamais de reprendre les rênes. Et personne ne se mettrait sur son chemin, à présent.

- L'heure est grave ! Faites venir tout le monde ! J'ai bien dit TOUT le monde ! Que ce soit assassins, voleurs, espions, je les veux tous ici le plus vite possible ! Exécution !!

Les gardes s'empressèrent d'aller quérir leurs camarades. Quand elle fut seule dans la salle, Mya du se faire violence pour ne pas faire éclata sa joie dans l'instant. Rire qui retentissait dans sa tête comme la plus belle occasion de sa vie. Enfin, la guilde serait sienne !
L'assassin repensa au jeune homme aperçu juste avant et alla le chercher.

-------------------------------- * va chercher Shiymney, Esquire et Lassa * --------------------------------

Un défilé de capes noires s'avança dans la pièce et se dispersa dans tous les coins, les yeux et les oreilles aux aguets. Des murmures se faisaient entendre ici et là. Le nom d'Iker flottait sur toutes les lèvres, mais personne ne savait vraiment ce qui se passait.
Mya s'avança au centre de la salle et tous se turent.

- Bien. Il m'est difficile de vous annoncer cela, mais... Il semblerait bien que notre bien aimé chef Iker ne soit plus des nôtres...

Des haussements de sourcils et de nombreux " Ho ! " s'ensuivirent. Adrix regarda Mya de ses petits yeux humides. La voleuse passa en revue l'ensemble de la guilde et ne vit pas Lowe. Elle reprit.

- Il n'a laissé ici que son masque. Or, vous savez tout aussi bien que moi ce que cela signifie...

L'assassin marqua une pause, le temps de laisser à chacun un moment pour réaliser et se remettre de leurs émotions. De nombreuses questions se posaient çà et là, en particulier " Pourquoi ? " mais surtout " Qui ? ". Oui, qui ? Qui remplacerait leur chef, à présent ? La jeune femme ne fit pas plus durer le suspense.

- En tant que son second, je prends donc le commandement des opération ! dit-elle vivement. Des objections ? demanda-t-elle en balayant la salle d'un regard noir et implacable, qui aurait suffit à tenir en respect un bien grand nombre des personnes assemblées ici bas.

Une main se leva, tremblant légèrement. Une fontaine de sang jaillit aussitôt.

- Je répète, des objections ?
demanda-t-elle de nouveau, d'un ton sec.

Plus personne n'osait dire un mot. Mya avait apparemment fait son petit effet.

- Bien. Par ailleurs, nous avons le plaisir d'accueillir trois nouveaux parmi nos rangs, dont une nouvelle, ajouta-t-elle avec un petit sourire.

Le nouveau chef de la guilde invita ses trois nouvelles recrues à rejoindre le centre de la pièce d'un signe de la main.

- Voici Shiynmey, Esquire et Lassa. Aussi je veux qu'ils soient intégrés, compris ? Mais la guilde est désormais sous un nouveau commandement, ce qui implique de nouvelles règles. Vous n'êtes pas obligés de faire ami-ami avec les autres membres ! Vous n'êtes là que pour votre satisfaction personnelle, à la base, non ? Nous ne sommes pas un empire, que ce soit clair ! Les autres ne sont pas là pour êtres vos amis mais pour vous aider à atteindre quelque chose, souvenez vous-en ! Cependant, cela n‘empêche pas de vous entraider pour telle ou telle information ou quête…

Des cris se firent entendre de part et d'autre de la pièce. Des hochements de têtes les accompagnaient. Tous semblaient d'accord pour revenir à leurs origines... A ce qu'était la guilde à la base. Non pas un empire, mais un groupe de mercenaires ayant des intérêts communs.

- Aussi, je viens de penser à faire des groupes de deux, si cela vous convient... Chacun irait avec celui qu'il souhaite, bien entendu. Pour ma part, j'ai toujours fait équipe avec Adrix et je ne comptes pas changer de partenaire. On est plus efficace à deux, mais encore plus efficace lorsque l'on connait bien l'autre, songez y avant de vous mettre avec n'importe qui !


Dernière édition par Mya le Mar 8 Déc - 16:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Mer 2 Déc - 16:01

Lassa ne savait plus du tout ou se mettre.
Depuis que son père était mort, il avait tout de suite voulut rejoindre le clan dont il avait tant entendu parler. Il avait fait une longue route, partant du désert Gerudo. Lui, le simple voleur de grand chemin que son père avait dressait comme un esclave. Lassa avait eut du mal à s'y faire. Sans personne pour lui donner des ordres, il était perdu. Il aurait put s'enfuir au claire de lune, loin. Mais quelque chose voulait qu'il aille jusqu'au lac Hylia. Là ou il avait vu le jour et ou son tatouage lumineux avait été inscrit à jamais sur sa peau. Il aurait pu s'évader et vivre en paix, peut-être même être un défenseur d'Hyrule. Mais il ne le voulait pas au fond de lui. Voleur depuis qu'il était enfant, tuant des gens qui ne voulaient pas coopérer. Sans beaucoup de scrupules avec ça. Le jeune homme, dans sa route longue et fatigante vers le lac, avait rencontrer, de loin, deux autres hommes. Il n'avait même pas chercher à les connaître mieux. Il était resté à l'écart, loin et assez proche pour entendre ce qu'ils racontaient. Ou se que Lassa croyait entendre, du moins. Le vent lui avait peut-être apportait des messages totalement faux. Quoi qu'il en soit, il était décidé, lui aussi, d'aller rejoindre le clan que son père avait nommé plus d'une fois. Il les vénérés apparemment. Le jeune voleur avait donc cheminé de loin avec eux. Jusqu'à ce que, un soir, ils se retrouvent au même point à l'entrée de quelque part. Lassa ne savait pas du tout ou il se trouvait ni qui il était à présent; Son destin allait-il être changé à présent? Il n'en savait rien. Il attendrais qu'on lui donne des ordre, comme le toutou bien dressé qu'il était devenu. Le jeune homme resta plantait au milieu jusqu'à ce que quelqu'un sorte vers eux. Il ne savait qui c'était. Une femme, mais qui? Il ne cherchait pas vraiment à le savoir. Ses cheveux blond semblait avoir poussé sur sa crâne et il du en repoussé une mèche qui cachait un de ses yeux bleu comme le saphir. Il distingua mieux les traits de la femme ainsi. Mais il ne la trouva ni laide ni belle. Il ne s'était jamais de toute sa misérable existance intéressé aux femmes. Elle paraissait avoir une âme de commandant vu le ton quelle avait prit.
Ils leur racontèrent tour à tour leur histoire. Un peu près la même quoi. Lassa parla le dernier d'une voix mélodieuse, comme à son habitude. Puis elle les avait laissé, pour ensuite revenir les chercher. Durant le trajet jusqu'à la salle ou elle les laissa, Lassa n'avait pas regardait par tout mais droit devant sois. Visiblement, il y avait une réunion ou quelque chose de ce genre. Lassa écouta le discoure auquel il ne comprit pas grand chose. Apparemment, un chef n'était pas en état de faire quelque chose mais elle, étant second, reprenait en main les opérations. Le jeune homme regarda alors une mains se lever dans l'assemblé. Une main assez tremblante. Mais celle-ci ne se releva plus jamais. La femme l'avait tuer. Le jeune homme serra les dents. Il n'avait donc pas intérêt du tout à s'opposer aux désisions... comme d'habitude de toutes les manières. La femme les présenta à peine. Souhaitant juste qu'ils soient intégrer dans un groupe. Lassa leva un sourcil. Tous étrange, ces gens qui l'entourait. Comment allait-il pouvoir se sentit "chez sois"? Il ne dit rien néanmoins. Même s'il était terrifié à l'intérieur de son corps. Il serra les poings. La femme leur expliqua qu'ils n'étaient pas là pour être sympathique avec les autres. Pas d'ami. Seul quoi qu'il arrive, en faite? Lassa se sentait vraiment mal ici. Lorsqu'ils vivaient dans le désert, certe en solitaire avec son père, mais avec certains amis qui les aidaient. Des fois... Lassa ne savait pas si se genre de mode de vie serait aisé pour lui... Toujours calme et redoutable au combat. Il déssérra soudain les poings, comme si quelque chose l'empêcher de pensé ça. Il devait réussir à s'intégrer dans ce groupe! Puis la commandante leur dit qu'il fallait faire des groupes. Lassa regarda autour de lui. Comment? Mais... avec qui il allait se trouver? Il pria pour que ce ne sois pas un type du genre gros bourrin. Ou peut-être que, comme il était nouveau, il ne partirais pas? Il ne savait pas ce qui se passait en faite.
Lassa ne savait plus ou se mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Adelaïs
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 703
Age : 23
Armes favorites : Duo d'épées appelées Souffrance et Solitude
Attribut(s) élémentaire(s) : Métamorphose (70%) Illusions (30%)
Renom : 176

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Dim 6 Déc - 20:50

Namiya était à peine arrivée au repaire de la Guilde qu'un assassin qu'elle ne connaissait que de vue l'avertit qu'elle devait venir tout de suite. L'elfe voulu en savoir plus mais tout ce qu'elle pût tirer de lui c'était qu'il était pressé et par conséquent, elle aussi. Elle suivit l'inconnu dans le dédale du repaire avant de se retrouver dans les quartiers de leur chef à tous, Iker.

Sur le moment, elle ne compris pas vraiment pourquoi on l'avait menée là mais elle entendit Mya parler. Leur chef était porté disparu voir pire. Et désormais c'était Mya qui avait pris les rennes. Namiya entra dans la pièce. Les regards se tournèrent vers elle. Elle les salua d'un signe de tête et se plaça là où il y avait encore de la place.

Mya demanda s'il y avait des objections au fait qu'elle ai pris la succession d'Iker. Une main timide se leva jusqu'à côté de Namiya. Avant qu'elle ai pu bouger, un flot de sang jailli et éclaboussa le visage blanc de l'elfe qui passa ses doigts sur les taches avant de les porter à sa bouche. Celà faisait un petit moment qu'elle se demandait si elle n'avait pas des gènes vampires.

Elle ajouta qu'il fallait faire des équipes de deux. Vraiment ? Elle avait toujours travaillé en solitaire. Elle se plaça contre un mur et attendit.


Dernière édition par Namiya le Mar 8 Déc - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Dim 6 Déc - 23:04

Lassa était resté bien droit sur place, regardant tout le monde s'agiter afin de se mettre par deux. Le blondinet regardait tout le monde et lui ne savait pas avec qui se mettre... est-ce qu'il devrait attendre pendant trois ans et se faire réprimander dès le premier jour?
Lassa vit alors une fille se dirigeait seule et se poster à un endroit, comme si elle attendait plutôt que quelqu'un vienne. Lassa ne se posa la question qu'une fraction de seconde, avant de la rejoindre. Pour la première fois; il allait décider de quelque chose! Lassa la salua d'un signe de tête.

-Moi c'est Lassa. Je fais équipe avec toi, si tu veux bien.

Ce que le jeune garçon avait dit n'était presque pas une proposition, presque une affirmation. Lassa mit les mains derrière son dos, restant face à la femme. Elle était aussi belle que celle qui les avait conduit jusqu'ici. Toute les femmes étaient comme ça ici? De toute façon, il s'en moquait complétement. Il ne voulait pas être avec une femme, sa cause plus de soucis que ça n'apporte de joie. Alors il attendit de voir la réaction de la femme, espérant qu'elle ne lui rirait pas à la figure ou autre chose de désobligeant à son égard.... bref.


[ cour mais pas d'inspi, désolé.]
Revenir en haut Aller en bas
Adelaïs
Capitaine
Capitaine
avatar

Féminin
Nombre de messages : 703
Age : 23
Armes favorites : Duo d'épées appelées Souffrance et Solitude
Attribut(s) élémentaire(s) : Métamorphose (70%) Illusions (30%)
Renom : 176

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Lun 7 Déc - 20:55

Namiya ne pût s'empècher d'esquisser un sourire. Elle avait raison et un potentiel partenaire était venu vers elle en moins d'une minute d'attente. Elle l'écouta se présenter et fit de même, toujours appuyée contre le mur oèu elle s'était mise.

- Je m'appelle Namiya Itsuki. Je veux bien que tu fasses équipe avec moi, je recherchais justement un partenaire. Avant je voulais juste te prévenir que tu n'as pas devant toi une humaine. Pas d'objections ?

Elle n'attendit même pas de réponse. De tout manière si le jeune blondinet en face d'elle en avait, il serait déjà partit pour trouver un autre partenaire qui rentrerai dans son éthique personnelle. Plus loin, plusieurs groupes se formaient. C'était une bonne chose. La belle elfe voyait de nouvelles têtes et se demander, désormais, qui elle pouvait bein avoir sous ses ordres...
Revenir en haut Aller en bas
Adrix
Ombre de l'empereur
Ombre de l'empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 24
Armes favorites : Lance pierre/Baton de combat
Attribut(s) élémentaire(s) : Air/Neutre
Renom : 210

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Mar 8 Déc - 1:08

/Bon voici un rp tapé avec une migraine donc bon désolé >0<"/

La nouvelle avait été assez brutale. Alors qu'il se promenait tranquillement dans une montagne enneigée, à faire des bonhommes de neiges, à décongeler des géants et à sauver des gens à la pelle, sa subordonnée préférée était venue lui apporter une lettre bien étrange... Iker, le monsieur avec un masque sur lequel il sautait plus de 10 fois par mois, était porté disparu. Déjà, le sens de ce mot compliqué lui demanda quelques longues secondes de réflexion intense durant lesquels son cerveau, dont l'existence était toujours théorique à vrai dire, entra en véritable ébulition.
Plusieurs sens possible déflièrent au milieu du dédale de ses neuronnes. Peut être qu'il était partit faire un tour un peu plus long que prévus, ou bien qu'il avait fait un gateau qui s'appelait comme ça. Et puis, la vérité, telle une lumière divine, dissipa les ténèbres de son intelligence et laissa place à l'illumination céleste. Il avait déjà utilisé ce mot, plein de fois même ! A chaque fois que sa bouteille de lait n'était plus à l'endroit où il l'avait laissé ! Son visage se dépeint soudain d'une teinte sérieuse, presque fantômatique.

*Mais... mais... mais alors...*

L'incroyable vérité s'imposa comme un coup de tonnerre... si si ca s'impose l'orage.

*Mais alors le laitier à enlevé le monsieur ! Quelle horreur ! On a rangé Iker et le fourbe en profité pour le dérober ! Comme quoi l'empereur c'est comme les boissons : il faut toujours les laisser au frais !*

Et puis il y avait un petit mot disant que Nee-san voulait que tout le monde se rassemble au QG. Le QG c'était comme un gros plat de spaghettis, mais dans lesquels on peut voyager. Y avait des maisons aussi dans ces pâtes là. Et même qu'il s'y perdait presque à tous les coups ! Peu importe le chemin emprunté, il se retrouvait toujours, presque comme une malédiction, devant la porte des toilettes ! Gauche, droite, devant, derrière, toujours cette petite pièce avec une cuvette blanche.
Résultat, il s'asseyait dessus jusqu'à l'heure du repas, où le doux fumet des mets du banquet lui donnait la piste.
Enfin bref, après la fin de cette aventure, il était parvenu à se rendre à cette fichue réunion, un peu en retard d'ailleurs, pour assister au discours de sa nee-san adoré.
Il avait peur, tout le monde avait l'air grave, super sérieux, et triste en bonus. Cette terreur, doublée d'une confusion, omniprésente sur les visages des grandes personnes ne pouvait avoir qu'une conséquence sur un petit enfant de son espèce : La panique ! Tous ses repères s'effaçaient. D'habitude, les tueurs étaient des gens sûrs d'eux, froids et cruels qui ne se dérridaient qu'après une bonne dizaine de blagues. Là ils n'étaient plus de marbre comme des statues, juste rouges comme des tomates ! Pis y en a qui tentaient de le tuer en général. Et là soit il les esquivait jusqu'à la rupture nerveuse, soit grande soeur venait à sa défense. C'est qu'elle avait de l'autorité, tout le monde faisait pipi culotte devant elle ! Sauf lui en fait, il était à l'aise comme tout.
On lui expliqua brievement la situation, c'était bien ça, Iker avait disparut, les larmes lui montèrent aux yeux. Il l'aimait bien le patron ! Il s'énervait jamais contre lui, et il le laissait lui grimper dessus sans dire un mot ! Sans lui, qui allait-il bien prévoir choisir en guise de perchoir ?!
En plus il ne comprenait pas cette histoire de porte, lui il se serait téléporté de l'autre côté sans problème ! Il n'envisageait même pas qu'on puisse avoir des soucis pour un simple panneau de bois.

- Bien. Il m'est difficile de vous annoncer cela, mais... Il semblerait bien que notre bien aimé chef Iker ne soit plus des nôtres...Il n'a laissé ici que son masque. Or, vous savez tout aussi bien que moi ce que cela signifie... En tant que son second, je prends donc le commandement des opération !

*Sn... snif. C'est grande soeur la chef maintenant ?*

- Je répète, des objections ?

Il jeta un coup d'oeil, ben non personne ne remua devant ce ton autoritaire. A part lui qui lachâ un renniflement sonore, il avait du mal à s'en remettre le bougre.

- Bien. Par ailleurs, nous avons le plaisir d'accueillir trois nouveaux parmi nos rangs, dont une nouvelle.

Un sourire nouveau illumina son visage : Des nouveaux ! Wouhou ! Des nouvelles têtes avec qui jouer à des tas de jeux rigolos ! En plus ils avaient une bonne tête, de son point de vue du moins. Le blond avait l'air fun en plus ! Il lui ferait goûter un cocktail à lui à l'occasion.

- Voici Shiynmey, Esquire et Lassa. Aussi je veux qu'ils soient intégrés, compris ? Mais la guilde est désormais sous un nouveau commandement, ce qui implique de nouvelles règles. Vous n'êtes pas obligés de faire ami-ami avec les autres membres ! Vous n'êtes là que pour votre satisfaction personnelle, à la base, non ? Nous ne sommes pas un empire, que ce soit clair ! Les autres ne sont pas là pour êtres vos amis mais pour vous aider à atteindre quelque chose, souvenez vous-en ! Cependant, cela n‘empêche pas de vous entraider pour telle ou telle information ou quête…

*Ah bon ? J'ai toujours été ami-ami avec tout le monde moi !*


Toutes ces considérations politiques lui passaient bien au dessus de la tête pour changer. La satisfaction, l'empire tout ça, c'était pas dans son vocabulaire.

- Aussi, je viens de penser à faire des groupes de deux, si cela vous convient... Chacun irait avec celui qu'il souhaite, bien entendu. Pour ma part, j'ai toujours fait équipe avec Adrix et je ne comptes pas changer de partenaire. On est plus efficace à deux, mais encore plus efficace lorsque l'on connait bien l'autre, songez y avant de vous mettre avec n'importe qui !

Il sautilla sur place! Ouai il continuait de faire équipe avec grande soeur ! Si la peine d'avoir perdu le grand monsieur avec un masque en forme de glace à l'orange, la joie de pouvoir s'entraîner avec sa tutrice laissa place à un sourire radieux.
Il se téléporta dans un petit "pouf" et réapparut juste derrière la demoiselle fraîchement nommé impératrice, sa petite tête posée nonchalamant sur l'épaule, sans prendre en compte le côté un peu perturbant de son geste. Elle avait finit de parler, de son point de vue, c'était terminé la réunion quoi ! Il pouvait retourner auprès de nee-san !

-Dit dit grande soeur, c'est quand qu'on s'entraîne ensemble hein hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Mya
Mort subite
Mort subite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 813
Age : 26
Armes favorites : dagues, fioles de poison, arbalète
Attribut(s) élémentaire(s) : aucun
Renom : 210

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Mar 8 Déc - 14:24

[hrp] Namiya, si tu pouvais retirer le passage ou je vous donne vote grade à Adrix et toi, s'il te plait... L'idée est très bonne (tu remarqueras que je l'ai reprise), mais je préfère faire ça à ma manière, si ça ne te dérange pas. ^^ Voilà, merci. [/hrp]

Tout avait fonctionné comme prévu. Personne ne s'était dressé devant elle et tous semblaient la considérer comme la légitime héritière d'Iker. De plus, chacun s'affairait à trouver un partenaire, comme elle l'espérait. A présent, il fallait qu'elle annonce les "promotions" de chacun. Mais Adrix ne lui laissa pas le temps de placer un mot. Elle n'avait pas sitôt ouvert la bouche qu'il s'était jeté sur elle.

- Dit dit grande sœur, c'est quand qu'on s'entraîne ensemble hein hein ?
- Bientôt, ne t'en fais pas. J'ai déjà prévu quelque chose à ce sujet dans les prochains jours. Par ailleurs, tu tombes bien... s'empressa-t-elle d'ajouter.

La jeune femme demanda à Namiya et Korao de se présenter devant elle, aux côtés de son petit protégé. Ceux-ci s'exécutèrent dans la seconde. Les bavardages cessèrent et tous les yeux se tournèrent de nouveau vers le centre de la pièce.

- Nouvelle ère rime également avec nouveaux chefs. Namiya, Adrix et Korao sont donc promus au grade supérieur pour leurs bons et loyaux services, à savoir Namiya au rang de capitaine, Adrix au titre d'ombre de l'empereur, et Korao au grade de lieutenant. Tous leurs subordonnés leur doivent obéissance, que cela reste clair. Là dessus, rien n'a changé. Sans hiérarchie, c'est l'anarchie, cela va de soit.
Section assassins, votre nouveau chef est donc Adrix. Section voleurs, il s'agit de Namiya. Quant-à la section espions... Personne n'est pour l'instant apte à la diriger. Que chacun fasse donc ses preuves, j'aviserai en fonction. Souvenez vous que le poste vacant pourrait devenir le votre...
Ce sera tout pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Taurickel
Soldat
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 19
Armes favorites : Sabres
Attribut(s) élémentaire(s) : Aucun.
Renom : 33

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Dim 20 Déc - 17:13

Taurickel, perdu dans cette foule d'assassins, avait entendut une femme annonçant l'arrivé de nouveaux membres mais parmi ces arrivants, aucun portait le nom de " Taurickel ". Il se dirigeait vers elle et s'exclama:

_Euh...Excusez-moi... Vous avez annoncez l'arrivé de nouveaux membres mais je n'y figure pas, pourtant j'ai reçu une lettre disant que j'étais invité à adhérer a ce clan, je devais me rendre à un endroit bien précis et j'ai découvert un chemin tout petit, je m'y suis glissé et je me suis retrouvé ici.

_Tu es sûrement Taurickel, non ?

_Oui! Vous me connaissez alors ?

_Je suis l'éditrice de la lettre que tu as reçue, je suis Mya, chef de ce clan, je n'ai pas pu me rendre a l'endroit, désolé, mais bienvenue !

C'est ainsi que Taurickel reçu des propres mains de Mya, une petite dague.
Revenir en haut Aller en bas
Mya
Mort subite
Mort subite
avatar

Féminin
Nombre de messages : 813
Age : 26
Armes favorites : dagues, fioles de poison, arbalète
Attribut(s) élémentaire(s) : aucun
Renom : 210

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Dim 20 Déc - 17:43

Un petit homme s'était adressé à Mya. A peine lui avait-il dit qu'il était nouveau qu'elle sut que c'était Taurickel. Seule l'enveloppe cachetée par le sceau de Moordenaar avait pu lui permettre de se faire guider à travers le dédale qu'était le labyrinthe protégeant le repaire. Or, il était le seul à qui elle avait envoyé une lettre. Il fallait dire qu'il était également le seul à ne pas habiter les environs.
Elle n'avait pu l'accueillir comme il se devait à cause des derniers évènements mais il s'était arrangé pour se retrouver ici, aussi c'était une bonne chose : cela prouvait qu'il était débrouillard.
La jeune femme tapota l'épaule d'Adrix qui passait par là, se frayant un chemin tant bien que mal - du fait de sa petite taille - dans la cohorte.

- Adrix ! Tu tombes bien. Je te présente Taurickel. Il sera ton disciple, désormais. Je te charge de lui apprendre tout ce que tu pourras. Je sais que je peux te faire confiance... ajouta-telle avec un regard bienveillant.
Quant-à toi, Taurickel, dit-elle en se tournant vers ce dernier, tu te dois d'obéir à Adrix jusqu'à ce que tu deviennes assassin à part entière. Tout manquement sera sévèrement puni, j'espère avoir été claire, précisa-t-elle sèchement.
Au fait, Adrix... Je pense prendre le petit Lassa comme disciple. S'il accepte, nous irons nous entrainer comme prévu, mais accompagnés de nos disciple. Dans le creux de l'oreille de son second, elle ajouta : Je te rappelle que nous devons être fin prêts pour notre prochaine mission.

Après un regard entendu avec son cohéquipier et un dernier coup d'œil au nouveau disciple de celui-ci, elle s'en alla chercher Lassa.
Revenir en haut Aller en bas
Adrix
Ombre de l'empereur
Ombre de l'empereur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 340
Age : 24
Armes favorites : Lance pierre/Baton de combat
Attribut(s) élémentaire(s) : Air/Neutre
Renom : 210

MessageSujet: Re: Fin d'une ère   Lun 21 Déc - 1:36

Les choses avaient tournés un peu bizarrement. De ce qu'il avait comprit du discours de sa grande sœur, le petit Adrix avait droit à une belle promotion puisqu'il devenait Ombre de l'Empereur, enfin de l'Impératrice en l'occurrence. Il devenait aussi le chef de la section assassin, une douce ironie pour quelqu'un qui ne tuait à vrai dire presque jamais, même s'il en avait les capacités, il avait toujours trouvé qu'assommé était plus rigolo : un jouet juste abîmé peut toujours resservir, alors qu'un complètement cassé...
Mais à peine la chef fraîchement déclarée eut-elle terminée sa petite déclaration que le petit blondinet sentit une belle quantité d'yeux écarquillés se tourner vers lui. La plupart des tueurs en série présents dans la pièce n'en revenaient tout simplement pas : Déjà que ce mioche avait le statut inespéré de général, le voilà maintenant devenu le second personnage le plus important de la Guilde ! Rien que ça ! Tous meurtriers qu'ils étaient, ils devraient se rabaisser à faire des courbettes à un môme à peine capable de compter sur ses dix doigts ! La majorité des membres de Moordenaar, s'ils connaissaient pour la plupart Adrix de nom de part son attitude extravagante et ses exploits peu reluisants, sous-estimaient grandement ses capacités de combattant. C'est vrai qu'il n'avait pas le physique de l'emploi, mais il eut été capable de mettre une rouste à nombre d'entre eux.
Lui, pas débité pour un sous, se demandait si être une ombre signifiait qu'il allait devoir se peindre en noir, se coucher par terre, et suivre grande soeur même aux toilettes ! Et cette interrogation profonde ne suffit pas à interrompre la joie infantile qui lui montait à la tête, et qui comme de juste se manifesta de bonds et rebonds dans les tous les sens en hurlant :

-Je suis une ombreuuuh ! Je suis une ombreuuuh !


Et là, surprise, on lui planta un autre blondinet avec un bien étrange chapeau sous le nez. Il resta figé quelques instants, comme stupéfait de voir quelqu'un de plus petit que lui dans le secteur. C'était comme une anomalie, un mirage inaccessible : Depuis son entrée dans le clan, il avait été le minus local, le nain, le gnome, le petit jeunot que personne n'aime, et là, pouf, tout était chamboulé : il y en avait un autre ! Une petite pointe de jalousie stupide naquit dans l'esprit d'Adrix qui perdait son titre de gamin subitement, c'est triste quand même.

- Adrix ! Tu tombes bien. Je te présente Taurickel. Il sera ton disciple, désormais. Je te charge de lui apprendre tout ce que tu pourras. Je sais que je peux te faire confiance...


*Disciple ? Moi ? C'est possible ça ?*


Une douce musique résonna dans la tête de l'ange blond alors qu'un rayon de lumière salvateur l'entourait. La nouvelle semblait tellement aberrante de stupidité qu'il en était ravis
=>http://www.youtube.com/watch?v=nnHksDFHTQI&feature=fvw

-Quant-à toi, Taurickel, dit-elle en se tournant vers ce dernier, tu te dois d'obéir à Adrix jusqu'à ce que tu deviennes assassin à part entière. Tout manquement sera sévèrement puni, j'espère avoir été claire.
Au fait, Adrix... Je pense prendre le petit Lassa comme disciple. S'il accepte, nous irons nous entrainer comme prévu, mais accompagnés de nos disciple. Je te rappelle que nous devons être fin prêts pour notre prochaine mission.

Il se mit au garde à vous à sa façon, dans une parodie plutôt pâlichonne du salut militaire traditionnel et ajouta sur un ton enthousiasme :

-Oui grande soeur ! Pas de problème ! M'en occupe ! T'peux compter sur moi !


Alors qu'elle s'en allait, il se tourna vers son nouveau disciple. Son élève rien qu'à lui ! Et en plus ils étaient bien accordés, petits, rusés sans doute, les cheveux de la couleur des blés et un air pas très malin sur le visage qui tromperait n'importe qui ! Il allait en faire quelqu'un de ce petit là !
Il disparut dans un petit "pouf" pour réapparaître dans le dos de Taurickel, une main posée sur son épaule.


-Content de faire ta connaissance copain =D ! Je suis ton nouveau prof ! On va bien s'amuser tous les deux tu vas voir, y pleiiiin de choses à faire, à voler ou frapper !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin d'une ère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fin d'une ère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti passe sous l'ère Natcom
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» 1 ère fig. (wip) de la Waaagh de bour'pif l'tégneu!!!
» 1 ère mission ! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Zelda Triforce V5.0 Prélude :: Archives :: Saison 2-
Sauter vers: